Bibliothèque virtuelle
duMont Saint-Michel

Attention notice en cours de rédaction

Cote Avranches BM, 235
Cote(s) ancienne(s) 145 (f. [Ir]) ; 4.0.65 (f. [Ir]) ; n. 224 (f. Ar)
Datation XII e siècle (Delisle 1872 ; Jeudy & Riou 1989) ; 1145-1155 (Holtz 2000)
Langue(s) latin; expressions ou mots translittérés du grec ; expressions ou mots translittérés de l’ arabe
Description matérielle brève
Nature : Manuscrit homogène
État : ???
Foliotation : [3]-A-79-[2] ff.
Dimensions : 248 × 145 mm (Jeudy & Riou 1989)
Support : parchemin
Éléments de décoration : éléments de décoration
Illustrations : ill.
Notation musicale : -
Incipit repère […] computus id est sine […] (f. 2r)
Explicit repère [tableau] || femina leo V […] (ff. 77v-78r)
Nom du manuscrit Varia astronomica (contreplat)
Nom du manuscrit Omont 1889 Opuscula varia astronomica, etc.

Transcription du texte

Recueil de textes d’astronomie, géométrie, arithmétique.

Description matérielle détaillée

Couverture

Origine : Manuscrit restaurée enre 1988 et 1994 par la BNF. La reliure date probablement de cette période.

Technique : « Reliure veau noir » (Omont 1889)

Décor : ???

Gardes : ???

Foliotation – pagination

79 ff. (Omont 1889) ; A + 79 folios (Jeudy & Riou 1989)

Dimensions

In-quarto (Delisle 1872) ; 252 × 145 mm (Omont 1889) ; 248 × 145 mm (Jeudy & Riou 1989)

Support

???

État

???

Organisation du volume

Composition en 5 ensembles successifs déterminés par la coïncidence des unités textuelles et des unités codicologiques (Holtz 2000) :
Ensemble 1 : ff. 1-8 (cahier signé I, quaternion régulier), 36 lignes par page (longues lignes) ; ff. 9-16 (cahier signé II, quaternion régulier), 36 lignes par page ; ff. 17-25 (cahier signé III, quinion irrégulier 5 + 4), 16 cases par page ; ff. 26-33 (cahier signé IV, quaternion irrégulier), 36 lignes par page ;
Ensemble 2 : ff. 40-41 (non signé, bifolio), 36 à 45 lignes par page ; ff. 42-46 (cahier signé V [bis], ternion irrégulier 2 + 3), 35 à 42 lignes par page ;
Ensemble 3 : ff. 47-48 (non signé, bifolio), 37 ou 38 lignes par page ; ff. 49-53 (cahier signé VI, ternion irrégulier 2 + 3), 36 lignes par page sauf f. 53 : 44 lignes par page ; longues lignes, sauf f. 52r : 2 colonnes ;
Ensemble 4 : ff. 54-61 (cahier signé VII, quaternion régulier), 36 ou 37 lignes par page ; ff. 62-69 (cahier signé VIII, quaternion régulier), 36 lignes par page ; ff. 70-76 (cahier [VIIII], quaternion irrégulier 4 + 3), 36 lignes par page sauf ff. 74v-76v : 45 à 52 lignes par page ; f. 77 (folio isolé, premier et seul folio restant du cahier X), 50 lignes par page et tableau ;
Ensemble 5 : f. 78 (folio isolé, dernier et seul folio restant du cahier XI), 37 lignes par page.

Organisation de la page

    Piqûres

  • ???

    Réglure

  • type : à la pointe sèche.
  • nombre de lignes rectrices : ???

    Lignes d’écriture

  • ???

    Colonnes

  • ???

    Justification

  • 200 × 95 / 115 mm (f. ???)

Écriture

« Plusieurs mains, écritures droites, soignées, arrondies » (Jeudy & Riou 1989) ; « écriture française, de type anglo-normand, une main principale, sans doute unique sous des variations de style, exceptionnellement relayée par une seconde main ff. 5-16, peut-être un changement de main ff. 54-68 sans que la conclusion s’impose » (Holtz 2000).

Notation musicale

???

Décoration

Initiales à motifs végétaux ou palmaires, filigranées, à l’encre de couleur ; ff. 17-26 données chiffrées des Tables faciles de Ptolémée mises en scène dans un décor de colonnades surmontées d’arceaux. À partir du f. 52, utilisation à l’économie des encres de couleur.

Schémas géométriques (ff. 26, 32v-39v) dont 3 (ff. 32v-33rv) mettant en scène un personnage figuré.

Héraldique

???

Marques de possession

« Ce manuscrit appartient à la bibliotheque d’Avranches » (f. [IIv]) ; « Bibliotheca Abrincensis » (f. A) ; « Ex bibliotheca Abrincense » (feuille papier avant la dernière de couverture)

Historique (production et conservation)

Origine : « Ce recueil s’apparente par son aspect et le style de sa décoration, au xmanuscrits copiés au Mont Saint-Michel (Samaran & Marichal 1984) ; « nord-ouest de la France, abbaye du Mont Saint-Michel vraisemblablement » (Jeudy & Riou 1989) ; abbaye du Mont Saint-Michel ou autre scriptorium normand en lien avec Chartres (Holtz 2000).

Destinée : signalé sous la cote 224 dans la Bibliotheca bibliothecarum de B. de Montfaucon.

Numérisation en ligne sur la BVMM : Avranches BM, 235.

Bibliographie

Catalogues

Delisle L. (1872), Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements, vol. 4, Arras, Avranches, Boulogne, Paris, Imprimerie nationale, p. 545-547.

Jeudy C. et Riou Y.-F. (1989), Les manuscrits classiques latins des bibliothèques publiques de France, t. 1, Paris, Éditions du CNRS, p. 231-241.

Nortier G. (1966), Les bibliothèques médiévales des abbayes bénédictines de Normandie, Caen, Caron et Cie, p. 143 n. 53, p. 162.

Omont H. (1989), Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France, t. X, Paris, E. Plon – Nourrit, p. 112-114.

Jordanus, Internationaler Katalog naturwissenschaftlicher Handschriften des Mittelalters, Münich – Berlin, Institut für Geschichte der Naturwissenschaften (Universität München), Max-Planck-Institut für Wissenschaftsgeschichte, consultable en ligne.

IRHT, Répertoire des manuscrits reproduits et recensés, Medium

Études

Foreville R. (dir.) (1967), Millénaire monastique du Mont-Saint-Michel, t. 2, Vie montoise et rayonnement intellectuel, Paris, P. Lethielleux (Bibliothèque d’histoire et d’archéologie chrétiennes), p. 174, p. 196, p. 207, p. 234.

Avril F. (1967), « Décoration des manuscrits au Mont (XI e-XII e siècles) », in Millénaire monastique du Mont-Saint-Michel, t. 2, Vie montoise et rayonnement intellectuel, R. Foreville, Paris, P. Lethielleux (Bibliothèque d’histoire et d’archéologie chrétiennes).

Holtz L. (2000), « Avranches, BM 235 : étude codicologique » in Science antique, Science médiévale (Autour d’Avranches BM 235). Actes du colloque international (Mont Saint-Michel, 4-7 septembre 1998), L. Callebat et O. Desbordes (éd.), Hildesheim – Zürich – New-York, Olms_weidmann, p. 17-61.

Préaux J. (1966), « Le manuscrit Avranches 240 et l’œuvre de Martianus Capella », Horae eruditae, p. 135-149.

F. Av

Division F. Av
Numérisations
Titre donné par le manuscrit s. t.
Identification Sommaire

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début : –

Incipit :

Canones Ptholomei utiles ad astronomiam […]

Explicit :

[…] per Adbelardum Bathoniensem es arabico sumpta l. I us.

Intitulé de fin : –

Formule conclusive : –

Annotation(s) : –

Analyse :

  • Canones Ptholomei utiles ad astronomiam : ff. 1r-26r ;
  • De nominibus laborum laboratorum in astrolapsu : ff. 26v-27v ;
  • De quibusdam per astralabium [sic] metiendis : ff. 27v-39v ;
  • Astronomia Martiani : ff. 40r-47r ;
  • Confectio colorum et de quibusdam ad organa pertinentibus et de ponderibus et nominibus minutiarum : ff. 47v-53v ;
  • Compositio astralabii secundum Hermanum : ff. 54r-58r ;
  • Regule Ptholomei super astrolabium l(iber) I us : ff. 58r-66r ;
  • De orologio secundum Alchoram id est planam speram : ff. 66r-67v ;
  • Compositio horologii cum quarta parte astrolabii : ff. 67v-68r ;
  • Compositio astrolapsus secundum Ptolomeum : ff. 68r-69v ;
  • Alia compositio : ff. 69v-71v ;
  • Alia compositio secundum Ascelinus : ff. 71v-73v ;
  • Compositio horologii uiatorum : ff. 73v-74v (75r ?) ;
  • Item de horologio cum quadra astrolabii : ff. 74v (75 ?)-76r ;
  • Rimachia id est pugna numeri : f. 76v-77v ;
  • Astronomicorum prestigiorum Thebidis secuncum Ptolomeum et Hermetem par Adelardum Bathoniensem ex arabico translatus l(iber) I us : manquant ;
  • Isagoga minor Iapharis mathematici in astronomiam per Adelardum Bathoniensem es arabico sumpta l(iber) I us : déficitaire, f. 78r.

Zone des notes

Notes sur l’identification

Sommaire de la fin du XII e (Jeudy & Riou 1989) ou du XIII e (Holtz 2000).

2 textes annoncés dans la table sont aujourd’hui manquants : Astronomicorum prestigiorum Thebidis secuncum Ptolomeum et Hermetem par Adelardum Bathoniensem ex arabico translatus l(iber) I us  ; Isagoga minor Iapharis mathematici in astronomiam per Adelardum Bathoniensem es arabico sumpta l(iber) I us par un deficit de feuillets entre les folios 76 et 77. Il reste la dernière page de l’ Isagoga minor (f. 78) ; certains titres ne rendent compte qu’imparfaitement des compilations présentes.

Éditions de référence : ???

Note sur la description matérielle

Texte : ???

Illustrations : ???

Autres informations codicologiques : ???

Mémento

Présentation du contenu

???

Bibliographie

Éditions

n. r.

Études

n. r.

Accès controlés

Autres

Ff. 1r-26r

Division Ff. 1r-26r
Numérisations
Description matérielle
Texte sans lacune / texte partiel / fragment
Titre donné par le manuscrit s. t. (pour sans titre) / titre médiéval établi d’après l’intitulé de début ou de fin, normalisé (ortho-typo)
Identification Anonyme Preceptum canonis Ptolomei, suivi d’extraits des Tables faciles de Ptolémée

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début :

INCIPIT PRECEPTVM CANONIS PTOLOMEI

Incipit :

INTELLECTVS clymatvm polis episeme requires […]

Explicit :

[…] xxiii xxvii xxvi [fin de la table A11, Canon lunae eclipsis

Intitulé de fin : -

Formule conclusive : -

Annotation(s) : -

Glose(s) : -

Zone des notes

Notes sur l’identification

Preceptum canonis Ptolomei : § 1-103 (Pingree 1997), suivi d’extraits des Tables faciles de Ptolémée

Note sur la description matérielle

Texte : Initiale bicolore (f. 1r) ; initiales rouges ou vertes.

Illustrations : Tableau (f. 12r) ; Tables faciles (ff. 17-26) insérées dans un décor de colonnes et arceaux.

Autres informations codicologiques : f. 16v blanc.

Mémento

Présentation du contenu

Preceptum canonis Ptolomei. Traduction latine d’un traité original grec non identifié introduisant aux Tables faciles de Ptolémée. On reconnait dans le Preceptum canonis Ptolomei des passages empruntés au Petit commentaire aux Tables faciles de Ptolémée de Théon d’Alexandrie (rédigé vers 377), mais d’autres éléments ne proviennent pas de Théon sans qu’on puisse en déterminer l’origine. Le Preceptum canonis Ptolomei dans sa version latine est daté du VI e siècle : Rome, vers 535 ? (Pingree 1997, 16). L’œuvre de Ptolémée comportait un mode d’emploi qui précédait la série de tables astronomiques, mais dans la tradition manuscrite grecque les deux parties de l’œuvre, manuel, introductif et tables astronomiques, ont été transmises par des voies de transmission différentes. Théon d’Alexandrie a rédigé un Petit commentaire aux Tables faciles qui rencontra un grand succès, et un Grand commentaire, plus difficile et moins diffusé.

Le Preceptum canonis Ptolomei est suivi d’une sélection des Tables faciles de Ptolémée [ Canones Ptolomaei] qui comprend les tables suivantes : Canon solis (Table A3) ; Solis canon anomalias (Table A4) ; [Canon anomalias Selenes] (Table A4) ; Solis loxosis latitudo Lune (Table A5) ; Canonion diorthoseos procanonion (Tables 6, 7) ; Canon Lune eclipsis (Table A 11).

Le guide d’utilisation des Tables faciles rédigé par Ptolémée, Προχείρων κανόνων διάταξις καὶ ψηφοφορία, a été publié par Heiberg 1907 ; les Tables faciles ont été publiées par l’abbé Halma (Halma 1822-1825), une nouvelle édition critique est en cours de publication par A. Tihon et R. Mercier.

Bibliographie

Éditions

Pingree D. (1997), The Preceptum Canonis Ptolomei, Louvain-la-Neuve, Academia-Bruylant [sans édition des Tables faciles qui suivent le Preceptum Canonis Ptolomei, mais liste précisée, p. 17-18]]

Éditions des Tables faciles de Ptolémée

Halma N. (1822-1825), Commentaire de Théon d’Alexandrie sur le livre III de l’Almageste de Ptolémée. Tables manuelles des mouvements des astres, traduites[…] du grec[…] sur les manuscrits de la Bibliothèque du Roi, par M. l’abbé Halma… , Paris.

Heiberg J.L. (1907), Claudii Ptolemaei opera quae exstant omnia, vol. 2., Leipzig, B. G. Teubner, p. 159-185.

Mercier R. (sous-presse), Ptolemaiou Procheiroi Kanones. Ptolemy’s Handy Tables Volume 1b: Tables A1-A2. Transcription and Commentary, Louvain-la-Neuve, Peeters, sous presse.

Tihon A. (à paraître), Ptolemaiou Procheiroi Kanones. Les « Tables faciles » de Ptolémée. Volume 1a : Tables A1-A2. Edition, Louvain-la-Neuve, Peeters, à paraître.

Études

n. r.

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

Ff. 1r-16r

Division Ff. 1r-16r
Numérisations
Description matérielle
Texte sans lacune / texte partiel / fragment
Titre donné par le manuscrit s. t.
Identification Anonymus Preceptum canonis Ptolomei

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début : –

Incipit :

INTELLECTVS clymatvm polis episeme requires […]

Explicit :

[…] requires superiorem inferiorem et addes aut deduces.

Intitulé de fin : –

Formule conclusive : –

Annotation(s) : –

Zone des notes

Notes sur l’identification

Preceptum canonis Ptolomei : § 1-103 (Pingree 1997, 24-121)

Présence d’expressions ou de mots non traduits, mais simplement translittérés du grec.

Note sur la description matérielle

Texte : Grand I vert à liseré rouge à motif prolongé (f. 1r) : initiale de l’incipit, Intellectus clymatum… ; initiales de couleur, rouges ou vertes : initiales de paragraphes [dont initiales T (f. 1v) ; A (f. 1v, f. 9r) ; P (f. 4r) ; N (f. 11v)].

Illustrations : Tableau (f. 12r) correspondant à Pingree 1997, 94-95

Autres informations codicologiques : ???

Mémento

Présentation du contenu

???

Bibliographie

Éditions

Pingree D. (1997), The Preceptum Canonis Ptolomei, Louvain-la-Neuve, Academia-Bruylant.

Études

n. r.

Accès controlés

Sources scientifiques

Ff. 17r-26r

Division Ff. 17r-26r
Numérisations
Description matérielle
Texte sans lacune / texte partiel / fragment
Titre donné par le manuscrit s. t.
Identification Ptolemaeus, Claudius 🔎 Canones Ptolomaei traduction anonyme d’une sélection des Tables faciles

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début : -

Incipit :

xxv annales solis longitudo […] [table A3, Canon solis]

Explicit :

[…] xxiii xxvii xxvi [table A11, Canon lunae eclipsis ]

Intitulé de fin : -

Formule conclusive : -

Annotation(s) : -

Glose(s) : -

Zone des notes

Notes sur l’identification

[Canones Ptolomaei]. sélection des Tables faciles de Ptolémé : Canon solis (Table A3) ; Solis canon anomalias (Table A4) ; [Canon anomalias Selenes] (Table A4) ; Solis loxosis latitudo Lune (Table A5) ; Canonion diorthoseos procanonion (Tables 6, 7) ; Canon Lune eclipsis (Table A 11)

Note sur la description matérielle

Texte : -

Illustrations : Données chiffrées insérées dans un décor rouge et vert de colonnes et arceaux.

Autres informations codicologiques : -

Mémento

Présentation du contenu

???

Bibliographie

Éditions

n. r.

Études

Tihon A. (1992), « Les Tables faciles de Ptolémée dans les manuscrits en onciale (IX e-X e siècles) », Revue d’histoire des textes, 22, p. 48-87 (en particulier 52-55).

Pingree D. (1997), The Preceptum Canonis Ptolomei, Louvain-la-Neuve, Academia-Bruylant, p. 17-18 : liste des tables recopiées dans le manuscrit.

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

F. 26r

Division F. 26r
Numérisations
Description matérielle
Texte sans lacune / texte partiel / fragment
Titre donné par le manuscrit s. t. (pour sans titre) / titre médiéval établi d’après l’intitulé de début ou de fin, normalisé (ortho-typo)
Identification Anonyme, court poème accompagné d’une figure géométrique

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début :

???

Incipit :

ISTA ROTVNDA QVADRATA TRIANGVLA FORMA…

Explicit :

[…] triens est quadrans ipsius unum.

Intitulé de fin :

???

Formule conclusive :

???

Addition marginale : Iohannis (Jeudy & Riou 1989 ; Holtz 2000 intègre Iohannis au v. 1 du poème)

???

Glose(s) : ???

Zone des notes

Notes sur l’identification

Pièce étrangère au Preceptum Canonis Ptolomei et à la sélection des Tables faciles. Poème de 8 hexamètres accompagnés d’une figure géométrique, présent ausi dans Cambridge, Trinity College, R. 15.16 (Holtz 2000, 41)

Éditions de référence : ???

Note sur la description matérielle

Texte : Initiales de couleur : initiale du v. 1 (I, rouge) ; initiale du v. 3 (O, vert)

Illustrations : Schéma géométrique accompagné d’indications lettrées et chiffrées : 4 triangles rectangles isocèles inscrits dans 1 carré lui-même inscrit dans 1 cercle.

Autres informations codicologiques : ???

Mémento

Présentation du contenu

???

Bibliographie

Éditions

n. r.

Études

n. r.

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

Ff. 26v-27v

Division Ff. 26v-27v
Numérisations
Identification [ Anonymus], [ Sententiae astrolabii (J'), [extr.] (J’)] extr.
Description matérielle
Éléments de décoration : Grand I à queue palmée (f. 26v) : initiale de l’incipit In primis
Langue(s) Lexique de l’astrolabe établi à partir des dénominations arabes : présence d’expressions ou de mots translittérés de l’ arabeen latin

Transcription du texte

Intitulé de début :

INCIPIT DE NOMINIBVS LABORVM LABORATORVM IN ASTROLAPSV

Incipit :

IN PRIMIS almuncantarat id sunt circuli…

Explicit :

[…] quanta sit utilitas illorum probare poterit.

Identification : chapitre de la composition Sententiae astrolabii (J’) : section Millàs II B, l. 23-110 (Millàs Vallicrosa 1931, 276-279). Description de l’astrolabe.

Memento. Sententiae astrolabii (J’) : traité sur les usages de l’astrolabe, attribué hypothétiquement par Millàs Vallicrosa 1931 à Lupitus / Llobet de Barcelone. Section Millàs II B, l. 23-110, (intitulé : Incipit de nominibus laborum laboratorum in ipsa tabula) : description des différentes pièces composant un astrolabe, dénominations arabes accompagnées de leurs définitions en latin (transcription d’explications orales ?) (Kunitzsch 1987).

Bibliographie

Édition

Millás Vallicrosa J. M. (1931), Assaig d’història de les idees fisiques i mathemàtiques a la Catalunya medieval, Barcelone.

Bibliographie

Études

Kunitzsch P. (1987), « Al-Khwarizmi as a Source for the Sententie astrolabii », in From Deferent to Equant : A volume of Studies in the History of Science in the Ancient and Medieval Near East in Honor of E. S. Kennedy , New York, Annals of the New York Academy of Sciences (vol. 500), p. 227-236 [rééd. Kunitzsch P. (1989), The Arabs and the Stars, Northampton, Variorum Reprints].

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

Ff. 27v-28

Division Ff. 27v-28
Numérisations
Identification [ Anonymus], fragment sur l’utilité de l’astronomie
Description matérielle
Éléments de décoration : Grand A à motif végétal et palmes (f. 27v) : initiale de l’incipit Artium septem

Transcription du texte

Intitulé de début :

DE ASTROMIA [sic] QVARE SIT VLTIMA ARTIVM

Incipit :

ARTIVM SEPTEM ultima sede posteriori collocata a suis inventoribus…

Explicit :

[…] ac plus aliquid de instrumento explicamus.

Identification : fragment édité par Burnett 1984, 152, d’après Avranches BM 235

Éloge de l’astronomie de source non identifiée. Texte court servant de prologue à une séquence incluant au moins les 3 chapitres suivants sur les usages de l’astrolabe. Aussi présent dans †Chartres BM 214 (Holtz 2000, 41).

Bibliographie

Édition

Burnett C. (1984), « The Contents and Affiliation of the Scientific Manuscripts Writte at, or Brought to, Chartres at the Time of John Salisbury », in The World of John Salisbury, M. Milks (éd), Oxford, Studies in Church History (Subsidia ; 3), p. 152.

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

F. 28rv

Division F. 28rv
Numérisations
Identification [ Anonyme], fragment sur l’astrolabe (description)
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur N (f. 28r) : initiale de l’incipit Nunc vero

Transcription du texte

Intitulé de début :

DE RATIONE INSTRVMENTI

Incipit :

Nunc vero de huius artis instrumento precipuo quod astrolabium nominant…

Explicit :

[…] et quomodo per idem ipsum cognoscamus horas.

Fragment de source inconnue. Forme avec la pièce précédente et les deux chapitres suivants une séquence cohérente sur les usages de l’astrolabe.

Bibliographie

Édition

Inédit ?

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

F. 28v

Division F. 28v
Numérisations
Identification [ Anonymus], fragment sur l’astrolabe (usages)
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur S (f. 28v) : initiale de l’incipit Si quis

Transcription du texte

Intitulé de début :

DE DIEI HORIS

Incipit :

Si quis diei horas scire uoluerit prius sciat in quo climate…

Explicit :

[…] vel horę partes transisse firmiter pronuncientur.

Fragment de source inconnue. Forme avec au moins les deux pièces précédentes et le chapitre suivant une séquence cohérente sur les usages de l’astrolabe.

Bibliographie

Édition

Inédit ?

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

Ff. 28v-29r

Division Ff. 28v-29r
Numérisations
Identification [ Anonymus], fragment sur l’astrolabe (usages)
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur S (f. 28v) : initiale de l’incipit Si autem

Transcription du texte

Intitulé de début :

DE HORIS NOCTIS

Incipit :

Si autem noctis horas invenire propositum est diem ipsum sumatur […]

Explicit :

[…] super quam eum iacere non dubitatur.

Fragment de source inconnue. Forme avec au moins les trois pièces précédentes une séquence cohérente sur les usages de l’astrolabe.

Bibliographie

Édition

Inédit ?

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

F. 29rv

Division F. 29rv
Numérisations
Identification [ Isidorus Hispalensis 🔎 ], [ Etymologiae / Etymologies [extr.]], extr.
Identification [ Isidorus Hispalensis 🔎 ], [ Etymologiae [excerpta.], excerpta]
Description matérielle
Éléments de décoration : Grand A à motif végétal (f. 29r) : initiale de l’incipit Astronomię

Transcription du texte

Intitulé de début :

DE HIS QVĘ PRESTAT ASTRONOMIA

Incipit :

ASTRONOMIĘ modus multifarie consistit. Diffinit enim quid sit mundus…

Explicit :

[…] sextum Mesopotamia septimum Brustenus.

Identification : Isid. orig. 3, 28 ; 30 ; 33 ; 36 ; 34 ; 42, 1 ; 42, 4 (Lindsay, 1911).

Sélection de quelques définitions du vocabulaire de l’astronomie (dont Isid. orig. 3, 42 sur la partition de la sphère en climats)

Bibliographie

Édition

Lindsay W. M. (éd.) (1911), Isidori Hispalensis episcopi Etymologiarum siue Originum libri XX, Oxford, Clarendon Press (Scriptorum classicorum bibliotheca Oxoniensis).

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

F. 29v

Division F. 29v
Numérisations
Identification [ Anonymus], table bilingue des septs climats
Description matérielle
Éléments de décoration : Initiales de couleur, rouges et vertes (f. 29v) : initiales de phrases.
Langue(s) Table des climats bilingue : pour chaque climat, indication de la latitude et de la longueur du jour le plus long, d’abord translittérée de l’ arabe, puis traduite en latin.

Transcription du texte

Intitulé de début :

DE LATITVDINE CLIMATVM

Incipit :

Alaclim alleuiuul hardihi ieu uau sref Climę primę latitudo…

Explicit :

[…] dies XVI hor(arum).

Identification : table bilingue (arabe-latin) des septs climats : Millàs II E, l.1-28 (Millàs Vallicrosa 1931, 290-292).

Les indications de la latitude et de la longueur du jour le plus long ont sans doute été transcrites, puis traduites, d’après les intitulés de début gravés sur les tympans d’un astrolabe arabe comparable à celui reproduit dans le manuscrit Paris, BNF 7412, ff. 19v-23v (Kunitzsch 1998 [2004] ; Kunitzsch 2000).

Memento. Table publiée par Millàs Vallicrosa 1931 comme élément d’une séquences de chapitres sur les usages de l’astrolabe plan, en relation avec les traités Sententiae astrolabii (J’) ou De horologio secundum alkoram id est speram rotundam (J’a) : section II E (Millàs Vallicrosa 1931, 290-293). Table parfois insérée dans le traité sur les usages de l’astrolabe (J) traditionnellement attribué à Hermann de Reichenau ( Hermannus Contractus 🔎 ), De utilitatibus astrolabii I, ( Herm. Augiens. util. astrolab. I, PL 143, c. 402-403) ou à Gerbert d’Aurillac ( Silvester II 🔎 ), Liber de astrolabio 18, 3, Bubnov 1899, 141-142

Bibliographie

Éditions

Millás Vallicrosa J. M. (1931), Assaig d’història de les idees fisiques i mathemàtiques a la Catalunya medieval, Barcelone.

Bubnov N. (1899), Gerberti postea Silvestri II papae Opera Mathematica. Accedunt aliorum opera ad Gerberti libellos aestimandos intelligendosque necessaria per septem appendices distributa […] Berlin, (Hildesheim, Olms, 1963 ; Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005).

Migne J.-P (éd.) (1853), Hermanni Contracti monachii Augiae divitis […] Opera omnia, Patrologiae cursus completus […] Series latina, t. 143, Paris, [s.n.].

Bibliographie

Études

Kunitzsch P. (1998), « Traces of a Tenth-Century Spanish-Arabic Astrolabe », Zeitschrift für Geschichte der Arabish-Islamischen Wissenschaften 12, Francfort-sur-le-Main, p. 113-120, [reproduit dans Kunitzsch P., Stars and Numbers. Astronomy and Mathematics in the Medieval Arab and Western Worlds, Aldershot – Burlington, Asghate (Variorum Collected Studies), 2004].

Kunitzsch P. (2000), « La table des climats dans le corpus des plus anciens textes latins sur l’astrolabe », dans Science antique, Science médiévale (Autour d’Avranches BM 235). Actes du colloque international (Mont Saint-Michel, 4-7 septembre 1998), L. Callebat et O. Desbordes (éd.), Hildesheim – Zürich – New York, Olms_weidmann.

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

Ff. 29v-30r

Division Ff. 29v-30r
Numérisations
Identification [ Isidorus Hispalensis 🔎 ], [ Etymologiae [extr.]], extr.
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur Z (f. 29v) : initiale de l’incipit Zonę cęli

Transcription du texte

Intitulé de début :

DE ZONIS CĘLI

Incipit :

ZONĘ cęli quinque sunt quarum distinctionibus […]

Explicit :

[…] accedens proprius ad septemtrionem aestatem facit.

Identification : Isid. orig. 3, 44 ; 46 ; 50, 2 (Lindsay 1911)

Sélection de quelques définitions du vocabulaire de l’astronomie (définition des cercles célestes, de la course du soleil).

Bibliographie

Éditions citées

Lindsay W. M. (éd.) (1911), Isidori Hispalensis episcopi Etymologiarum siue Originum libri XX, Oxford, Clarendon Press (Scriptorum classicorum bibliotheca Oxoniensis).

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

F. 30r

Division F. 30r
Numérisations
Identification [ Anonyme], instructions pour représenter la sphère céleste
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur D (f. 30r) : initiale de l’incipit Denominatorum
Schéma (f. 39v) annoncé par un signe de renvoi et une annotation dans la marge R(espice) figuram in X o sequente folio hoc signo.

Transcription du texte

Intitulé de début :

DE DESIGNATIONE SPERĘ

Incipit :

Denominatorum circulorum talis est designatio…

Explicit :

[…] ad numerum XII signorum.

Fragment de source non identifiée. Instructions pour dessiner une sphère céleste avec ses principaux cercles : données chiffrées traditionnelles conformes à la description de la sphère céleste par Hygin.

  • Il ne semble pas y avoir une correspondance exacte entre la notice du f. 30r et la figure du f. 39v à laquelle renvoie l’annotation marginale.

Bibliographie

Édition

Inédit ?

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

F. 30r

Division F. 30r
Numérisations
Identification [ Anonyme], fragment sur l’astrolabe (usages)
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur S (f. 30r) : initiale de l’incipit Si per astrolapsum.

Transcription du texte

Intitulé de début :

QVOMODO PLANETAM COGNOSCAS

Incipit :

Si per astrolapsum planetas cognoscere cupis…

Explicit :

[…] planeta est si non fixa.

Fragment de source non identifiée sur les usages de l’astrolabe (repérage des planètes). Même texte présent dans Oxford, Corpus Christi College, 283, f. 110.

Bibliographie

Édition

Inédit ?

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

Ff. 30rv

Division Ff. 30rv
Numérisations
Identification [ Anonyme], fragment sur l’astrolabe (usages)
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur S (f. 30r) : initiale de l’incipit Si per astrolapsum….

Transcription du texte

Intitulé de début :

DE INVENIENDIS SOLSTITIIS ET ĘQVINOCTIIS

Incipit :

Si per astrolapsum quaeris solstitia uide…

Explicit :

[…] scrutatori astrolapsus relinquimus.

Fragment de source non identifiée sur les usages de l’astrolabe (repérage des solstices et des équinoxes). Même texte présent dans Oxford, Corpus Christi College, 283, f. 110v.

Bibliographie

Édition

Inédit ?

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

F. 30v

Division F. 30v
Numérisations
Identification [ Anonyme], [ Sententiae astroalbii (J') [extr.] (J’)], extr.
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur Q (f. 30v) : initiale de l’incipit Quando quaeris
Langue(s) Présence de termes techniques calqués de l’ arabe

Transcription du texte

Intitulé de début :

VT SCIAS HORAS RECTAS DIEI ET NOCTIS

Incipit :

Qvando qu(ae)ris scire rectas diei horas…

Explicit :

[…] dederuntque rectas indirectas et indirectas ad rectas.

Identification : chapitre de la composition Sententiae astrolabii (sigle J’), section Millàs II C (traité sur les usages de l’astrolabe) : Millàs II C, l. 250-271, Millàs Vallicrosa 1931, 284-285.

Memento. Sententiae astrolabii (J’) : traité sur les usages de l’astrolabe, attribué hypothétiquement par Millàs Vallicrosa 1931 à Lupitus / Llobet de Barcelone. Section Millàs II C : ensemble de 22 chapitres publié par Millàs Vallicrosa 1931, 280-288 sous l’intitulé de début Incipiunt capitula orologii regis Ptolomei. Traité sur les usages de l’astrolabe traduit d’une source arabe. Parentés relevées par Kunitzch 1987 entre la section Millàs II C et le traité arabe présent dans le manuscrit Berlin, Ahlwardt 5793 (=Landberg 56), ff. 81v-91v, avec une attribution à al-Khwarizmi.

Bibliographie

Édition

Millás Vallicrosa J. M. (1931), Assaig d’història de les idees fisiques i mathemàtiques a la Catalunya medieval, Barcelone.

Bibliographie

Études

Kunitzsch P. (1987), « Al-Khwarizmi as a Source for the Sententie astrolabii », in From Deferent to Equant : A volume of Studies in the History of Science in the Ancient and Medieval Near East in Honor of E. S. Kennedy , New York, Annals of the New York Academy of Sciences (vol. 500), p. 227-236 [rééd. Kunitzsch P. (1989), The Arabs and the Stars, Northampton, Variorum Reprints].

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

Ff. 30v-31r

Division Ff. 30v-31r
Numérisations
Identification [ Anonyme], [ Sententiae astroalbii (J') [extr.] (J’)], extr.
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur Q (f. 30v) : initiale de l’incipit Qvando q(ae)ris….
Langue(s) Présence de termes techniques calqués de l’ arabe

Transcription du texte

Intitulé de début :

QVOMODO TVRNAS HORAS RECTAS AD HORAS TORTAS

Incipit :

Qvando qu(ae)ris turnare horas rectas ad horas tortas…

Explicit :

[…] quinta pars quarę horę rectę.

Identification : chapitre de la composition Sententiae astrolabii (sigle J’), section Millàs II C (traité sur les usages de l’astrolabe) : Millàs II C, l. 272-283, Millàs Vallicrosa 1931, 285.

Memento. Sententiae astrolabii (J’) : traité sur les usages de l’astrolabe, attribué hypothétiquement par Millàs Vallicrosa 1931 à Lupitus / Llobet de Barcelone. Section Millàs II C : ensemble de 22 chapitres publié par Millàs Vallicrosa 1931, 280-288 sous l’intitulé de début Incipiunt capitula orologii regis Ptolomei. Traité sur les usages de l’astrolabe traduit d’une source arabe. Parentés relevées par Kunitzch 1987 entre la section Millàs II C et le traité arabe présent dans le manuscrit Berlin, Ahlwardt 5793 (=Landberg 56), ff. 81v-91v, avec une attribution à al-Khwarizmi.

Bibliographie

Édition

Millás Vallicrosa J. M. (1931), Assaig d’història de les idees fisiques i mathemàtiques a la Catalunya medieval, Barcelone.

Bibliographie

Études

Kunitzsch P. (1987), « Al-Khwarizmi as a Source for the Sententie astrolabii », in From Deferent to Equant : A volume of Studies in the History of Science in the Ancient and Medieval Near East in Honor of E. S. Kennedy , New York, Annals of the New York Academy of Sciences (vol. 500), p. 227-236 [rééd. Kunitzsch P. (1989), The Arabs and the Stars, Northampton, Variorum Reprints].

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

F. 31r

Division F. 31r
Numérisations
Identification [ Anonyme], [ Sententiae astroalbii (J') [extr.] (J’)], extr.
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur S (f. 31r) : initiale de l’incipit Si vis tornare

Transcription du texte

Intitulé de début :

VT DE HORIS TORTIS RECTAS FACIAS

Incipit :

Si vis tornare tortas horas ad rectas multiplica…

Explicit :

[…] et sic facias per astrolapsum.

Chapitre de la composition Sententiae astrolabii (sigle J’), section Millàs II C (traité sur les usages de l’astrolabe) : Millàs II C, l. 283-290, Millàs Vallicrosa 1931, 285.

Memento. Sententiae astrolabii (J’) : traité sur les usages de l’astrolabe, attribué hypothétiquement par Millàs Vallicrosa 1931 à Lupitus / Llobet de Barcelone. Section Millàs II C : ensemble de 22 chapitres publié par Millàs Vallicrosa 1931, 280-288 sous l’intitulé de début Incipiunt capitula orologii regis Ptolomei. Traité sur les usages de l’astrolabe traduit d’une source arabe. Parentés relevées par Kunitzch 1987 entre la section Millàs II C et le traité arabe présent dans le manuscrit Berlin, Ahlwardt 5793 (=Landberg 56), ff. 81v-91v, avec une attribution à al-Khwarizmi.

Bibliographie

Édition

Millàs Vallicrosa J.M. (1931), Assaig d’història de les idees fisiques i mathemàtiques a la Catalunya medieval, Barcelone.

Bibliographie

Études

Kunitzsch P. (1987), « Al-Khwarizmi as a Source for the Sententie astrolabii », in From Deferent to Equant : A volume of Studies in the History of Science in the Ancient and Medieval Near East in Honor of E. S. Kennedy , New York, Annals of the New York Academy of Sciences (vol. 500), p. 227-236 [rééd. Kunitzsch P. (1989), The Arabs and the Stars, Northampton, Variorum Reprints].

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

F. 31r

Division F. 31r
Numérisations
Identification [ Anonyme, Sententiae astroalbii (J') [extr.] (J’)], extr.
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur A (f. 31r) : initiale de l’incipit Accipe astrolapsum
Langue(s) Présence de termes techniques calqués de l’ arabe

Transcription du texte

Intitulé de début :

QVOMODO PER ASTROLAPSVM HORAS TORTAS FACIAS RECTAS

Incipit :

Accipe astrolapsum et in ultima linea horarum…

Explicit :

[…] et uidebis quot inde colligis horas rectas.

Identification : chapitre de la composition Sententiae astrolabii (sigle J’), section Millàs II C (traité sur les usages de l’astrolabe) : Millàs II C, l. 291-298, Millàs Vallicrosa 1931, 285.

Memento. Sententiae astrolabii (J’) : traité sur les usages de l’astrolabe, attribué hypothétiquement par Millàs Vallicrosa 1931 à Lupitus / Llobet de Barcelone. Section Millàs II C : ensemble de 22 chapitres publié par Millàs Vallicrosa 1931, 280-288 sous l’intitulé de début Incipiunt capitula orologii regis Ptolomei. Traité sur les usages de l’astrolabe traduit d’une source arabe. Parentés relevées par Kunitzch 1987 entre la section Millàs II C et le traité arabe présent dans le manuscrit Berlin, Ahlwardt 5793 (=Landberg 56), ff. 81v-91v, avec une attribution à al-Khwarizmi.

Bibliographie

Édition

Millàs Vallicrosa J.M. (1931), Assaig d’història de les idees fisiques i mathemàtiques a la Catalunya medieval, Barcelone.

Bibliographie

Études

Kunitzsch P. (1987), « Al-Khwarizmi as a Source for the Sententie astrolabii », in From Deferent to Equant : A volume of Studies in the History of Science in the Ancient and Medieval Near East in Honor of E. S. Kennedy , New York, Annals of the New York Academy of Sciences (vol. 500), p. 227-236 [rééd. Kunitzsch P. (1989), The Arabs and the Stars, Northampton, Variorum Reprints].

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

F. 31r

Division F. 31r
Numérisations
Identification [ Anonyme], [ Sententiae astroalbii (J') [extr.] (J’)], extr.
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur P (f. 31r) : initiale de l’incipit Pone nadayr
Langue(s) Présence de termes techniques calqués de l’ arabe

Transcription du texte

Intitulé de début :

QVOMODO RECTAS FACIAS TORTAS

Incipit :

Pone nadayar solis super primum almucantarat…

Explicit :

[…] et uide quantum remanet.

Identification : chapitre de la composition Sententiae astrolabii (sigle J’), section Millàs II C (traité sur les usages de l’astrolabe) : Millàs II C, l. 299-305, Millàs Vallicrosa 1931, 285-286.

Memento. Sententiae astrolabii (J’) : traité sur les usages de l’astrolabe, attribué hypothétiquement par Millàs Vallicrosa 1931 à Lupitus / Llobet de Barcelone. Section Millàs II C : ensemble de 22 chapitres publié par Millàs Vallicrosa 1931, 280-288 sous l’intitulé de début Incipiunt capitula orologii regis Ptolomei. Traité sur les usages de l’astrolabe traduit d’une source arabe. Parentés relevées par Kunitzch 1987 entre la section Millàs II C et le traité arabe présent dans le manuscrit Berlin, Ahlwardt 5793 (=Landberg 56), ff. 81v-91v, avec une attribution à al-Khwarizmi.

Bibliographie

Édition

Millàs Vallicrosa J.M. (1931), Assaig d’història de les idees fisiques i mathemàtiques a la Catalunya medieval, Barcelone.

Bibliographie

Études

Kunitzsch P. (1987), « Al-Khwarizmi as a Source for the Sententie astrolabii », in From Deferent to Equant : A volume of Studies in the History of Science in the Ancient and Medieval Near East in Honor of E. S. Kennedy , New York, Annals of the New York Academy of Sciences (vol. 500), p. 227-236 [rééd. Kunitzsch P. (1989), The Arabs and the Stars, Northampton, Variorum Reprints].

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

Ff. 31r-31v

Division Ff. 31r-31v
Numérisations
Identification [ Anonyme], [ Sententiae astroalbii (J') [extr.] (J’)], extr.
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur S (f. 31r) : initiale de l’incipit Si vis scire….
Langue(s) Présence de termes techniques calqués de l’ arabe

Transcription du texte

Intitulé de début :

VT SCIAS QVĘ CASA VEL STELLA ORIATVR IN DIE

Incipit :

Si vis scire qu(ae) casa uel stella oriatur in die…

Explicit :

[…] ab ea qu(ae) est in medio caeli.

Identification : chapitre de la composition Sententiae astrolabii (sigle J’), section Millàs II C (traité sur les usages de l’astrolabe) : Millàs II C, l. 325-335, Millàs Vallicrosa 1931, 286.

Memento. Sententiae astrolabii (J’) : traité sur les usages de l’astrolabe, attribué hypothétiquement par Millàs Vallicrosa 1931 à Lupitus / Llobet de Barcelone. Section Millàs II C : ensemble de 22 chapitres publié par Millàs Vallicrosa 1931, 280-288 sous l’intitulé de début Incipiunt capitula orologii regis Ptolomei. Traité sur les usages de l’astrolabe traduit d’une source arabe. Parentés relevées par Kunitzch 1987 entre la section Millàs II C et le traité arabe présent dans le manuscrit Berlin, Ahlwardt 5793 (=Landberg 56), ff. 81v-91v, avec une attribution à al-Khwarizmi.

Bibliographie

Édition

Millàs Vallicrosa J.M. (1931), Assaig d’història de les idees fisiques i mathemàtiques a la Catalunya medieval, Barcelone.

Bibliographie

Études

Kunitzsch P. (1987), « Al-Khwarizmi as a Source for the Sententie astrolabii », in From Deferent to Equant : A volume of Studies in the History of Science in the Ancient and Medieval Near East in Honor of E. S. Kennedy , New York, Annals of the New York Academy of Sciences (vol. 500), p. 227-236 [rééd. Kunitzsch P. (1989), The Arabs and the Stars, Northampton, Variorum Reprints].

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

F. 31v

Division F. 31v
Numérisations
Identification [ Anonyme], fragment sur l’astrolabe (usages), extr. de la collection « Millàs II E »
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur filigranée M (f. 31v) : initiale de l’incipit Memorię diligenter
Langue(s) Présence de termes techniques calqués de l’ arabe

Transcription du texte

Intitulé de début :

VT SCIAS QVOT GRADVS VNVMQVODQVE SIGNVM ET QVIVIS GRADVS QVOT INTERVALLA HABEAT

Incipit :

MEmorię diligenter commenda unumquodque solis signum…

Explicit :

[…] orientali XII solummodo sit determinata.

Identification : chapitre de la collection de chapitres sur les usages de l’astrolabe Millàs II E. : cap. Ad cognitionem horarum uniuscujusque diei. Recension partielle : Millàs II E, l. 55-69, Millàs Vallicrosa 1931, 293.

Memento. Section Millàs II E (MIllàs Vallicrosa 1931, 290-293) : compilation de 4 chapitres (précédés de la table bilingue des climats) éditée par Millàs Vallicrosa comme une suite de chapitres relatifs à l’astrolabe plan en relation avec les traités Sententiae astrolabii (J’) et De horologio secundum alkoram id est speram rotundam (J’a).

Bibliographie

Édition

Millàs Vallicrosa J.M. (1931), Assaig d’història de les idees fisiques i mathemàtiques a la Catalunya medieval, Barcelone.

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

F. 31v

Division F. 31v
Numérisations
Identification [ Anonyme], fragment sur l’astrolabe (usages)
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur filigranée H (f. 31v) : initiale de l’incipit Habitabilis terrę

Transcription du texte

Intitulé de début :

IN QVA PARTE CLIMATIS CVIVSLIBET QVISQVE SIT

Incipit :

HABITABILIS terrę totius spatium in VII climata diuisum est…

Explicit :

[…] quotum numerum remansisse liquet.

Fragment de source non identifiée : calcul de la latitude d’un lieu à l’aide d’un astrolabe.

Bibliographie

Édition

inédit ?

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

Ff. 31v-32

Division Ff. 31v-32
Numérisations
Identification [ Anonyme], Sententiae astroalbii (J') [extr.] (J’), extr.
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur D (f. 31v) : initiale de l’incipit Dum qu(ae)ris
Langue(s) Présence de termes techniques calqués de l’ arabe

Transcription du texte

Intitulé de début :

QVOMODO PER ASTROLAPSVM ALTITVDO SOLIS INQVIRITUR VEL IPSVM SOLI OPPONAS

Incipit :

Dum qu(ae)ris altitudinem solis uerte dahar…

Explicit :

[…] et cętera multa qu(ae) per astrolapsum sciuntur.

Annotation marginale : oubli corrigé en marge (f. 32r).

Identification : chapitre de la composition Sententiae astrolabii (sigle J’), section Millàs II C (traité sur les usages de l’astrolabe) : cap. Berberti faaschemz, id est titulus de apprehensione atitudinis solis. Recension partielle et avec quelques variantes : Millàs II C, l.127-135, Millàs Vallicrosa 1931, 280.

Memento. Sententiae astrolabii (J’) : traité sur les usages de l’astrolabe, attribué hypothétiquement par Millàs Vallicrosa 1931 à Lupitus / Llobet de Barcelone. Section Millàs II C : ensemble de 22 chapitres publié par Millàs Vallicrosa 1931, 280-288 sous l’intitulé de début Incipiunt capitula orologii regis Ptolomei. Traité sur les usages de l’astrolabe traduit d’une source arabe. Parentés relevées par Kunitzch 1987 entre la section Millàs II C et le traité arabe présent dans le manuscrit Berlin, Ahlwardt 5793 (=Landberg 56), ff. 81v-91v, avec une attribution à al-Khwarizmi.

Bibliographie

Éditions

Millàs Vallicrosa J.M. (1931), Assaig d’història de les idees fisiques i mathemàtiques a la Catalunya medieval, Barcelone.

Bibliographie

Études

Kunitzsch P. (1987), « Al-Khwarizmi as a Source for the Sententie astrolabii », in From Deferent to Equant : A volume of Studies in the History of Science in the Ancient and Medieval Near East in Honor of E. S. Kennedy , New York, Annals of the New York Academy of Sciences (vol. 500), p. 227-236 [rééd. Kunitzsch P. (1989), The Arabs and the Stars, Northampton, Variorum Reprints].

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

F. 32r

Division F. 32r
Numérisations
Identification [ Anonyme], [ Sententiae astroalbii (J') [extr.] (J’)], extr.
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur filigranée P (f. 32r) : initiale de l’incipit Pone solis

Transcription du texte

Intitulé de début :

QVOTA PARS HORĘ TRANSIERIT VEL QVOTA RESTET

Incipit :

Pone solis ordinem super similem numerum…

Explicit :

[…] quod remanet aut II aut III pars horę.

Identification : chapitre de la composition Sententiae astrolabii (sigle J’), section Millàs II C (traité sur les usages de l’astrolabe) : Millàs II C, l.352-363, Millàs Vallicrosa 1931, 287.

Memento. Sententiae astrolabii (J’) : traité sur les usages de l’astrolabe, attribué hypothétiquement par Millàs Vallicrosa 1931 à Lupitus / Llobet de Barcelone. Section Millàs II C : ensemble de 22 chapitres publié par Millàs Vallicrosa 1931, 280-288 sous l’intitulé de début Incipiunt capitula orologii regis Ptolomei. Traité sur les usages de l’astrolabe traduit d’une source arabe. Parentés relevées par Kunitzch 1987 entre la section Millàs II C et le traité arabe présent dans le manuscrit Berlin, Ahlwardt 5793 (=Landberg 56), ff. 81v-91v, avec une attribution à al-Khwarizmi.

Bibliographie

Éditions

Millàs Vallicrosa J.M. (1931), Assaig d’història de les idees fisiques i mathemàtiques a la Catalunya medieval, Barcelone.

Bibliographie

Études

Kunitzsch P. (1987), « Al-Khwarizmi as a Source for the Sententie astrolabii », in From Deferent to Equant : A volume of Studies in the History of Science in the Ancient and Medieval Near East in Honor of E. S. Kennedy , New York, Annals of the New York Academy of Sciences (vol. 500), p. 227-236 [rééd. Kunitzsch P. (1989), The Arabs and the Stars, Northampton, Variorum Reprints].

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

F. 32

Division F. 32
Numérisations
Identification [ Anonyme], fragment sur l’astrolabe (usages), extr. de la collection « Millàs II E »
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur I (f. 32r) : initiale de l’incipit In ariete.
Langue(s) Présence d’expressions ou de mots translittérés de l’ arabe

Transcription du texte

Intitulé de début :

IN QVIBVS SIGNIS SINT STELLĘ HORARVM

Incipit :

IN ARIETE nulla horarum stella habetur…

Explicit :

[…] id est venter piscis et est in astrolapsu.

Identification : chapitre de la collection sur les usages de l’astrolabe Millàs II E : cap. De stellis horarum (sur les « étoiles des heures », les étoiles de l’araignée de l’astrolabe). Recension partielle et avec quelques variantes : : Millàs II E, l.31-40, Millàs Vallicrosa 1931, 292.

Memento. Section Millàs II E (MIllàs Vallicrosa 1931, 290-293) : compilation de 4 chapitres (précédés de la table bilingue des climats) éditée par Millàs Vallicrosa comme une suite de chapitres relatifs à l’astrolabe plan en relation avec les traités Sententiae astrolabii (J’) et De horologio secundum alkoram id est speram rotundam (J’a).

Bibliographie

Éditions

Millàs Vallicrosa J.M. (1931), Assaig d’història de les idees fisiques i mathemàtiques a la Catalunya medieval, Barcelone.

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

F. 32rv

Division F. 32rv
Numérisations
Identification [ Anonyme], fragment sur l’astrolabe (usages)
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur S (f. 32r) : initiale de l’incipit Si quantum
Schéma géométrique illustrant le texte (f. 32v) : mesure d’une hauteur avec un « quart d’astrolabe », quadra astrolabii.

Transcription du texte

Intitulé de début :

AD ALTITVDINEM PER ASTROLAPSVM METIENDAM

Incipit :

Si quantum sit quodlibet altum in loco accessibili positum…

Explicit :

…hęc monstrat nobis subiecta figura.

Texte de source non identifiée. Aussi présent dans Oxford, Corpus Christi College, 283 f. 106v.

Fragment sur la mesure d’une hauteur à l’aide d’un « quart d’astrolabe », quadra astrolabii.

Bibliographie

Édition

inédit ?

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

Traités de géométrie

F. 32v

Division F. 32v
Numérisations
Identification [ Anonyme], fragment sur le repérage des heures nocturnes
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur S (f. 32v) : initiale de l’incipit Sequens figura.
Schéma incluant un personnage (f. 32v) : repérage des heures de la nuit avec un cadran stellaire.

Transcription du texte

Incipit :

SEQVENS figura docet emicyclum fieri…

Explicit :

[…] Sic circumcisę sit fistula iuncta rocellę.

Fragment de source non identifiée. Aussi présent dans †Chartres BM 214 avec une figure différente (Michel 1954, 177).

Représentation et brève notice d’un cadran stellaire à rapprocher de l’ horologium nocturnum de Pacificus de Vérone (Wiesembach 1993, Wiesenbach 1994). Autres représentations (sans notice) dans Paris, BNF lat. 7412, f. 15r et London, BL, Royal 15 B IX, f. 77r ; liées à la tradition du poème de Pacificus de Vérone dans Venezia, Biblioteca Nazionale Maricana, lat. VIII. 22, f. 1r ; Vaticano, BAV, Vat. lat. 644, f. 76r ; St Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. sang. 18, p. 43. Description de l’ horlogium nocturnum par Pacificus de Vérone lui-même dans le poème Spera coeli quater senis horis (K. Strecker (éd.), MGH Poetae 4, 2, p. 692, n° 116).

Bibliographie

Études

Michel H. (1954), « Les tubes optiques avant le télescope », Ciel et Terre, Bulletin de la société belge d’astronomie, de météorologie et de physique du globe, 70, p. 175-184.

Poulle E. (1985), « L’astronomie de Gerbert », in Gerberto, scienza, storia e mito. Atti del Gerberti Symposium, Archivum Bobiense, Studia 2, p. 597-617.

Wiesenbach J. (1993), « Pacificus von Verona als Erfinder einer Sternenuhr », in Science in Western and Eastern Civilization in Carolingians Times, P. L. Butzer et D. Lohrmann (éd.), Basel – Boston – Berlin, Birkhäuser, p. 1054-1061.

Wiesenbach J. (1994), « Der Monch mit dem Sehzohr », Schweizerische Zeitschrift fur Geschichte, vol. 44, p. 367-388.

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

Ff. 32v-33r

Division Ff. 32v-33r
Numérisations
Identification [ Anonymus], [ Geometria incerti auctoris III ], extr.
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur S (f. 32v) : initiale de l’incipit Si cujuslibet rei…S
Schéma géométrique incluant un personnage (f. 33r) : mesure d’une hauteur (fig. 65, Bubnov 1899).

Transcription du texte

Intitulé de début :

AD ALTVM CVM SAGITTIS ET FILO METIENDVM

Incipit :

Si cuiuslibet rei altitudinem inuestigare uolueris…

Explicit :

[…] figura cum numeris et notis supponatur.

Identification. GIA 3, 26. Recension partielle : Bubnov 1899, 334 (l. 19)-335 (l. 29). Mesure d’une hauteur avec un arc, des flèches et des cordes.

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3].
Collection de problèmes géométriques publiée par Bubnov comme livre III d’une composition anonyme et acéphale (privée de ses deux premiers livres). Aussi publiée comme partie d’une collection géométrique attribuée à Gerbert de Reims ( Silvester II 🔎 ) : Geometria Gerberti ( Anon. geom. IA), cap. 14-40 par Pez 1721, Migne 1853, Olleris 1867.

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3]. Avranches BM 235.
La sélection de chapitres de la Geometria incerti auctoris présente dans Avranches BM 235 doit être rapprochée des compilations de la classe E définie par Bubnov 1899, 315-316. Elle est très proche dans son organisation et ses variantes textuelles de la séquence conservée dans le manuscrit *Chartres BM 214 (selon le témoignage de Bubnov 1899).

Bibliographie

Éditions citées

Bubnov N. (1899), Gerberti postea Silvestri II papae Opera Mathematica. Accedunt aliorum opera ad Gerberti libellos aestimandos intelligendosque necessaria per septem appendices distributa […] Berlin, (Hildesheim, Olms, 1963 ; Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005)

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités de géométrie

Ff. 33-33v

Division Ff. 33-33v
Numérisations
Identification [ Anonymus], fragment de géométrie pratique (mesure d’une hauteur)
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur S (f. 33r) : initiale de l’incipit Si sine astrolapsu
Schéma géométrique incluant un personnage (f. 33v) : mesure d’une hauteur.

Transcription du texte

Intitulé de début :

Ad inueniendam altitudinem in plano sine astrolapsu

Incipit :

SI SINE astrolapsu uis scire cuiuslibet rei altitudinem…

Explicit :

[…] quod melius patebit si subiectis figuris demonstratum fuerit.

Identification fragment de source non identifiée. Mesure d’une hauteur par simple visée à 45°. La procédure préconisée peut être rapprochée de celle proposée dans un bref fragment du corpus des agrimensores latins (incipit : Arborem sive turrem vel quodcumque fuerit excelsum…) édité par Bubnov 1899, 55 (l. 23)-551 (l .4) comme élément d’une collection attribuée à Epaphroditus et Vitruvius Rufus et parfois inséré dans la tradition interpolée de Cetius Faventinus.

Bibliographie

Éditions

Cam M.-T., Jacquemard C. (2002), « Les interpolations médiévales dans la tradition manuscrite de M. Cetius Faventinus », Revue d’Histoire des textes, t. 32, p. 107-181.

Bubnov N. (1899), Gerberti postea Silvestri II papae Opera Mathematica. Accedunt aliorum opera ad Gerberti libellos aestimandos intelligendosque necessaria per septem appendices distributa […] Berlin, (Hildesheim, Olms, 1963 ; Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005).

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités de géométrie

F. 33v

Division F. 33v
Numérisations
Identification [ Anonymus], [ Geometria incerti auctoris, lib. III], extr.
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur S (f. 33v) : initiale de l’incipit Sit altitudo
Schéma géométrique : mesure d’une hauteur (fig. 43, Bubnov 1899).

Transcription du texte

Intitulé de début :

Ad altitudinem ob fluuium uel uallem inaccessibilem cum horoscopo probandam nobis stantibus in plano

Incipit :

Sit altitudo qu(ae)libet ut est A.B.…

Explicit :

[…] et est CLX totum B.D. et est C.XX B. C.

Identification. GIA 3, 2 : (Bubnov 1899, 318 (l. 13)-319 (l. 12). Mesure d’une hauteur avec un astrolabe

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3].

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3]. Avranches BM 235.

Bibliographie

Édition

Bubnov N. (1899), Gerberti postea Silvestri II papae Opera Mathematica. Accedunt aliorum opera ad Gerberti libellos aestimandos intelligendosque necessaria per septem appendices distributa […] Berlin, (Hildesheim, Olms, 1963 ; Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005).

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités de géométrie

F. 34r

Division F. 34r
Numérisations
Identification [ Anonymus], [ Geometria incerti auctoris, frgm]
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur C (f. 33v) : initiale de l’incipit Sit altitudo[…] Cadrage de séparation de couleur et orné.
Schéma géométrique : mesure d’une longueur avec un carré géométrique.

Transcription du texte

Incipit :

CViuslibet quantitatis de ligno uel ęre quadratum.…

Explicit :

[…] et quotiens est E.A. in A.D. totiens est D.C. in C.B.F.

Identification : GIA frgm. I Millàs VI, l.1-13 (Millàs 1931, 302-303) : recension courte du fragment GIA Add. 5a Bubnov 1899, 365 (7-21), incipit Construe quadratum de ligno[…] Notice d’utilisation d’un carré géométrique, parfois insérée dans la collection de géométrie pratique éditée par Bubnov comme Geometria incerti auctoris.

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3].

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3]. Avranches BM 235

Bibliographie

Éditions

Bubnov N. (1899), Gerberti postea Silvestri II papae Opera Mathematica. Accedunt aliorum opera ad Gerberti libellos aestimandos intelligendosque necessaria per septem appendices distributa […] Berlin, (Hildesheim, Olms, 1963 ; Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005).

Millás Vallicrosa J. M. (1931), Assaig d’història de les idees fisiques i mathemàtiques a la Catalunya medieval, Barcelone.

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités de géométrie

F. 34r-v

Division F. 34r-v
Numérisations
Identification [ Anonymus], [ Geometria incerti auctoris, lib. III], extr.
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur S (f. 34r) : initiale de l’incipit Sumamus unius[…] Cadrage de séparation de couleur et orné.
Illustrations : Schéma géométrique (f. 34v) : mesure d’une longueur avec un carré gémétrique (fig. 58, Bubnov 1899).

Transcription du texte

Intitulé de début :

ITEM AD PLANICIEM

Incipit :

SVmamus unius cubiti uel maioris uel minoris…

Explicit :

[…] et A.B. B.H. ęquales non dubitantur.

Identification : GIA 3, 19 : Bubnov 1899, 330 (l. 4)-331 (l. 4). Mesure d’une longueur avec un carré géométrique.

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3].

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3]. Avranches BM 235.

Bibliographie

Éditions

Bubnov N. (1899), Gerberti postea Silvestri II papae Opera Mathematica. Accedunt aliorum opera ad Gerberti libellos aestimandos intelligendosque necessaria per septem appendices distributa […] Berlin, (Hildesheim, Olms, 1963 ; Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005).

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités de géométrie

F. 34v

Division F. 34v
Numérisations
Identification [ Anonymus], [ Geometria incerti auctoris, lib. III ], extr.
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur P (f. 34v) : initiale de l’incipit Posito in speculo[…] Cadrage de couleur et orné.
Schéma géométrique : mesure d’une hauteur à l’aide d’un miroir (fig. 47, Bubnov 1899).

Transcription du texte

Intitulé de début :

AD ALTITVDINEM SPECVLO VEL AQVA PROBANDA

Incipit :

POSITO in speculo centro uel in media scutella…

Explicit :

[…] ad radicem altitudinis rei metiendae.

Identification. GIA 3, 8 : Bubnov 1899, 323 (l. 1-9). Mesure d’une hauteur à l’aide d’un miroir.

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3].

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3]. Avranches BM 235.

Bibliographie

Éditions

Bubnov N. (1899), Gerberti postea Silvestri II papae Opera Mathematica. Accedunt aliorum opera ad Gerberti libellos aestimandos intelligendosque necessaria per septem appendices distributa […] Berlin, (Hildesheim, Olms, 1963 ; Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005).

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités de géométrie

Ff. 34v-35rA

Division Ff. 34v-35rA
Numérisations
Identification [ Anonymus], [ Geometria incerti auctoris, lib. III ], extr.
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur S (f. 34v) : initiale de l’incipit Si altitudo[…] Cadrage de couleur orné.
Schéma géométrique (f. 35r) : mesure d’une hauteur avec un astrolabe

Transcription du texte

Intitulé de début :

ITEM AD ALTITVDINEM CVM ASTROLAPSV IN PLANO

Incipit :

SI altitudo fuerit in ęquo tali poterit mensurari…

Explicit :

[…] statura mensoris adiuncta.

Identification. GIA 3, 1 : Bubnov 1899, 317 (l. 24)-318 (l. 12). Mesure d’une hauteur avec un astrolabe.

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3].

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3].

Bibliographie

Édition

Bubnov N. (1899), Gerberti postea Silvestri II papae Opera Mathematica. Accedunt aliorum opera ad Gerberti libellos aestimandos intelligendosque necessaria per septem appendices distributa […] Berlin, (Hildesheim, Olms, 1963 ; Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005).

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités de géométrie

F. 35rA

Division F. 35rA
Numérisations
Identification [ Anonymus], [ Geometria incerti auctoris, lib. III ], extr.
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur E (f. 35r) : initiale de l’incipit Est etiam[…] Cadrage de couleur et orné.
Schéma géométrique (f. 35r) : mesure d’une hauteur avec une équerre de Pythagore (fig. 56 Bubnov 1899).

Transcription du texte

Intitulé de début :

DE EODEM ALIVD

Incipit :

EST etiam aliud ęstimandę altitudinis ortogonium…

Explicit :

[…] etiam istud ortogonium subterius depingitur.

Identification. GIA 3, 17 : Bubnov 1899, 328 (l. 9-21). Mesure d’une hauteur avec une équerre.

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3].

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3].

Bibliographie

Édition

Bubnov N. (1899), Gerberti postea Silvestri II papae Opera Mathematica. Accedunt aliorum opera ad Gerberti libellos aestimandos intelligendosque necessaria per septem appendices distributa […] Berlin, (Hildesheim, Olms, 1963 ; Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005).

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités de géométrie

F. 35rAB

Division F. 35rAB
Numérisations
Identification [ Anonymus], [ Geometria incerti auctoris, lib. III ], extr.
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur C (f. 35rA) : initiale de l’incipit : Componitur[…] Cadrage de couleur.
Schéma géométrique (f. 35rB) : mesure d’une hauteur avec une équerre isocèle (fig. 55, Bubnov 1899).

Transcription du texte

Intitulé de début :

ITEM AD ALTVM

Incipit :

Componitur a geometra ortogonium…

Explicit :

[…] metienda figuraliter supponatur.

Identification. GIA 3, 16 : Bubnov 1899, 327 (l. 20)-328 (l. 8). Mesure d’une hauteur avec une équerre.

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3].

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3]. Avranches BM 235.

Bibliographie

Édition

Bubnov N. (1899), Gerberti postea Silvestri II papae Opera Mathematica. Accedunt aliorum opera ad Gerberti libellos aestimandos intelligendosque necessaria per septem appendices distributa […] Berlin, (Hildesheim, Olms, 1963 ; Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005).

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités de géométrie

F. 35rB

Division F. 35rB
Numérisations
Identification [ Anonymus], [ Geometria incerti auctoris]
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur I (f. 35rB) : initiale de l’incipit In summitate[…] Cadrage de couleur.
Schéma géométrique : mesure d’une hauteur par utilisation de son ombre.

Transcription du texte

Intitulé de début :

ITEM DE ALTO CVM VMBRA METIENDO

Incipit :

IN cuiuslibet summitate umbrę…

Explicit :

[…] cuius rei subicitur hic quaedam figura.

Identification. GIA Add. 3, Bubnov 1899, 365, n. 3 : recension longue du fragment GIA Add. 3, propre à la classe E de la tradition manuscrite. Mesure d’une hauteur par utilisation de l’ombre.

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3].

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3]. Avranches BM 235.

Bibliographie

Édition

Bubnov N. (1899), Gerberti postea Silvestri II papae Opera Mathematica. Accedunt aliorum opera ad Gerberti libellos aestimandos intelligendosque necessaria per septem appendices distributa […] Berlin, (Hildesheim, Olms, 1963 ; Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005).

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités de géométrie

Ff. 35rB-35vA

Division Ff. 35rB-35vA
Numérisations
Identification [ Anonymus], [ Geometria incerti auctoris, lib. III ], extr.
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur C (f. 35rB) : initiale de l’incipit Constituimus…. Cadrage de couleur.
Schéma géométrique (f. 35vA) : mesure d’une hauteur avec 2 perches en équerre (fig. 49, Bubnov 1899).

Transcription du texte

Intitulé de début :

ITEM AD ALTVM

Incipit :

Constituimus arundinem talem ut duplari…

Explicit :

[…] quod geometricaliter institutum ad mensuram paratur.

Identification. GIA 3, 10 : Bubnov 1899, 324 (l. 4-18). Mesure d’une hauteur avec 2 perches en équerre.

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3].

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3]. Avranches BM 235.

Bibliographie

Éditions

Bubnov N. (1899), Gerberti postea Silvestri II papae Opera Mathematica. Accedunt aliorum opera ad Gerberti libellos aestimandos intelligendosque necessaria per septem appendices distributa […] Berlin, (Hildesheim, Olms, 1963 ; Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005).

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités de géométrie

F. 35vA

Division F. 35vA
Numérisations
Identification [ Anonymus], [ Geometria incerti auctoris, lib. III ], extr.
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur S (f. 35vA) : initiale de l’incipit Stans mensor[…] Cadrage de couleur.
Schéma géométrique (f. 35vA) : mesure d’une longueur avec 2 perches en équerre (fig. 53, Bubnov 1899).

Transcription du texte

Intitulé de début :

AD PLANICIEM CVM ARVNDINE MENSVRANDAM

Incipit :

Stans mensorum in meta planiciei mensurandę…

Explicit :

…quarta pars in B.C. ut hic figuratur.

Identification. GIA 3, 14 : Bubnov 1899, 326 (l. 14)-327 (l. 2). Mesure d’une longueur avec 2 perches en équerre.

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3].

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3]. Avranches BM 235.

Bibliographie

Éditions

Bubnov N. (1899), Gerberti postea Silvestri II papae Opera Mathematica. Accedunt aliorum opera ad Gerberti libellos aestimandos intelligendosque necessaria per septem appendices distributa […] Berlin, (Hildesheim, Olms, 1963 ; Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005).

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités de géométrie

F. 35vB

Division F. 35vB
Numérisations
Identification [ Anonymus], [ Geometria incerti auctoris, lib. III], extr.
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur S (f. 35vB) : initiale de l’incipit Si quis
Schéma géométrique : mesure d’une hauteur inaccessible par double visée (fig. 52, Bubnov 1899).

Transcription du texte

Intitulé de début :

ITEM AD ALTVM CVM ARVNDINE MENSVRANDVM

Incipit :

SI QVIS suppositę figurę utilitatem qua…

Explicit :

[…] mensurata nullo modo dubitari debet.

Identification. GIA 3, 12-13 : Bubnov 1899, 325 (l. 11)-326 (l. 13). Mesure de hauteur par simplet double visées.

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3].

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3]. Avranches BM 235.

Bibliographie

Édition

Bubnov N. (1899), Gerberti postea Silvestri II papae Opera Mathematica. Accedunt aliorum opera ad Gerberti libellos aestimandos intelligendosque necessaria per septem appendices distributa […] Berlin, (Hildesheim, Olms, 1963 ; Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005).

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités de géométrie

F. 36r

Division F. 36r
Numérisations
Identification [ Anonymus], [ Geometria incerti auctoris]
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur S (f. 36r) : initiale de l’incipit Si uis… Cadrage de couleur et orné (avec arceaux dans la marge supérieure).
Schéma technique. (f. 36r) : dispositif de sondeur sans fil.

Transcription du texte

Intitulé de début :

DE PROFVNDITATE MARIS VEL FLVM(INIS) PROBANDA

Incipit :

SI Vis scire profunditatem alicuius pelagi…

Explicit :

[…] ad ducentos argenti D et sic probabis.

Identification. GIA, frgm. II, Millàs VI, 15-34 (Millàs Vallicrosa 1931, 303) : recension courte du fragment Quando queris altitudinem et profunditatem pelagi. Notice d’utilisation d’un sondeur sans fil des grandes profondeurs, parfois insérée dans les collections de la Geometria incerti auctoris. Il existe une recension longue sans titre et désignable par son incipit Quando queris altitudinem et profunditatem pelagi (Libri 1838, 484-486) et une version courte avec intitulés de début variés De probanda profunditate, ou De profunditate maris vel fluminis probanda

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3].

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3]. Avranhces BM 235.

Bibliographie

Éditions

Millás Vallicrosa J. M. (1931), Assaig d’història de les idees fisiques i mathemàtiques a la Catalunya medieval, Barcelone.

Libri G. (1938), Histoire des sciences mathématiques en Italie de la renaissance des lettres jusqu’à la fin du dix-septième siècle, t. 2, Paris, Renouard et Cie.

Bibliographie

Études

Jacquemard C. (2000), « Recherches sur la composition et la transmission de la Geometria incerti auctoris. À propos du De profunditate maris uel fluminis probanda, Avranches BM 235, f. 36 », in Science antique, science médiévale (Autour d’Avranches BM 235). Actes du colloque internationale (Mont Saint-Michel, 4-7 septembre 1998), L. Callebat et O. Desbordes (éd.), Hildesheim – Zürich – New York, Olms_weidmann, p. 81-119.

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités de géométrie

F. 36rv

Division F. 36rv
Numérisations
Identification [ Anonymus], [ Geometria incerti auctoris, lib. III ], extr.
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur S (f. 36r) : initiale de l’incipit Si vis[…] Cadrage de couleur (arceaux dans la marge supérieure).
Schéma géométrique (f. 36v) : mesure d’une longueur avec un astrolabe, horoscopus (fig. 45, Bubnov 1899).

Transcription du texte

Intitulé de début :

AD PLANICIEM

Incipit :

SI Vis cum horoscopo quamlibet metiri planiciem…

Explicit :

[…] XII quarta pars c(om)putabatur.

Identification : GIA 3, 4 : Bubnov 1899, 320 (l. 15-25). Mesure d’une longueur avec un astrolabe.

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3].

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3]. Avranches BM 235.

Bibliographie

Éditions

Bubnov N. (1899), Gerberti postea Silvestri II papae Opera Mathematica. Accedunt aliorum opera ad Gerberti libellos aestimandos intelligendosque necessaria per septem appendices distributa […] Berlin, (Hildesheim, Olms, 1963 ; Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005).

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités de géométrie

F. 36v

Division F. 36v
Numérisations
Identification [ Anonymus], [ Geometria incerti auctoris, lib. III [extr.], extr.]
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur P (f. 36v) : initiale de l’incipit Primo a geometra[…] Cadrage de couleur et orné.
Schéma géométrique (f. 36v) : mesure d’une profondeur avec un astrolabe, horoscopus (fig. 46, Bubnov 1899).

Transcription du texte

Intitulé de début :

AD METIENDVM CVM HOROSCOPO PVTEVM

Incipit :

PRimo a geometra diligenter perpendatur…

Explicit :

[…] quod est putei altitudo.

Identification : GIA 3, 5, recension partielle avec réécriture : Bubnov 1899, 320 (l. 26)-321 (l. 21). Mesure d’une profondeur avec un astrolabe. Texte spécifique de la classe E de la tradition manuscrite.

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3].

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3]. Avranches BM 235.

Bibliographie

Éditions

Bubnov N. (1899), Gerberti postea Silvestri II papae Opera Mathematica. Accedunt aliorum opera ad Gerberti libellos aestimandos intelligendosque necessaria per septem appendices distributa […] Berlin, (Hildesheim, Olms, 1963 ; Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005).

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités de géométrie

Ff. 36v-37r

Division Ff. 36v-37r
Numérisations
Identification [ Anonymus], [ Geometria incerti auctoris, lib. III , extr.]
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur V (f. 36v) : initiale de l’incipit Vt in superiori[…] Cadrage de couleur et orné.
Schéma géométrique (f. 37r) : mesure d’une profondeur avec une perche de visée (fig. 54, Bubnov 1899).

Transcription du texte

Intitulé de début :

ITEM AD PVTEVM CVM ARVNDINE MENSVRANDVM

Incipit :

VT in superiori figura putei dictum est primo a geometra…

Explicit :

[…] remanet C.F. putei profunditas.

Identification : GIA 3, 15 : Bubnov 1899, 327 (l. 3-18). Mesure d’une profondeur avec une perche de visée.

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3].

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3]. Avranches BM 235

Bibliographie

Édition

Bubnov N. (1899), Gerberti postea Silvestri II papae Opera Mathematica. Accedunt aliorum opera ad Gerberti libellos aestimandos intelligendosque necessaria per septem appendices distributa […] Berlin, (Hildesheim, Olms, 1963 ; Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005).

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités de géométrie

F. 37rv

Division F. 37rv
Numérisations
Identification [ Anonymus], [ Geometria incerti auctoris, lib. III , extr.]
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur A (f. 37r) [forme particulière] : initiale de l’incipit Ad rem…. Cadrage de couleur et orné.
Schéma géométrique (f. 37v) : mesure d’une hauteur en contrebas par double visée (fig. 57, Bubnov 1899).

Transcription du texte

Intitulé de début :

AD ALTITVDINEM INACCESSIBILIS REI

Incipit :

AD Rem inaccessibilem nobis altioribus…

Explicit :

[…] erit G.D. duplum B. A.

Identification. GIA 3,18 : Bubnov 1899, 328 (l. 22)-330 (l. 2). Mesure d’une hauteur en contrebas par double visée.

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3].

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3]. Avranches BM 235.

Bibliographie

Édition

Bubnov N. (1899), Gerberti postea Silvestri II papae Opera Mathematica. Accedunt aliorum opera ad Gerberti libellos aestimandos intelligendosque necessaria per septem appendices distributa […] Berlin, (Hildesheim, Olms, 1963 ; Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005).

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités de géométrie

F. 37rv

Division F. 37rv
Numérisations
Identification [ Anonymus], [ Geometria incerti auctoris, lib. III, extr.]
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur S (f. 38r) : initiale de l’incipit Stabiliatur[…]
Schéma géométrique (f. 38r) : mesure d’une longueur (fig. 50, Bubnov 1899).

Transcription du texte

Incipit :

STabiliatur arundo ęquiperata metienti…

Explicit :

[…] erit igitur B.E. medium C.D.

Identification. GIA 3,11 : Bubnov 1899, 324 (l. 20)-325 (l. 10). Mesure d’une longueur.

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3].

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3]. Avranches BM 235.

Bibliographie

Édition

Bubnov N. (1899), Gerberti postea Silvestri II papae Opera Mathematica. Accedunt aliorum opera ad Gerberti libellos aestimandos intelligendosque necessaria per septem appendices distributa […] Berlin, (Hildesheim, Olms, 1963 ; Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005).

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités de géométrie

F. 38rv

Division F. 38rv
Numérisations
Identification [ Anonymus], [ Geometria incerti auctoris, lib. III , extr.]
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur S (f. 38r) : initiale de l’incipit Si quid eminens… Cadrage de couleur et orné.
Schéma géométrique (f. 38v) : mesure d’une hauteur inaccessible avec un astrolabe, horoscopus (fig. 44, Bubnov 1899).

Transcription du texte

Intitulé de début :

AD ALTVM INACCESSIBILE CVM HORSOCOPO PROBANDVM

Incipit :

SI quid eminens inaccessibile fuerit ęstimandum…

Explicit :

[…] si III triplum et sic in sequentibus.

Identification. GIA 3, 3 : Bubnov 1899, 319 (l. 13) - 320 (l. 13). Mesure d’une hauteur inaccessible à l’aide d’un astrolabe.

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3].

Memento. [ Geometria incerti auctoris, lib. III ] / [ Géométrie d’un auteur inconnu, livre 3]. Avranches BM 235.

Bibliographie

Édition

Bubnov N. (1899), Gerberti postea Silvestri II papae Opera Mathematica. Accedunt aliorum opera ad Gerberti libellos aestimandos intelligendosque necessaria per septem appendices distributa […] Berlin, (Hildesheim, Olms, 1963 ; Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005).

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités de géométrie

Ff.38v-39r

Division Ff.38v-39r
Numérisations
Identification [ Anonymus], [ De mensura astrolapsus (h'') (h’’)]
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur (verte) à queue palmée P (f. 38v) : initiale de l’incipit Phylosophi
2 schémas de construction d’un tympan d’astrolabe accompagnant le texte : construction des cercles célestes (f. 38v) ; construction des almucantars (f. 39v). Le 2 e schéma est annoncé par une annotation au bas du f. 39r.
Langue(s) Présence de termes techniques translittérés de l’ arabe

Transcription du texte

Incipit :

PHYLOSOPHI qui sua sapientia mot(us) sid(er)u(m)…

Explicit :

[…] Si quarta IIII puncta. Si quinaria V. IN SEQ(UE)NTE PAGINA VIDEBIS HVI(VS) SCRIPTI FIGVRAM.

Identification : De mensura astrolapsus (h’’)] : Millàs III, l.2-44 (Millàs Vallicrosa 1931, 292-295).

Memento. De mensura astrolapsus (h’’).
Traité ancien sur la construction de l’astrolabe édité par Millàs Vallicrosa (Millàs Vallicrosa 1931, 292-295, section III), incipit Philosophi qui sua sapientia motus siderum. Attribution hypothétique par Millàs Vallicrosa à Lupitus / Llobet de Barcelone.

Bibliographie

Éditions

Millás Vallicrosa J. M. (1931), Assaig d’història de les idees fisiques i mathemàtiques a la Catalunya medieval, Barcelone.

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

F. 39v

Division F. 39v
Numérisations
Identification [Anonymus], [poème de 9 hexamètres, en annexe au De mensura astrolapsus]
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettres capitales en initiale de vers.
1 schéma de construction d’un tympan d’astrolabe accompagnant le traité Philosophi qui sua sapientia motus siderum (ff. 38v-39r) et annoncé par une annotation au bas du f. 39r.

Transcription du texte

Incipit :

Linea ducta pri(us) p(ro) parte recelle…

Explicit :

[…] Et sunt solstitii thropici limes Capricorni.

Identification : fragment de source non identifiée : instructions versifiées pour construire une sphère céleste et schéma de construction d’un tympan d’astrolabe.

Le schéma illustre, comme annoncé f. 39r, la procédure décrite dans le traité Philosophi qui sua sapientia motus siderum[…] ( De mensura astrolapsus, h’’), recopié ff. 38v-39r. Les données contenues dans le poème ne correspondent pas au schéma de tympan d’astrolabe qu’elles semblent a priori accompagner. En revanche, elles constituent une variante versifiée des instructions associées au 2 e schéma du folio (schéma de construction d’une sphère céleste ? d’une araignée d’astrolabe ?).

Annotation marginale accompagnant le schéma : Adsimil( i) t( er) magis qua( m) ad iustiticiam rescripta

Bibliographie

Édition

Inédit ?

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

F. 39v

Division F. 39v
Numérisations
Identification [ Anonymus], brève notice de construction (sphère céleste ? araignée d’astrolabe ?)
Description matérielle
1 schéma de construction d’une sphère céleste, annoncé f. 30r par un système de renvoi.

Transcription du texte

Incipit :

Quadrę uni(us) linea(m) in XX partire…

Explicit :

…XXII puncta

Identification : fragment de source non identifiée accompagnant le schéma de construction d’une sphère céleste, lui-même mis en relation avec le texte De designatione sperae (f. 30r).
Cette brève notice est une variante des instructions versifiées recopiées sur le même folio supra. Les données de la notice ne correspondent pas à celles du texte De designatione sperae (f. 30r) auquel le système de renvoi fait référence. Les cercles célestes articus et antarticus, présents dans le schéma, ne sont pas signalés dans la notice et le poème ( f. 39v), mais ils figurent dans le fragment De designatione sperae.
Certains éléments du schéma évoquent une araignée d’astrolabe…

Bibliographie

Édition

Inédit ?

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

Ff. 40r-46v

Division Ff. 40r-46v
Numérisations
Description matérielle
texte sans lacune / texte partiel / fragment
Titre donné par le manuscrit s. t. (pour sans titre) / titre médiéval établi d’après l’intitulé de début ou de fin, normalisé (ortho-typo)
Identification Martianus Capella 🔎 De nuptiis Philologiae et Mercuri [extr.] lib. VIII, De astronomia, (extr.)

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début : -

Incipit :

MVNDVS igit(ur) ex quatuor elementis eisdemq(ue) rotis […]

Explicit :

[…] aut in latutidinem declinare aut retrogradari facit.

Intitulé de fin : -

Formule conclusive : -

Annotation(s) : -

Glose(s) : -

Zone des notes

Notes sur l’identification

De nuptiis Philologiae et Mercuri, lib. VIII, De astronomia, extr. : § 814-887 (Willis 1983, 309-337).

Large extrait du livre VIII De Astronomia de Martianus Capella : le prologue narratif § 803-813 n’a pas été retranscrit, mais l’exposé d’Uranie a été recopié dans son intégralité.

Note sur la description matérielle

Texte : Lettrine de couleur (verte) M (f. 40v) : initiale de l’incipit Mundus[…] Autres initiales à l’encre brune. Présence de quelques termes techniques grecs avec leur translittération en caractères latins au-dessus de la ligne

Illustrations : -

Autres informations codicologiques : Copie en deux temps du traité de Martianus Capella. Transcription ff. 42r-46v des § 838-887, puis sur un bifolio isolé (ff. 40r-41v), rajout des § 814-837 : dernière ligne du f. 41v étirée artificiellement pour faire la jonction avec les premiers mots du f. 42r. (Holtz 2000, 24 n. 20). Oubli corrigé en marge (f. 42r) avec un système de renvoi (début du § 840).

Mémento

Présentation du contenu

???

Bibliographie

Éditions

Willis J. (éd.) (1983), Martianus Capella edidit James Willis, Leipzig, Teubner.

Le Boeuffle A. (éd.) (1998), Martianus Capella, Astronomie, [trad. pour la première fois en français et commenté par André Le Boeuffle], Vannes, Burillier.

Études

???

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

F. 47r

Division F. 47r
Numérisations
Description matérielle
fragment
Titre donné par le manuscrit s. t.
Identification Anonymus tableau astrologique

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début : -

Incipit :

IANVAR. FEBR. MART. APRIL […]

Explicit :

[…] Lib(ra) Scor(pius) Sag(ittarius) XXX

Intitulé de fin : -

Formule conclusive : -

Annotation(s) : -

Glose(s) : -

Zone des notes

Notes sur l’identification

tableau astrologique

Fragment de provenance non identifiée. Tableau astrologique affectant les 12 signes du zodiaque aux jours de chaque mois, élément rajouté après coup par la main principale sur un recto vide (Holtz 2000).

Note sur la description matérielle

Texte : -

Illustrations : -

Autres informations codicologiques : Texte rajouté postérieurement par la main principale sur un recto resté vide (Holtz 2000, 49).

Mémento

Présentation du contenu

???

Bibliographie

Éditions

???

Études

???

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

Tables astrologiques

F. 47r

Division F. 47r
Numérisations
Description matérielle
fragment
Titre donné par le manuscrit s. t.
Identification Anonymus brève notice astronomique (mesures de hauteurs du soleil)

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début : -

Incipit :

EQVINOCTIO uernali q(uo)d (est) XII k(a)l. ap(r)il […]

Explicit :

[…] id(est) XI k. inan. t(er)minat(ur) XVIII gradib(us)

Intitulé de fin : -

Formule conclusive : -

Annotation(s) : -

Glose(s) : -

Zone des notes

Notes sur l’identification

Fragment de provenance non identifiée. Compte-rendu de mesures de hauteurs méridiennes du soleil réalisées à Constantiis : Coutances ?

Note sur la description matérielle

Texte : Lettrine E (f. 47r) à l’encre brune : initiale de l’incipit Equinoctio

Illustrations : -

Autres informations codicologiques : Texte rajouté postérieurement par la main principale sur un recto resté vide (Holtz 2000, 49).

Mémento

Présentation du contenu

???

Bibliographie

Éditions

???

Études

???

Accès controlés

Sources scientifiques

Traités d’astronomie

Ff. 47v-51v

Division Ff. 47v-51v
Numérisations
Identification [ Cetius Faventinus 🔎 ], [ Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber [recensio interpolata, extr.], recension interpolée, extr.].

Transcription du texte

Incipit :

IN fundendis operibus cuiusque ponderis…

Explicit :

curant accip(er)e potione(m)

Identification : la séquence de textes recopiée ff. 47v-51v est une sélection d’extraits de l’ Abrégé d’architecture privée de Cetius Faventinus dans sa recension interpolée.

Memento. Cetius Faventinus, Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber / Abrégé d’architecture privée.
L’ Abrégé d’architecture privée de Cetius Faventinus rassemble les informations relatives à l’architecture privée dispersées dans le De architectura de Vitruve et les enrichit de compléments puisés à d’autres sources. Ce n’est pas un manuel de construction, mais plutôt une sorte de guide du propriétaire terrien qui voudrait faire bâtir. Grâce à une sélection d’informations pratiques adaptée à leurs besoins, il donne à des particuliers les moyens de traiter en connaissance de cause avec les professionnels. Aucune information externe ou interne à l’œuvre ne permet de la dater précisément, mais elle est nécessairement postérieure au De architectura de Vitruve (2 e moitiè du I er siècle avant J.-C.) qu’elle résume et antérieure à l’ Opus agriculturae de Palladius qui l’utilise (V e siècle après J.-C.), avec une possible datation au III e siècle après J.-C. (source bibliographique : Cam 2001)
Plan : connaissances théoriques générales (Cet. Fav. 1) ; les roses des vents et l’orientation des ouvertures (Cet. Fav. 2) ; l’eau : prospection, forage, qualité, adduction (Cet. Fav. 3-7) ; matériaux de construction (Cet. Fav. 8-12) ; la construction : villa rurale, maison urbaine, balnéaires (Cet. Fav. 13-17) ; les travaux de finition : pavements, plafonds, enduits, peintures et pavements des salles à manger, couleurs du peintre (Cet. Fav. 18-27) ; instruments de mesure : équerre, cadrans solaires (Cet. Fav. 28-29). Source bibliographique : Cam 2001

Memento. Cetius Faventinus, Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber [recensiones interpolatae] / Abrégé d’architecture privée [recensions interpolées].
L’œuvre de Cetius Faventinus a été transmise par une tradition manuscrite complexe puisqu’aucun des 22 témoins parvenus jusqu’à nous n’est intact d’interpolations. C’est un cas exemplaire de texte antique parvenu jusqu’à nous avec ses strates et ses variétés de lectures médiévales.
On distingue une première famille de 3 manuscrits qui mentionnent le nom de l’auteur, annoncent 29 chapitres, mais dans leur état actuel sont incomplets. Parmi eux Sélestat, Bibliothèque humaniste 17 (olim 1153 bis), première moitié du X e siècle, offre le texte de Cetius Faventinus interpolé de courts suppléments empruntés à Vitruve, Végèce et Isidore de Séville. Une seconde famille de 6 manuscrits transmet dès le IX e siècle une œuvre devenue anonyme et enrichie d’un 30 e chapitre, De maltis diversis / De divers mastics. Un troisième groupe de 12 manuscrits (XII e, XIII e et XV e s.) transmettent le texte de Cetius Faventinus enrichi des mêmes ajouts étrangers au texte original, insérés dans la trame de l’œuvre ou ajoutés à la fin. Ils portent tous le même intitulé : Incipit de architectura valde utilis scientia de libris antiquorum qui de hoc scripserunt non parvo labore excerpta / Savoir très utile sur l’architecture tiré non sans peine des œuvres des anciens qui ont écrit à ce sujet. On peut reconnaître dans le travail d’interpolation à l’origine de cette famille des éléments qui renvoient à la même zone d’activité culturelle : Corbie, Reims, Fleury, dans un milieu familier de l’œuvre de Gerbert de Reims. À ce groupe, il faut rattacher la collection reproduite par le manuscrit Avranches BM 235 ff. 47v-51v, qui comporte un choix limité de chapitres de Cetius Faventinus et des interpolations caractérisitiques de cette famille. Interpolations :
De organicis fistulis / De capsa cui superponantur fistulae / De ordine fistularum
De generibus colorum / De colorum commixtione / De croco Hispanico / Quomodo scribatur de auro vel cupro
De sphaera vel hemispherio / De maltis diversis / De mensuris arborum vel turrium / De altitudine alicujus rei probanda / De mensura cerae et metalli in operis fusilibus / De probatione auri et argenti
De multilplicatione numerorum / De medicina valde utilis scientia
Source bibliographique : Rose 1899, Grandsen 1957, Cam 2001, Cam et Jacquemard 2002

Bibliographie

Éditions et études (relatives à la tradition interpolée de Cetius Faventinus)

Cam M.-T. (éd.) (2001), Cetius Faventinus, Abrégé d’architecture privée, texte établi, traduit et commenté, Paris, Les Belles Lettres (CUF).

Cam M.-T., Jacquemard C. (2002), « Les interpolations médiévales dans la tradition manuscrite de M. Cetius Faventinus », Revue d’Histoire des textes, t. 32, p. 107-181.

Grandsen K. W. (1957) , « The Interpolated Text of the Vitruvian Epitome », Journal of the Warburg and Courtauld institutes 20, p. 370-372.

Rose V. (éd.) (1867), Vitruvii De architectura libri decem, Leipzig, B. G. Teubner, p. 286-313.

Rose V. (éd.) (1899), Vitruvii De architectura libri decem, Leipzig, B. G. Teubner, p. XIX-XXX [interpolations], p. 283-309 [Cetius Faventinus].

Accès controlés

Sources scientifiques

F. 47v

Division F. 47v
Numérisations
Identification [ Anonymus], De mensura cerae et metalli in opribus fusilibus / Mesures de cire et de métal pour les ouvrages réalisés par coulée
Identification [ Cetius Faventinus 🔎 ], [ Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber [recensio interpolata, extr.], recension interpolée, extrait].
Identification [ Cetius Faventinus 🔎 , [ Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber [recensio interpolata, extr.], recension interpolée, extr.].
Identification [ Cetius Faventinus, [ Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber [recensio interpolata, extr.], recensio interpolata, excerptum.].
Identification [Interpolateur anonyme de Cetius Faventinus, [ Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber [recensio interpolata, extr.], extr.].
Identification [ Cetius Faventinus interpolatus], [ Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber [recensio interpolata, exc.], recensio interpolata, excerptum.].

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début :

DE MENSVRA CERĘ ET METALLORV(M) FVSILIS OPERIS

Incipit :

IN fundendis operibus cuiusque ponderis…

Explicit :

[…] qui sunt uncię III et denarii XVI.

Intitulé de fin : -

Formule conclusive : -

Annotation(s) : -

Glose(s) : -

Zone des notes

Notes sur l’identification

Identification : De mensura cerae et metalli in operibus fusilibus / Mesures de cire et de métal dans les ouvrages réalisés par coulée, formulaire de fondeur (Rose 1899, XXIX-XXX)

Éditions de référence : ???

Note sur la description matérielle

Texte : Lettrine I à l’encre brune : initiale de l’incipit In fudendis.

Illustrations : -

Autres informations codicologiques : -

Transcription du texte

Memento. De mensura cerae et metalli in operibus fusilibus / Mesures de cire et de métal dans les ouvrages réalisés par coulée.
Formulaire de fondeur : pour différents métaux, indication du poids de metal fondu susceptible de remplacer, dans le même moule, un poids donné de cire (procédé de la fonte à cire perdue). Il s’agit d’un fragment migrant d’une collection à l’autre, le plus souvent associé au fragment De probatione auri et agenti. Il est déjà présent dans le corpus encyclopédique carolingien transmis par le manuscrit Vaticano, BAV, Reg. lat. 309, puis il figure dans la tradition manuscrite de la Mappae clavicula / Petite clé des tours de main (Phillipps 1847, Smith et Hawthorne 1974, 56-57, référencé comme recette Mappae clavicula 194A), de l’ Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber / Abrégé d’architecture privée de Cetius Faventinus (Rose 1899, XXIX-XXX, Cam et Jacquemard 2002, 167-168) et on le trouve intégré dans le traité De coloribus et artibus Romanorum transmis sous le nom d’Héraclius : Heraclius III, 23 (Ilg 1873, 69-70)…

Bibliographie

Éditions

Cam M.-T., Jacquemard C. (2002), « Les interpolations médiévales dans la tradition manuscrite de M. Cetius Faventinus », Revue d’Histoire des textes, t. 32, p. 107-181.

Garzya Romano C. (1996), I colori e le arti dei Romani e la compilazione pseudo-eracliana, Bologne, Il Mulino (Pubblicazioni dell’Istituto italiano per gli studi storici) [avec traduction italienne].

Ilg A. (1873), Heraclius, von den Farben und Künsten der Römer [ Quellenschriften für Kunstgeschichte und Kunsttechnik des Mittelalters und der Renaissance, IV], Vienne, W. Braumüller.

Phillipps T. (1847), «  Mappae clavicula. A treatise on the preparation of pigments during the middle ages », Archeologia 32, p. 183-244.

Raïos D. K. (2000), « Autour de la paraphrase du Carmen de ponderibus et mensuris », in Science antique, Science médiévale (Autour d’Avranches BM 235). Actes du colloque international (Mont Saint-Michel, 4-7 septembre 1998), L. Callebat et O. Desbordes (éd.), Hildesheim – Zürich – New-York, Olms_weidmann, p. 297-318.

Rose V. (éd.) (1899), Vitruvii De architectura libri decem, Leipzig, B. G. Teubner, p. XIX-XXX [interpolations], p. 283-309 [Cetius Faventinus].

Smith C. S., Hawthorne J. G. (1974), Mappae clavicula. A little Key to the World of Medieval Technique, Philadelphie, The Amercian Philosophical Society ( Transactions of the American Philosophical Society, 64), 1974 [traduction anglaise et fac-similés des manuscrits Corning N.Y., Corning Museum of Glass, 5 (olim Phillips 3715) et Sélestat, Bibliothèque humaniste, 17 (1153 bis)].

Accès controlés

Sources scientifiques

Sources scolaires et universitaires

Traités de mathématiques, de géométrie

F. 47v-48

Division F. 47v-48
Numérisations
Identification [ Cetius Faventinus interpolatus, [ Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber [recensio interpolata, exc.], recensio interpolata, excerptum.].

Transcription du texte

Intitulé de début

DE FISTVLIS ORGANICIS

Incipit :

CVPrum purissimum tundendo…

Explicit :

[…] n(on) multu(m) ad delectionem iocundior istis.

Identification : De fistulis organicis / Les tuyaux d’orgue, premier chapitre d’un court traité de facture d’orgue, ordinairement désigné par son incipit : Cuprum purissimum (Perrot 1965, 305-344).

Memento. Cuprum purissimum[…] court traité de facture d’orgue, ordinairement désigné par son incipit : Cuprum purissimum.
Le traité Cuprum purissimum réunit 3 chapitres qui traitent successivement de la fabrication des tuyaux d’orgue et de leur mesure, de la confection du sommier, de la disposition des tuyaux sur deux rangées permettant de jouer sur deux octaves : De organicis fistulis / Les tuyaux d’orgue ; De capsa cui superponantur fistulae / Le coffre qui supporte les tuyaux ; De ordine fistularum / La disposition des tuyaux. Ce bref traité a été inventorié dans la tradition interpolée de l’ Abrégé d’architecture privée de Cetius Faventinus et il figure dans la compilation sur la facture d’orgue du manuscrit Bern, Burgerbibliothek 56, f. 2. Dans la tradition interpolée de Cetius Faventinus, le traité s’insère entre le chapitre Cet. Fav. 7 sur le calibre des tuyaux de plomb pour l’adduction de l’eau et le chapitre Cet. Fav. 8 sur les types de sables utilisés en construction. Il constitue une digression amenée par association d’idées sur les calibres respectifs des tuyaux d’addution et des tuyaux d’orgue. Source bibliographique : Perrot 1965, 305-344 ; Sachs 1970, 55-58, 173-175 ; Sachs 1980, 251-267 ; Cam & Jacquemard 2002, 144-149.

Memento. Cetius Faventinus, Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber / Abrégé d’architecture privée.

Memento. Cetius Faventinus, Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber [recensiones interpolatae] / Abrégé d’architecture privée [recensions interpolées].

Bibliographie

Éditions

Cam M.-T., Jacquemard C. (2002), « Les interpolations médiévales dans la tradition manuscrite de M. Cetius Faventinus », Revue d’Histoire des textes, t. 32, p. 107-181.

Perrot J. (1965), L’orgue de ses origines hellénistiques à la fin du XIII e siècle , Paris, A. et J. Picard, p. 305-344 [avec traduction française].

Sachs K. J. (1970), Mensura fistularum die Mensurierung der Orgelpfeifen im Mittelalter, vol. 1, Stuttgart, Musikwissenschaftliche Verlags-Gesellschaft, [avec traduction allemande].

Bibliographie

Études

Grandsen K. W. (1957) , « The Interpolated Text of the Vitruvian Epitome », Journal of the Warburg and Courtauld institutes 20, p. 370-372.

Luque Moreno J. (2000), « L’orgue dans Avranches 235 et la tradition musicologique antique et médiévale », in Science antique, Science médiévale (Autour d’Avranches BM 235). Actes du colloque international (Mont Saint-Michel, 4-7 septembre 1998), L. Callebat et O. Desbordes (éd.), Hildesheim – Zürich – New-York, Olms_weidmann, p. 121-143.

Sachs K. J. (1980), Mensura fistularum die Mensurierung der Orgelpfeifen im Mittelalter, vol. 2, Stuttgart, Musikwissenschaftliche Verlags-Gesellschaft, p. 251-267.

Accès controlés

Sources scientifiques

Sources scolaires et universitaires

Traités de mathématiques, de géométrie

F. 48r-48v

Division F. 48r-48v
Numérisations
Identification [ Cetius Faventinus 🔎 ], [ Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber / Abrégé d'architecture privée, recension interpolée], extr. : De generatione colorum (Cam et Jacquemard 2002, 144-147) + Cet. Fav. 27 (Cam )
Identification [ Cetius Faventinus interpolatus, [ Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber [recensio interpolata, exc.], recensio interpolata, excerptum.].
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur verte C : initiale de l’incipit Colorum.

Transcription du texte

Incipit :

COLor(um) alii sunt albi alii nigri…

Explicit :

[…] si mutauerit uiciatu(m) e(st).

Identification : Cet. Fav. 27, 1-6, recension interpolée.
Le texte recopié correspond à la première partie du chapitre 27 de l’ Abrégé d’architecture, sur les variétés des couleurs De generibus colorum. La phrase introductive de Cetius Faventinus ( Cet. Fav. 27, 1) a été remplacée par un plus long développement : Colorum alii sunt albi, alii nigri […] nimium tenuis cito deficit (f. 48v) sur la classification des couleurs, leur utilisation (pures ou en mélange), les précautions à prendre dans leur pose. Le texte de Cetius Faventinus reprend à partir de Rubri itaque multis locis g(ig)nantur jusqu’à la fin du chapitre. Cam & Jacquemard 2002, 150-153.

Memento. De generibus colorum / La variété des couleurs : Cet. Fav. 27, recension interpolée.
Dans son Abrégé d’Architecture privée, Cetius Faventinus termine une série de chapitres consacrés aux travaux de finition par un chapitre consacré aux couleurs utilisées par les peintres. Dans une famille de manuscrits, ce chapitre 27, De generibus colorum, a été enrichi d’additions étrangères au texte original et scindé en deux chapitres : Cet. Fav. 27, 1-6, et Cet. Fav. 27, 7-13, la seconde partie étant distinguée par un titre propre, De temperamentis colorum / Le mélange des couleurs.
Chacune des deux séquences, De generibus colorum ( Cet. Fav. 27, 1-6), et De temperamentis colorum ( Cet. Fav. 27, 6-13) est précédée d’une addition interpolée. Dans le De generibus colorum, la phrase introductive de Cetius Faventinus ( Cet. Fav. 27, 1) a été remplacée par un plus long développement : Colorum alii sunt albi, alii nigri […] nimium tenuis cito deficit sur la classification des couleurs, leur utilisation (pures ou en mélange), les précautions à prendre dans leur pose. Le De temperamentis colorum est introduit par la dernière phrase de Cet. Fav. 27, 6 colores autem omnes calcis mixtione corrumpi manifestum est (« un mélange de chaux frelate manifestement les couleurs ») qu’il fait suivre, par association d’idées, d’une addition sur les mélanges de couleurs à respecter Si quidem in temperamento folii[…] permiscentur utiliter. L’interpolation s’insère avant Cet. Fav. 27, 7 et la fin de la séquence De temperamentis colorum correspond à Cet. Fav. 27, 7-13, où Cetius Faventinus traite de couleurs naturelles puis de couleurs artificielles et des laques. À la fin du chapitre 27, prennent place deux additions concernant la peinture à l’or : le De croco Hispanico / Le safran d’Espagne et le Quomodo scribatur de auro vel cupro / Sur le moyen d’écrire avec de l’or ou du cuivre. Les interpolations actualisent et élargissent les informations fournies par Cetius Faventinus dans un contexte de peinture à fresque à des préoccupations contemporaines (classification des couleurs, élargissement de la gamme chromatique, recettes de la peinture d’enluminures).
La recension interpolée du chapitre 27 de Cetius Faventinus a été intégrée dans le traité en prose transmis sous le nom d’Heraclius, De coloribus et artibus Romanorum où elle figure divisée en six chapitres successifs pourvus de titres propres : Heraclius III, 50-55 (Ilg 1873, 85-87).
Source bibliographique : Cam & Jacquemard 2002, 120-122.

Memento. Cetius Faventinus, Artis architectonicae privatis usbus adbreviatus liber / Abrégé d’architecture privée.

Memento. Cetius Faventinus, Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber [recensiones interpolatae] / Abrégé d’architecture privée [recensions interpolées].

Bibliographie

Éditions

Cam M.-T. (éd.) (2001), Cetius Faventinus, Abrégé d’architecture privée, texte établi, traduit et commenté, Paris, Les Belles Lettres (CUF).

Cam M.-T., Jacquemard C. (2002), « Les interpolations médiévales dans la tradition manuscrite de M. Cetius Faventinus », Revue d’Histoire des textes, t. 32, p. 107-181.

Garzya Romano C. (1996), I colori e le arti dei Romani e la compilazione pseudo-eracliana, Bologne, Il Mulino (Pubblicazioni dell’Istituto italiano per gli studi storici) [avec traduction italienne].

Ilg A. (1873), Heraclius, von den Farben und Künsten der Römer [ Quellenschriften für Kunstgeschichte und Kunsttechnik des Mittelalters und der Renaissance, IV], Vienne, W. Braumüller.

Krohn F. (éd.) (1912), Vitruvii De architectura libri decem, Leipzig, B. G. Teubner, p. 262-283

Rose V. (éd.) (1867), Vitruvii De architectura libri decem, Leipzig, B. G. Teubner, p. 286-313.

Rose V. (éd.) (1899), Vitruvii De architectura libri decem, Leipzig, B. G. Teubner, p. XIX-XXX [interpolations], p. 283-309 [Cetius Faventinus].

Bibliographie

Études

Guineau B., Vezin J. (1994), « Recettes et couleurs de l’Antiquité et du Moyen Âge. Étude d’un extrait du livre III d’Héraclius De coloribus et artibus Romanorum d’après trois manuscrits », in Comprendre et maîtriser la nature au Moyen Âge, Mélanges offerts à Guy Beaujouan, Genève – Paris, Droz – Champion, p. 227-254.

Meier-Staubach C. (2000), « La matérialité et l’immatérialité des couleurs. À propos du traité De coloribus d’Avranches 235 », in Science antique, Science médiévale (Autour d’Avranches BM 235). Actes du colloque international (Mont Saint-Michel, 4-7 septembre 1998), L. Callebat et O. Desbordes (éd.), Hildesheim – Zürich – New-York, Olms_weidmann, p. 452-469

Accès controlés

Sources scientifiques

Sources scolaires et universitaires

Traités de mathématiques, de géométrie

F. 48v-49

Division F. 48v-49
Numérisations
Identification [ Cetius Faventinus 🔎 ], [ Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber / Abrégé d'architecture privée, recension interpolée], extr. : De colorum mixtione (Cam & Jacquemard 2002, 144-147) + Cet. Fav. 27
Identification [ Cetius Faventinus interpolatus, [ Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber [recensio interpolata, exc.], recensio interpolata, excerptum.].
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur rouge C : initiale de l’incipit Colores.

Transcription du texte

Intitulé de début

DE TE(M)PERAM(EN)TIS COLOR(VM)

Incipit :

COLores om(ne)s calcis admixtio(n)e corru(m)punt(ur)…

Explicit :

[…] ultro miscentes inficiunt indici colore(m).

Identification : Cet. Fav. 27, 6-13, recension interpolée.
Le texte recopié correspond à la seconde partie du chapitre 27 de l’ Abrégé d’architecture, sur les variétés des couleurs De generibus colorum. L’incipit reprend en la modifiant très légèrement la dernière phrase du paragraphe Cet. Fav. 27, 6 : colores autem omnes calcis mixtione corrumpi manifestum est. Il est suivi d’une interpolation Si quidem in temperamento folii (f. 48v)[…] […] alii suae qualitatis permiscentur utiliter (f. 49r) qui traite du mélange de folium, de cinabre et de chaux et d’autres exemples d’associations de couleurs. Le texte de Cetius Faventinus reprend à partir de Chrysicula a macedonia < uenit ; foditur autem ex metallis> ęrariis ( Cet. Fav. 27, 7) jusqu’à l’explicit, qui correspond à la fin de Cet. Fav. 27, 13. Cam & Jacquemard 2002, 153-154.

Memento. De generibus colorum / La variété des couleurs : Cet. Fav. 27, recension interpolée.

Memento. Cetius Faventinus, Artis architectonicae privatis usbus adbreviatus liber / Abrégé d’architecture privée.

Memento. Cetius Faventinus, Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber [recensiones interpolatae] / Abrégé d’architecture privée [recensions interpolées].

Bibliographie

Éditions

Cam M.-T. (éd.) (2001), Cetius Faventinus, Abrégé d’architecture privée, texte établi, traduit et commenté, Paris, Les Belles Lettres (CUF).

Cam M.-T., Jacquemard C. (2002), « Les interpolations médiévales dans la tradition manuscrite de M. Cetius Faventinus », Revue d’Histoire des textes, t. 32, p. 107-181.

Garzya Romano C. (1996), I colori e le arti dei Romani e la compilazione pseudo-eracliana, Bologne, Il Mulino (Pubblicazioni dell’Istituto italiano per gli studi storici) [avec traduction italienne].

Ilg A. (1873), Heraclius, von den Farben und Künsten der Römer [ Quellenschriften für Kunstgeschichte und Kunsttechnik des Mittelalters und der Renaissance, IV], Vienne, W. Braumüller.

Krohn F. (éd.) (1912), Vitruvii De architectura libri decem, Leipzig, B. G. Teubner, p. 262-283.

Rose V. (éd.) (1867), Vitruvii De architectura libri decem, Leipzig, B. G. Teubner, p. 286-313.

Rose V. (éd.) (1899), Vitruvii De architectura libri decem, Leipzig, B. G. Teubner, p. XIX-XXX [interpolations], p. 283-309 [Cetius Faventinus].

Bibliographie

Études

Guineau B., Vezin J. (1994), « Recettes et couleurs de l’Antiquité et du Moyen Âge. Étude d’un extrait du livre III d’Héraclius De coloribus et artibus Romanorum d’après trois manuscrits », in Comprendre et maîtriser la nature au Moyen Âge, Mélanges offerts à Guy Beaujouan, Genève – Paris, Droz – Champion, p. 227-254.

Meier-Staubach C. (2000), « La matérialité et l’immatérialité des couleurs. À propos du traité De coloribus d’Avranches 235 », in Science antique, Science médiévale (Autour d’Avranches BM 235). Actes du colloque international (Mont Saint-Michel, 4-7 septembre 1998), L. Callebat et O. Desbordes (éd.), Hildesheim – Zürich – New-York, Olms_weidmann, p. 452-469

Accès controlés

Sources scientifiques

Sources scolaires et universitaires

Traités de mathématiques, de géométrie

F. 49v

Division F. 49v
Numérisations
Identification [ Cetius Faventinus 🔎 ], [ Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber / Abrégé d'architecture privée, recension interpolée], extr. : De probatione auri et argenti (Cam et Jacquemard 2002, 144-147)
Identification [ Cetius Faventinus interpolatus, [ Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber [recensio interpolata, exc.], recensio interpolata, excerptum.].
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettre filigranée de couleur verte Q (f. 49v) : initiale de l’intitulé de début Quanta.

Transcription du texte

Intitulé de début

QVANTA SVI PARTE AVRV(M) SIT DENSIVS ARGENTO

Incipit :

OMne auru(m) puru(m) cui(us)libet ponderis…

Explicit :

[…] in p(r)ima lectionis hui(us) fronte p(rae)fixu(m) e(st).

Identification : De probatione auri et argenti / Essai de l’or et de l’argent, formulaire d’essayeur (Rose 1899, XXVIII-XXIX).

Memento. De probatione auri et argenti / Essai de l’or et de l’argent
Formulaire d’essayeur : méthode pour vérifier, avec une balance hydrostatique, les poids respectifs d’or et d’argent dans des alliages. Il s’agit d’un fragment migrant d’une collection à l’autre, le plus souvent associé au fragment De mensura cerae et metalli in operibus fusilibus. Il est déjà présent dans le corpus encyclopédique carolingien transmis par le manuscrit Vaticano, BAV, Reg. lat. 309, puis il figure dans la tradition manuscrite de la Mappae clavicula / Petite clé des tours de main (Phillipps 1847, Smith et Hawthorne 1974, 56, référencé comme recette Mappae clavicula 194), de l’ Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber / Abrégé d’architecture privée de Cetius Faventinus (Rose 1899, XXIX-XXX, Cam & Jacquemard 2002, 169-171) et on le trouve intégré dans le traité De coloribus et artibus Romanorum transmis sous le nom d’Héraclius : Heraclius III, 23 (Ilg 1873, 69-70)…

Memento. Cetius Faventinus, Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber [recensiones interpolatae] / Abrégé d’architecture privée [recensions interpolées].

Bibliographie

Éditions

Cam M.-T., Jacquemard C. (2002), « Les interpolations médiévales dans la tradition manuscrite de M. Cetius Faventinus », Revue d’Histoire des textes, t. 32, p. 107-181.

Garzya Romano C. (1996), I colori e le arti dei Romani e la compilazione pseudo-eracliana, Bologne, Il Mulino (Pubblicazioni dell’Istituto italiano per gli studi storici) [avec traduction italienne].

Ilg A. (1873), Heraclius, von den Farben und Künsten der Römer [ Quellenschriften für Kunstgeschichte und Kunsttechnik des Mittelalters und der Renaissance, IV], Vienne, W. Braumüller.

Phillipps T. (1847), «  Mappae clavicula. A treatise on the preparation of pigments during the middle ages », Archeologia 32, p. 183-244.

Raïos D. K. (2000), « Autour de la paraphrase du Carmen de ponderibus et mensuris », in Science antique, Science médiévale (Autour d’Avranches BM 235). Actes du colloque international (Mont Saint-Michel, 4-7 septembre 1998), L. Callebat et O. Desbordes (éd.), Hildesheim – Zürich – New-York, Olms_weidmann, p. 297-318.

Rose V. (éd.) (1899), Vitruvii De architectura libri decem, Leipzig, B. G. Teubner, p. XIX-XXX [interpolations], p. 283-309 [Cetius Faventinus].

Smith C. S., Hawthorne J. G. (1974), Mappae clavicula. A little Key to the World of Medieval Technique, Philadelphie, The Amercian Philosophical Society ( Transactions of the American Philosophical Society, 64), 1974 [traduction anglaise et fac-similés des manuscrits Corning N.Y., Corning Museum of Glass, 5 (olim Phillips 3715) et Sélestat, Bibliothèque humaniste, 17 (1153 bis)].

Accès controlés

Sources scientifiques

Sources scolaires et universitaires

Traités de mathématiques, de géométrie

Ff. 49v-50

Division Ff. 49v-50
Numérisations
Identification [ Cetius Faventinus 🔎 ], [ Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber / Abrégé d'architecture privée, recension interpolée], extr. : Cet. Fav 12 (Cam )
Identification [ Cetius Faventinus interpolatus, [ Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber [recensio interpolata, exc.], recensio interpolata, excerptum.].
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettre filigranée de couleur rouge C (f. 49v) : initiale de l’incipit Caesio.

Transcription du texte

Intitulé de début

DE CEDENDA MATERIA LIGNORV(M)

Incipit :

CĘSio arborum quę ad utilitatem fabricę…

Explicit :

[…] proceriores sed cito uiciant(ur)

Identification : Cet. Fav. 27, 12, recension interpolée.
Le chapitre 27, 12 de l’ Abrégé d’architecture de Cetius Faventinus est consacré aux arbres (coupe et propriétés des diverses essences). À la fin de la première phrase antequam favonii flare incipiant ceditur une interpolation quidam ut durabiliores fiant[…] et tabe immuniores (f. 49v) développe l’information donnée par Cetius Faventinus sur le moment de l’année favorable à la coupe. Le contenu de l’addition est à rapprocher des indications délivrées par Végèce ( Veg. mil. 4, 35-36) ; Bède ( De temporum ratione 28), Pline ( Plin. nat. 16, 188)[…] Après prius ergo usque ad medullam le texte de Cetius Faventinus reprend jusqu’à l’explicit qui correspond à la fin de Cet. Fav. 12,3. (Callebat 2000, 203).

Memento. Cetius Faventinus, Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber / Abrégé d’architecture privée.

Memento. Cetius Faventinus, Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber [recensiones interpolatae] / Abrégé d’architecture privée [recensions interpolées].

Bibliographie

Éditions

Cam M.-T. (éd.) (2001), Cetius Faventinus, Abrégé d’architecture privée, texte établi, traduit et commenté, Paris, Les Belles Lettres (CUF).

Krohn F. (éd.) (1912), Vitruvii De architectura libri decem, Leipzig, B. G. Teubner, p. 262-283.

Rose V. (éd.) (1867), Vitruvii De architectura libri decem, Leipzig, B. G. Teubner, p. 286-313.

Rose V. (éd.) (1899), Vitruvii De architectura libri decem, Leipzig, B. G. Teubner, p. XIX-XXX [interpolations], p. 283-309 [Cetius Faventinus].

Bibliographie

Études

Callebat L. (2000), « Le choix encyclopédique. Observations sur la littérature scientifique et technique romaine », in Science antique, Science médiévale (Autour d’Avranches BM 235). Actes du colloque international (Mont Saint-Michel, 4-7 septembre 1998), L. Callebat et O. Desbordes (éd.), Hildesheim – Zürich – New-York, Olms_weidmann, p. 203-211

Accès controlés

Sources scientifiques

Sources scolaires et universitaires

Traités de mathématiques, de géométrie

F. 50r-50v

Division F. 50r-50v
Numérisations
Identification [ Cetius Faventinus 🔎 , Liber artis architectonicae]
Identification [ Cetius Faventinus interpolatus, [ Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber [recensio interpolata, exc.], recensio interpolata, excerptum.].
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur verte E (f. 50) : initiale de l’incipit Eratostenes.

Transcription du texte

Intitulé de début

DE VENTIS

Incipit :

ERASTOTENES phylosophus mathematicis rationibus…

Explicit :

[…] borea et septe(m)t(r)ione fieri ordinabis.

Identification : Cet. Fav. 2 De ventis.
Le chapitre sur les vents de l’ Abrégé d’architecture de Cetius Faventinus est recopié intégralement (roses des vents et orientation des ouvertures de maison).

Memento. Cetius Faventinus, Artis architectonicae privatis usbus adbreviatus liber / Abrégé d’architecture privée.

Memento. Cetius Faventinus, Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber [recensiones interpolatae] / Abrégé d’architecture privée [recensions interpolées].

Bibliographie

Éditions

Cam M.-T. (éd.) (2001), Cetius Faventinus, Abrégé d’architecture privée, texte établi, traduit et commenté, Paris, Les Belles Lettres (CUF).

Krohn F. (éd.) (1912), Vitruvii De architectura libri decem, Leipzig, B. G. Teubner, p. 262-283.

Rose V. (éd.) (1867), Vitruvii De architectura libri decem, Leipzig, B. G. Teubner, p. 286-313.

Rose V. (éd.) (1899), Vitruvii De architectura libri decem, Leipzig, B. G. Teubner, p. XIX-XXX [interpolations], p. 283-309 [Cetius Faventinus].

Accès controlés

Sources scientifiques

Sources scolaires et universitaires

Traités de mathématiques, de géométrie

F. 50v

Division F. 50v
Numérisations
Identification [ Gerbertus Remensis 🔎 , Regulae de numerorum abaci rationibus]
Identification [ Cetius Faventinus interpolatus, [ Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber [recensio interpolata, exc.], recensio interpolata, excerptum.].
Description matérielle
Éléments de décoration : Lettrine de couleur rouge S (f. 50v) : initiale de l’incipit Si multiplicaveris.

Transcription du texte

Intitulé de début

DE MVLTIPLICATIONIBVS P(ER) ABACVM

Incipit :

SI multiplicaueris sing(u)lare(m) numeru(m)…

Explicit :

[…] dab(is) dig(ito) X et artic(u)lo C.

Identification : Gerbert de Reims, Correspondance, [Lettre adressée à Constantin vers 980, règles de multiplication et de division pour l’abaque] : Constantino suo Gerbertus scolasticus / À son ami Constantin, Gerbert, écolâtre, extrait : règles de multiplication 1-9 [Bubnov 1899, 9-10 ; Segonds 1993, 667-668)].

Memento. Gerbert de Reims, Correspondance, [Lettre adressée à Constantin vers 980, règles de multiplication et de division pour l’abaque] : Constantino suo Gerbertus scolasticus / À son ami Constantin, Gerbert, écolâtre.
Règles de multiplication et de division pour l’usage de l’abaque adressée sous forme épistolaire par Gerbert de Reims à son élève et ami Constantin de Micy vers 980. L’abaque conçu par Gerbert (à 27 colonnes et pour 1000 jetons) nous est connu par la description admirative qu’en a donnée un autre de ses élèves Richer de Reims (Richer, Histoire de France III, 54). Dans une branche de la tradition manuscrite, les règles de calcul qui suivent la dédicace à Constantin présentent des désordres et des lacunes. Il existe une seconde recension qui fournit des règles énoncées selon un ordre plus cohérent et complètes. La première recension transmettrait le texte original de Gerbert, qui avoue donner les instructions de mémoire, et la seconde trahirait l’intervention d’un interpolateur-correcteur.
Sources bibiographiques : Bubnov 1899, 1-22 ; Beaujouan 1996, 323-328, Segonds 1993, 663-677, Mostert, 312-313.

Memento. Cetius Faventinus, Artis architectonicae privatis usbus adbreviatus liber / Abrégé d’architecture privée.

Memento. Cetius Faventinus, Artis architectonicae privatis usibus adbreviatus liber [recensiones interpolatae] / Abrégé d’architecture privée [recensions interpolées].

Bibliographie

Éditions

Bubnov N. (1899), Gerberti postea Silvestri II papae Opera Mathematica. Accedunt aliorum opera ad Gerberti libellos aestimandos intelligendosque necessaria per septem appendices distributa […] Berlin, (Hildesheim, Olms, 1963 ; Hildesheim – Zürich – New York, Georg Olms Verlag, 2005).

Segonds A. P. (1993), « Lettres scientifiques à Constantin de Micy et à Adelbold de Liège », in Gerbert d’Aurillac, Correspondance, P. Riché et J.-P. Callu (éd.), Paris, Les Belles Lettres, t. 2, 662-708.

Bibliographie

Études

Mostert M. (1997), « Les traditions manuscrites des œuvres de Gerbert », in Gerbert l’Européen. Actes du colloque d’Aurillac, 4-7 juin 1996, N. Charbonnel et J.-E. Jung (éd.), Aurillac, éd. Gerbert, p. 307-324.

Beaujouan G. (1996), « Les chiffres arabes selon Gerbert, l’abaque du Pseudo-Boèce », in Autour de Gerbert d’Aurillac, le pape de l’an mil. Album de documents commentés, O. Guyotjeannin et E. Poulle (éd.), Paris, École nationale des Chartes, p. 323-328.

Accès controlés

Sources scientifiques

Sources scolaires et universitaires

Traités d’astronomie

F. 51r-v

Division F. 51r-v
Numérisations
Description matérielle
fragment
Titre donné par le manuscrit Psilotrum ad noxios quosque humores extrinsecus dissicandos et pilos qui displicent extirpandos
Identification Anonyme De medicina ualde utilis scientia

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début :

Psilotrum ad noxios quosque humores extrinsecus dissicandos et pilos qui displicent extirpandos

Incipit :

Calcem arefactam in puluerem […]

Explicit :

[…] curant accipere potionem.

Intitulé de fin : -

Formule conclusive :

Annotation(s) : -

Glose(s) : -

Zone des notes

Notes sur l’identification

???

Note sur la description matérielle

Initiales : ???

Illustrations : ???

Autres informations codicologiques : ???

Mémento

Présentation du contenu

???

Bibliographie

Éditions

Grandsen K. W. (1957) , « The Interpolated Text of the Vitruvian Epitome », Journal of the Warburg and Courtauld institutes 20, p. 370-372.

Études

???

Accès controlés

Sources scientifiques

Sources scolaires et universitaires

Traités de médecine

Ff. 52r-53v

Division Ff. 52r-53v
Numérisations
Identification Scriptores varii, De ponderibus et nominibus minutiarum
Description matérielle
initiales de couleur rouge et de vert.

Transcription du texte

Incipit :

Assis qui et as XII…

Explicit :

[…] ???.

  • Il s’agit du poème 146, à la fin de chaque vers se trouve une notation correspondant au poids dont il est question.

Mémento

Présentation du contenu

???

Bibliographie

Éditions

-

Études

-

Accès controlés

Littérature profane

Artes liberales

Quadrivium

Astronomie

F. 52

Division F. 52
Numérisations
Identification [ Fulbertus Carnotensis 🔎 , Carmen, de libra et partibus eius]
Description matérielle
Initiales vertes.

Transcription du texte

Incipit :

Libra uel as ex unciolis…

Explicit :

[…] tria granula pensans.

  • Il s’agit du poème 146, à la fin de chaque vers se trouve une notation correspondant au poids dont il est question.

Mémento

Présentation du contenu

???

Bibliographie

Éditions

Behrends (éd.), Oxford, 1976.

Études

???

Accès controlés

Sources scientifiques

Littérature

Poésie

F. 52

Division F. 52
Numérisations
Identification Anonyme, Versus de caracteribus abaci
Description matérielle
Initiales vertes.

Transcription du texte

Intitulé de début

De caracteribus abaci

Incipit :

Ordine primigeno iam…

Explicit :

[…] zelentis nomine.

  • ???

Mémento

Présentation du contenu

???

Bibliographie

Éditions

Ch. Burnett (éd.), p. 22.

Études

???

Accès controlés

Sources scientifiques

Littérature

Poésie

F. 52

Division F. 52
Numérisations
Identification Anonyme, [ De ponderibus]
Description matérielle
Initiales vertes.

Transcription du texte

Incipit :

Assis qui et as XII…

Explicit :

[…] sine molestia calcatur.

  • ???

Mémento

Présentation du contenu

???

Bibliographie

Éditions

Ch. Burnett (éd.), p. 22.

Études

???

Accès controlés

Sources scientifiques

Sources scolaires et universitaires

Traités de mathématiques, de géométrie

F. 52v-53

Division F. 52v-53
Numérisations
Identification [ Anonyme, De ponderibus quantum contineant]
Description matérielle
Initiales rouges.

Transcription du texte

Intitulé de début

De ponderibus quantum contineant

Incipit :

As habet uncias…

Explicit :

[…] minutias nomine caret.

  • Ce texte est suivi au f. 53v d’un court texte : As in scripulum.

Mémento

Présentation du contenu

???

Bibliographie

Éditions

L. Thorndike et P. Kibre, col. 149.

Études

???

Accès controlés

Sources scientifiques

Sources scolaires et universitaires

Traités de mathématiques, de géométrie

F. 53v

Division F. 53v
Numérisations
Identification [ Anonyme, Quem in unoquoque decuplo unaqueque minutiarum numerum faciat]

Transcription du texte

Intitulé de début

Quem in unoquoque decuplo unaqueque minutiarum numerum faciat

Incipit :

Non ab re uidetur de minutiarum…

Explicit :

[…] consequenter in ceteris.

Mémento

Présentation du contenu

???

Bibliographie

Éditions

???

Études

???

Accès controlés

Sources scientifiques

Sources scolaires et universitaires

Traités de mathématiques, de géométrie

F. 53v

Division F. 53v
Numérisations
Identification [ Anonyme, Regula secundum uncias]

Transcription du texte

Intitulé de début

Regula secundum uncias[in margine]

Incipit :

Si queratur qui sit…

Explicit :

[…] modus dubitationis.

  • ???

Mémento

Présentation du contenu

???

Bibliographie

Éditions

???

Études

???

Accès controlés

Sources scientifiques

Sources scolaires et universitaires

Traités de mathématiques, de géométrie