Bibliothèque virtuelle
duMont Saint-Michel

Cote Avranches BM, 163
Cote(s) ancienne(s) 138 (contreplat) ; 3.0.42 (contreplat) ; n. 211 (f. 1r) ; P 3 (f. 100r ; sur étiquette)
Datation XI e siècle (Delisle 1872) ; XII e siècle (Omont 1889) ; vers 1065-1080 (Alexander 1970) ; avant 1072 ? (Samaran & Marichal 1984)
Langue(s) latin
Description matérielle brève
Nature : Manuscrit homogène
État : Manuscrit mutilé
Foliotation : 100 ff. (Omont 1889) ; 101 ff. (Samaran & Marichal 1984)
Dimensions : In-folio (Delisle 1872) ; 303 × 205 mm (Omont 1889) ; 305 × 210 mm (Samaran & Marichal 1984)
Support : parchemin
Éléments de décoration : éléments de décoration
Illustrations : -
Notation musicale : notation musicale
Incipit repère […] scriptum est dicens. Coartor ex duobus desiderium habens dissolui et e(ss)e cum Christo multo melius […] (f. 4r)
Explicit repère […] Quanquam et ipsi corpori tunc prouidentius consulatur si temporalis || (f. 99v)
Nom du manuscrit Heraclidis vitae patrum
Nom du manuscrit Omont 1889 Heraclidis vitae Patrum, seu historia Lausiaca

Description matérielle détaillée

Couverture

Origine : Reliure mauriste (XVII e s.). Reliure restaurée à la BnF (1988-1994)

Technique : « Reliure veau noir » (Omont 1889).

Décor : Traces de filets à froid sur les plats ; fleurons dans les entre-nerfs et palmettes sur les nerfs. Titre sur dos en dorure.

Gardes : garde supérieure : papier vergé (restauration BnF 1988-1994) ; garde inférieure mauriste (filigrane à chapeau de cardinal).

Foliotation – pagination

Ff. 1-101v

Dimensions

310 × 217 × 40 mm

Support

Parchemin ; Ais de carton

État

« À la fin du volume, deux feuillets de garde, dont le premier est à moitié détruit […] Deux autres feuillets dont le premier est en partie détruit par l’humidité » (Delisle 1872).

« Les ff. 98-101 ont été endommagés par l’humidité » (Samaran & Marichal 1984).

Restauration des derniers feuillets lors de la restauration de la reliure.

Organisation du volume

Cahiers : 15 cahiers, dont 1 singleton, 10 quaternions, 2 binions, 1 ternion, un quinion, non signés : 1 2, 2 8-1, 3 8-10 8, 11 4, 12 6, 13 10-2, 14 8, 15 4-2.

Collation des cahiers : 1 2 (f. 1-2v), 2 8-1 (f. 3-9v), 3 8 (f. 10-17v), 4 8 (f. 18-25v), 5 8 (f. 26-33v), 6 8 (f. 34-41v), 7 8 (f. 42-49v), 8 8 (f. 50-57v), 9 8 (f. 58-65v), 10 8 (f. 66-73v), 11 4 (f. 74-77v), 12 6 (f. 78-83v), 13 10-2 (f. 84-91v), 14 8 (f. 92-99v), 15 4-2 (f. 100-101v).

Manque le second feuillet (entre f. 3v et 4) du cahier 2 (lacune textuelle).

Lacune textuelle de deux feuillets en fin de cahier 13.

Changement de main au début du cahier 15.

Organisation de la page

    Piqûres

  • visibles : sur colonne d’alinéa (ex. f. 9v et 10) ; sur rectrices (ex : f. 40v)

    Réglure

  • réglé à la pointe sèche côté poil.
  • nombre de lignes rectrices : 29 (f. 7v) ; 40 (cahier 15)

    Lignes d’écriture

  • 28 / 29

    Colonnes

  • 1

    Justification

  • 195 × 127 mm (f. 7v)

Écriture

???

Notation musicale

Neumes visibles aux f. 101 et 101v

Décoration

Texte : « titres en capitales de couleur rouge et verte ; initiales ornées au trait ». Initiales de couleur simples, alternées rouge et verte. Belle initiale C filigranée rouge et verte, avec titre en rouge et vert (f. 6v)

Héraldique

-

Marques de possession

Ex monasterio S(ancti) Michaelis in periculo maris (f. 1r)

Iste liber est monasterii Montis, de libraria communi (f. 2r ; XIV e s.)

Iste liber est mo(na)st(er)ii mont(is) s(an)c(t)i mich(ael)is (f. 77r ; XIV e s. ou XV e s. ?)

Historique (production et conservation)

Origine : Pour C. Samaran et R. Marichal, le scribe de ce manuscrit est Osberne, moine du Mont Saint-Michel, venant de Winchester. Pour C. Samaran, R. Marichal et R. Foreville, le manuscrit a été produit à l’ abbaye du Mont Saint-Michel (Samaran & Marichal 1984 ; Foreville (dir.) 1967) tandis que G. Nortier écrit qu’il l’aurait été à Winchester (Nortier 1966). Au fol. 77 on lit ces vers :

Quisquis habes visum quo conspicias Paradisum
Si queris flores qui sunt capientis honores
Mens presentetur, presens Paradysus habetur.
Elige quod captas, hic sanctis moribus aptas
Invenies escas, quas mandere nolo quiescas.
Nunc animæ pastum, qui te facit undique castum,
Corde tene leto, dicens : Osberne vigeto,
Librum scripsisti, tibi magna dari meruisti,
Optimus annisus tuus hic per quem Paradysus
Scriptus alit mores, (Chr)isti reparando favores

Cette souscription en vers léonins est celle « du copiste qui a écrit tout le recueil ; son nom figure parmi ceux des moines du Mont Saint-Michel qui ont réalisé le manuscrit 103. » (Samaran & Marichal 1984). Osbernus a été actif au Mont Saint-Michel sous l’abbé Renouf (1060/1-1083/4) ; Osbernus est également intervenu dans la production des manuscrits 103 et 146. Le cahier 15 est d’une autre main, peut-être du XII e siècle.

Destinée : -

Numérisation en ligne sur la BVMM : Avranches BM, 163.

Bibliographie

Catalogues

Delisle L. (1872), Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements, vol. 4, Arras, Avranches, Boulogne, Paris, Imprimerie nationale, p. 514-515.

Nortier G. (1966), Les bibliothèques médiévales des abbayes bénédictines de Normandie, Caen, Caron et Cie, p. 140 n. 36 bis, p. 161.

Omont H. (1889), Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France, t. X, Paris, E. Plon – Nourrit, p. 81.

Samaran C. et Marichal R. (1984), Catalogue des manuscrits en écriture latine, t. 7, Paris, Éditions du CNRS, p. 75.

IRHT, Répertoire des manuscrits reproduits et recensés, Medium

IRHT, Initiale, Catalogue des manuscrits enluminés, Initiale

Études

Alexander J. J. G. (1970), Norman illumination at Mont St Michel, 966-1100, p. 23 n. 2, p. 28 n. 1, p. 29, p. 33-34, p. 36, p. 38, p. 78, p. 84, p. 113-114, p. 146, p. 204 n. 1, p. 213, p. 224.

Avril F. (1967), « Décoration des manuscrits au Mont (XI e-XII e siècles) », in Millénaire monastique du Mont-Saint-Michel, t. 2, Vie montoise et rayonnement intellectuel, R. Foreville, Paris, P. Lethielleux (Bibliothèque d’histoire et d’archéologie chrétiennes), p. 219.

Bourgeois-Lechartier M. (1967), « À la Recherche du scriptorium de l’abbaye du Mont Saint-Michel », in R. Foreville (dir.), Millénaire monastique du Mont-Saint-Michel, t. 2, Vie montoise et rayonnement intellectuel, Paris, P. Lethielleux (Bibliothèque d’histoire et d’archéologie chrétiennes), p. 174, p. 180, p. 182, p. 183, p. 194, p. 195, p. 200, p. 206.

Leclercq J. (1967), « Une bibliothèque vivante », Millénaire monastique du Mont-Saint-Michel, t. 2, Vie montoise et rayonnement intellectuel, Paris, P. Lethielleux (Bibliothèque d’histoire et d’archéologie chrétiennes), p. 255 n. 41.

Van der Straeten J. (1968), « Les manuscrits hagiographiques du Mont-Saint-Michel conservés à Avranches », Analecta Bollandiana, vol. 86, p. 109-134

Ff. 1r-1v

Division Ff. 1r-1v
Numérisations
Description matérielle
fragment
Titre donné par le manuscrit s. t.
Identification Augustinus 🔎 De patientia (extr.)

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début : -

Incipit :

[…] salus eius pro iustitia contempnatur (et) poena vel mors eius patientissime pro iustitia sufferatur […] (f. 1r)

Explicit :

[…] Nam et impiorum obp(ro)briis saturati sunt ubi animus corpore intacto quasdam ueluti plagas suas […] (f. 1v)

Intitulé de fin : -

Formule conclusive : -

Annotation(s) : -

Glose(s) : -

Zone des notes

Notes sur l’identification

Aug. pat. 7, 7 - 10, 8.

PL, t. 40, col. 614-615.

Feuillet détaché d’un ensemble qui comprend le début du De patiencia (f. 98), et qui a donc été déplacé au début du manuscrit (pour en faire une garde ?).

Note sur la description matérielle

Texte : -

Illustrations : -

Autres informations codicologiques : -

Mémento

Bibliographie

Édition

Migne J.-P. (éd.) (1879), Patrologiae cursus completus. Series latina, Paris, Garnier et J.-P. Migne, t. 40, col. 614-615.

Études

n. r.

Accès controlés

Sources historiques

F. 2r

Division F. 2r
Numérisations
Description matérielle
Texte sans lacune
Titre donné par le manuscrit s. t.
Identification Anonyme Reliquiae de Apulia

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début : –

Incipit :

Reliqui(a)e que de apulia nobis allat(a)e sunt. De cruce domini. De s(an)c(t)o Sebastiano […] (f. 2r)

Explicit :

[…] de sanctis Cosma et Damiano et de s(an)c(t)is crisanto atq(ue) Daria. (f. 2r)

Intitulé de fin : -

Formule conclusive : -

Annotation(s) : -

Glose(s) : -

Zone des notes

Notes sur l’identification

Inédit ?

Le texte semble donner une liste de reliques amenées d’Apulie : Reliquiae que de Apulia nobis allatae sunt: de Cruce Domini, de sancto Sebastiano, de sanctis Marco et Marcelliano, de carbonibus sancti Laurentii, de sepulchro Domini felici papae, de sancto Ermete martyre, de sanctis Cosma er Damiano, et de sanctis Crisanto atque Daria .

Note sur la description matérielle

Texte : -

Illustrations : Au f. 2v se trouve un frontispice inachevé (encadrement à rosettes et à palmettes).

Autres informations codicologiques : -

Mémento

Bibliographie

Éditions

n. r.

Études

n. r.

Accès controlés

Sources hagiographiques

Ff. 3r-76r

Division Ff. 3r-76r
Numérisations
Description matérielle
Texte partiel
Titre donné par le manuscrit Praefatio beati Heraclidis episcopi de vita sanctorum patrum ad Lausum praepositum palatii
Identification Palladius Historia Lausiaca sive de vitis Patrum

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début :

Incipit pr(a)efatio beati Heraclidis epi(scopi) de uita s(an)c(t)orum patrum ad Lausum praepositum palatii (f. 3r)

Incipit :

In hoc libro quem de uita sanctorum patrum scripturi sum(us) descripta est nobilis continentia […] (f. 3r)

Explicit :

Om(n)ia tibi ista dabo si me pronus uolueris adorare. (f. 76r)

Intitulé de fin :

Explicit liber beati Heraclidis Heremitae qui paradisus appellatur. (f. 76r)

Formule conclusive : -

Annotation(s) : « deus in adiutorium » (f. 23r, marge inf.)

Glose(s) : -

Zone des notes

Notes sur l’identification

Pallad. Historia Lausiaca

Wellhausen (éd.) 2003.

Lacune du texte entre 3v et 4 : il manque les 5 dernières lignes du prologue I et le début du prologue II : le manuscrit s’arrête à ad extremum baratrum (Wellhausen 2003 p. 484 l. 40). Le folio 4 reprend à scriptum et dicens coartor ex duobus desiderium, ((Wellhausen 2003 p. 486 l. 35). La lacune d’une page de l’édition semble pouvoir correspondre à la quantité de texte contenu dans un folio). Le manuscrit 163 correspond à la première collection (I) de la version latine de l’ Historia Lausiaca (BHL 6532) (Wellhausen 2003, p. xvii, 202, 205, 208, 291, 300).

Note sur la description matérielle

Texte : Grande initiale I, de couleur jaune avec entrelacs et tête d’animal et végétaux en bas (f. 3). Initiales de couleur rouge et verte ; Belle initiale ornée rouge et verte C (f. 6v).

Illustrations : dessin esquissé à la plume en marge (f. 40v) : personnage de bout (nimbé ?) avec traits de plume (lettres)

Autres informations codicologiques : -

Mémento

Bibliographie

Éditions

Migne J.-P. (éd.) (1879), Patrologiae cursus completus. Series latina, Paris, Garnier et J.-P. Migne, t. 74, col. 243-342.

Wellhausen A. (éd.) (2003), Die lateinische Übersetzung der Historia Lausiaca des Palladius, Berlin-New York, De Gruyter (Patristische Texte und Studien, 51). Google Books

Études

n. r.

Accès controlés

Sources hagiographiques

Vies

Ff. 76v-77r

Division Ff. 76v-77r
Numérisations
Description matérielle
Texte sans lacune
Titre donné par le manuscrit s. t.
Identification Fulbertus Carnotensis 🔎 Epistola ad Robertum regem

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début : -

Incipit :

Pio regi R. F. humilis ep(iscopu)s omnia fidelia. Sacra u(est)ra monitus su(m) inquirere festinanter […] (f. 76v)

Explicit :

[…] arbitrio secretissimi atque presentissimi iudicis. Vale piissime rex. (f. 77r)

Intitulé de fin : -

Formule conclusive : -

Annotation(s) : Au f. 77r se trouve une souscription du copiste : (Samaran & Marichal 1984)

Au début du texte (f. 77r, première ligne) notes à l’encre, écriture moderne: l’abréviation R.F. est résolue en « Roberto Fulbertus » ; plus loin, toujours au dessus de la première ligne « Carnot. ». En marge ext., d’une autre (?) main moderne (XVII e s. ?) : « Ha(e)c ep(isto)la est i(m)pressa »

Glose(s) : -

Zone des notes

Notes sur l’identification

Fulbert de Chartres, Epist. 80

Clément (éd.) 2006.

Lettre de Fulbert de Chartres au roi de France Robert II Le Pieux (lettre datable d’environ 1020-1022 selon la PL ou 1028 selon l’historiographie actuelle). La lettre est une réponse au roi qui l’avait consulté à propos d’une « pluie de sang » survenue en Aquitaine.

Note sur la description matérielle

Texte : initiales de couleur rouge et verte ; le poème de souscription est en lignes de couleur rouge et verte alternées, avec initiale des vers de l’autre couleur.

Illustrations : -

Autres informations codicologiques : le f. 77v est blanc.

Mémento

Bibliographie

Édition

Migne J.-P. (éd.) (1879), Patrologiae cursus completus. Series latina, Paris, Garnier et J.-P. Migne, t. 141, col. 239-240. Consultable en ligne

Behrends F. (éd.) (1976), The letters and poems of Fulbert of Chartres, Clarendon Press (Oxford medieval texts).

Clément J. (coord.) (2006), Fulbert de Chartres. Œuvres, correspondance, controverse, poésie (texte latin et traduction française), Chartres, Société archéologique d’Eure-et-Loir.

Études

n. r.

Accès controlés

Sources historiques

Correspondances

Lettres

Ff. 78r-97v

Division Ff. 78r-97v
Numérisations
Description matérielle
texte partiel
Titre donné par le manuscrit Liber de magistro ad Adeodatum
Identification Augustinus 🔎 De magistro ad Adeodatum

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début : -

Incipit :

[…] esset orandum cu(m) in penitralib(us) mentis ut dictu(m) e(st) orarent […] (f. 78r)

Explicit :

[…] de q(uo) n(on) tam m(ihi) responderet secretu(m) illud oraculu(m) ut tuis uerbis asserebatur. (f. 97v)

Intitulé de fin :

Explicit liber de magistro ad Adeodatum. (f. 97v)

Formule conclusive : -

Annotation(s) : En marge sup. du f. 78r : De magistro / in hoc codice personarum ordo saepe invertitur (main moderne, XVII e s. ?).

Glose(s) : -

Zone des notes

Notes sur l’identification

Aug. De magistro

Texte lacunaire au début : il manque la quasi totalité du chapitre 1. Le texte du manuscrit commence à la PL 32, à la fin de la colonne 1195.

PL, t. 32, col. 1195-1220.

Note sur la description matérielle

Texte : initiales de couleur rouge et verte. Les dernières lignes du texte (f. 97v) forment un losange entouré de points.

Illustrations : -

Autres informations codicologiques : marques au crayon rouge dans le texte : récolement d’éditeurs mauristes ? Est-ce la même personne qui signale en marge que « dans ce manuscrit, l’ordre des personnes est souvent inversé » (voir annotation ci-dessus) ?

Mémento

Bibliographie

Édition

Migne J.-P. (éd.) (1879), Patrologiae cursus completus. Series latina, Paris, Garnier et J.-P. Migne, t. 32, col. 1195-1220.

Études

n. r.

Accès controlés

Sources philosophiques et théologiques

Ff. 98r-99v

Division Ff. 98r-99v
Numérisations
Description matérielle
fragment
Titre donné par le manuscrit s. t.
Identification Augustinus 🔎 De patientia (extr.)

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début : [Illisible]

Incipit :

[…] non tamen nulla sicut zelus eius sic […] huiusmodi est. Nam si tamquam nostra ista cogit […] illo nulla sunt. […] (f. 98)

Explicit :

[…] Quanquam et ipsi corpori tunc prouidentius consulatur si temporalis (f. 99v)

Intitulé de fin : -

Formule conclusive : -

Annotation(s) :

Glose(s) : -

Transcription du texte

Identification :

Zone des notes

Notes sur l’identification

Aug. Pat. 1-7,7.

Zycha (éd.) 1900.

Le texte lisible et repérable au f. 98 (séquence Nam si tanquam nostra ista…) correspond au premier chapitre du De patiencia (PL 40 611). On peut alors considérer que le traité commençait bien au folio 98 du manuscrit. La fin du folio 99v correspond au chap. 7 du De patiencia et se raccorde au fragment du même texte inséré en début de manuscrit (f. 1-1v). Les deux parties sont de la même main. La partie se terminant au folio 1v s’arrête au chap. 10 ; il manque donc près des deux tiers du texte, qui comprend au total 29 chapitres.

Note sur la description matérielle

Texte : initiales de couleur rouge, bleue et verte.

Illustrations : -

Autres informations codicologiques : folio en mauvais état (lacune de près des deux tiers du texte sur la page), qui a été restauré avec du parchemin vierge.

Mémento

Bibliographie

Édition

Migne J.-P. (éd.) (1879), Patrologiae cursus completus. Series latina, Paris, Garnier et J.-P. Migne, t. 40, col. 611-614.

Zycha J. (éd.) (1900), Sancti Aureli Augustini Opera. Sect. V. Pars 3, Wien, Tempsky (Corpus scriptorum ecclesiasticorum latinorum ; 41), p. 663-691.

Études

n. r.

Accès controlés

Sources historiques

Ff. 100r-101v

Division Ff. 100r-101v
Numérisations
Description matérielle
fragment
Titre donné par le manuscrit s. t.
Identification Bréviaire-missel

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début : -

Incipit :

[…] (et) fortitudinis sp(iritu)s scientiae (et) pietatis (et) replebit eu(m) sp(iritu)s timoris d(omi)ni […] (f. 100r)

Explicit :

[…] spiritus domini spiritus sapientiae et intellectus spiritus consili […] (f. 101v)

Intitulé de fin : -

Formule conclusive : -

Annotation(s) : -

Glose(s) : -

Zone des notes

Analyse du contenu liturgique

Nombreux extraits du livre prophétique d’Isaïe, qu’on lisait au moment de l’Avent dans la liturgie, avec plusieurs passages tirés de l’Évangile de Luc, relatifs à la future naissance de Jésus (Marie et Élisabeth, etc.). De module d’écriture plus petit, plusieurs prières destinées au chant (ex : Ave Maria gratia plena… f. 100), rythmées par des espaces entre les mots ou à l’intérieur de ceux-ci, avec quelques notations musicales (neumes) au dessus des syllabes.

(Relevé des premières pièces et des oraisons des messes et des offices). F. 100r. Messe de la férie IV de la semaine de Quatre-Temps de l'Avent (GR, t. I, n°189 : Feria IIII ad sanctam Mariam Maiorem. Cf. A42, f. 11v-12r). Or. « [F]estina quesumus Domine ne tardaueris et auxilium nobis… » (CO 2667b). - Se. « [A]ccepta tibi sint Domine quesumus munera nostra… » (CO 31). - Pcm. « <S>alutaris tui Domine munere saciati supplices… » (CO 5266e). - Matines de la férie V (cf. A39, f. 68v. M16/1, f. 89v) : pro. « [H]aec dicit Dominus creans te Iacob… » (Is 43, 1-3). À noter, nocturne I : f. 100v. L. « [L]ectio quam audiuimus sancti euangelii et redemptionis nostre nobis… » (Beda, Homilia II : In festo visitationis beatae Mariae, PL 94, 15a). - L. « [N]amque sicut precedente sancti euangelii lectione cognouimus… » (Beda, Homilia II : In festo visitationis beatae Mariae, PL 94, 15b-c). - L. « At uero ex hodierna diei lectione audiuimus… » (Beda, Homilia II : In festo visitationis beatae Mariae, PL 94, 15c). - Laudes. A. « [V]eniet Dominus in potestate magna et uidebit eum omnis caro et saluabit nos » (CAO 5338). - Messe de la férie VI (GR, t. I, n°190 : Feria VI ad apostolos. Cf. A42, f. 12r). In. « [P]rope esto Domine et omnes uiae tuae ueritas : initio cognoui de testimoniis tuis, quia in aeternum tu es » (cf. AMS n°6). - Or. « [E]xcita quesumus Domine potentiam tuam et ueni… » (CO 2557). - F. 101r. Se. « <Muner>ibus nostris quesumus Domine precibusque… » (CO 3511). - Pcm. « Tui nos Domine sacramenti libatio sancta restauret… » (CO 6001). - Matines du samedi (cf. A39, f. 69v. M16/1, f. 101v). Ev. « <A>nno quintodecimo Tiberii Cesaris, procurante Pontio [Pilatio Iudeam]… » (Lc 3, 1-2). À noter, nocturne I : l. « [R]edemptoris precursor quo tempo<re> [uerbum] <pre>dicationis accepit… » (Gregorius I, Homilia XX, PL 76, 1160 b). - L. « [Q]uia enim illum praedicare uenieb<at>… » (Gregorius I, Homilia XX, PL 76, 1160 b-c). - L. « [L]iquet ergo quod in finem regni Iudea peruenerat… » (Gregorius I, Homilia XX, PL 76, 1160 c-d). - Laudes. A. « Constantes estote : uidebitis auxilium Domini super uos » (CAO 1899). - Messe (GR, t. I, n°191 : Sabbato ad sanctum Petrum XII lectiones. Cf. A42, f. 12v-13v). F. 101v. In. « Veni et ostende nobis faciem tuam, Domine, qui sedes super Cherubim : et salui erimus » (cf. AMS, n°7a). - Or. « [Deus], qui prospicis quia ex nostra prauitate affligimur… » (CO 1495). Or. « [Concede] <quesum>us omnipotens Deus ut quia sub peccati… » (CO 771). - Or. « <Indi>gnos nos famulos tuos quesumus Domine quos actionis… » (CO 3122). - Or. « <Pres>ta quesumus omnipotens Deus, ut filii tui uentura sollempnitas [sic : sollemnitas]… » (CO 4495).

Note sur la description matérielle

Texte : Initiales de couleur verte.

Illustrations : -

Autres informations codicologiques : Les folios 100 et 101 sont inversés dans leur numérotation moderne (erreur de reliure lors de la restauration des années 1980 ?). Ce cahier a été copié d’une main différente du reste du manuscrit.

Mémento

Bibliographie

Éditions

n. r.

Études

n. r.

Accès controlés

Livres liturgiques