Bibliothèque virtuelle
duMont Saint-Michel

Cote Avranches BM, 55
Cote(s) ancienne(s) E 27 (f. 1r) ; n. 229 (f. 1r) ; n° 20 (contreplat) ; 1.0.33 (contreplat sous un papier qui la recouvre).
Datation commencement du XIII e siècle (Delisle 1872) ; XIII e siècle (Omont 1889) ; XII e siècle (Chatillon 1967, p. 317) ; fin XII e siècle (IRHT, Medium)
Langue(s) latin
Description matérielle brève
Nature : Manuscrit homogène
État : Manuscrit complet
Foliotation : [1]-138-[1] ff.
Dimensions : 325 × 232 mm (f. 10)
Support : parchemin
Éléments de décoration : éléments de décoration
Illustrations : -
Notation musicale : -
Incipit repère […] ma]licie alicuius incitamenta p(re)bentur. Deniq(ue) quia sermo ille deuteronomii in q(u)o ait […] (f. 2r)
Explicit repère […] (Christu)m ueru(m) deum (et) u(eru)m homine(m) (et) hoc firmissime cred(unt) eis […] (f. 137v)
Nom du manuscrit Origenes super Job (contreplat) ; Explanatio psalmi tricesimi (…) 37 et 38 secundum Origenem (f. 1r sur un morceau de parchemin collé)
Nom du manuscrit Omont 1889 Origenis explanatio in Psalmos tres et Job

Description matérielle détaillée

Couverture

Origine : reliure mauriste (XVII e siècle). Ais de carton, dos à 5 nerfs doubles.

Technique : « Reliure veau noir » (Omont 1889).

Décor : Triple filet formant un double encadrement en rectangle dont les angles sont reliés aux quatre coins des plats. Titre doré et fleurons dorés sur le dos.

Gardes : une garde volante en papier filigrané (chapeau de cardinal) au début et à la fin du volume, datant du XVII e siècle.

Foliotation – pagination

138 ff. (Omont 1889)

Existence d’une foliotation médiévale, en haut à droite au recto des folios, datant probalement du XV e siècle. Exemple : f. 99 : xx. IIII. xix. (xx suscrits)

Dimensions

In-folio (Delisle 1872) ; 330 × 230 mm (Omont 1889)

Support

parchemin

État

bon

Organisation du volume

Cahiers : 18 cahiers, dont 17 quaternions signés (de .I. à .XVIII.) et 1 binion incomplet. Formule : 1 8-17 8, 18 8(-6)

Les cahiers portent parfos au verso de leur dernier folio une réclame : f. 32 : su(m) ; f. 48 : p(rotinus ; f. 56 : cordis (grattée, à peine visible) ; f. 64 : atq(ue) ; f. 88 : biis (in labiis).

Le cahier 12 porte une seconde signature (?) :sextus (.vi 9.) en dessous de la signature .XII 9.

Collation des cahiers : 1 8 (1-8), 2 8 (9-16), 3 8 (17-24), 4 8 (25-32), 5 8 (33-40), 6 8 (41-48), 7 8 (49-56), 8 8 (57-64), 9 8 (65-72), 10 8 (73-80), 11 8 (81-88), 12 8 (89-96), 13 8 (97-104), 14 8 (105-112), 15 8 (113-120), 16 8 (121-128), 17 8 (129-136), 18 4-2 (137-138).

Le cahier 18 est constitué de de 2 feuillets et de leurs deux talons.

Organisation de la page

    Piqûres

  • Visibles en marges externes et internes, ainsi que 3 points en marge inférieure, pour les 3 lignes d’entre-colonnes.

    Réglure

  • réglé en noir (Delisle 1872)
  • 20 + 7 + 66 + 7 + 7 + 66 + 7 + 48 mm.

    Lignes d’écriture

  • 35

    Colonnes

  • 2 (Delisle 1872)

    Justification

  • 237 × 66 (f. 9)

Écriture

Prégothique.

Notation musicale

-

Décoration

Texte : Initiales rubriquées.

Héraldique

-

Marques de possession

Istum librum Origenis acquisiuit frater P(etrus) Regis, abbas h(ujus) loci, quod isti mo(naster)io co(n)tulit pro salute a(n)i(m)e sue et suorum, et ip(su)m in loco co(mmun)i ad usu(m) o(mn)i(u)m fr(atru)m reponi voluit (f. 1r) (écriture du début du xv e siècle ?).

Historique (production et conservation)

Origine : Pour Léopold Delisle (Delisle 1872), « ce manuscrit a dû primitivement appartenir à une abbaye cistercienne, dont le nom a été effacé au bas du dernier feuillet ». Il s’agit du f. 138v : Après le texte, une ligne commence par Lib(er), la suite a été grattée. Le style de mise en page confirme l’origine cistercienne.

Destinée : Ce manuscrit a été acquis par Pierre Le Roy pour le Mont Saint-Michel, pendant son abbatiat (1386-1410), comme les manuscrits 53 et 54.

Numérisation en ligne sur la BVMM : Avranches BM, 55

Bibliographie

Catalogues

Delisle L. (1872), Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements, vol. 4, Arras, Avranches, Boulogne, Paris, Imprimerie nationale, p. 454.

Omont H. (1889), Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France, t. X, Paris, E. Plon – Nourrit, p. 26.

IRHT, Répertoire des manuscrits reproduits et recensés, Medium

IRHT, Catalogue des manuscrits enluminés, Initiale

Études

Chatillon J. (1967), « Notes sur quelques manuscrits dionysiens, érigéniens et victorins de l’abbaye du Mont Saint-Michel », in Millénaire monastique du Mont-Saint-Michel, t. 2, Vie montoise et rayonnement intellectuel, R. Foreville (dir.), Paris, P. Lethielleux (Bibliothèque d’histoire et d’archéologie chrétiennes), p. 313-320, sp. 317-318.

Foreville R. (dir.) (1967), Millénaire monastique du Mont-Saint-Michel, t. 2, Vie montoise et rayonnement intellectuel, Paris, P. Lethielleux (Bibliothèque d’histoire et d’archéologie chrétiennes), p. 179, p. 180, p. 199, p. 317.

Leclercq J. (1967), « Une bibliothèque vivante » in Millénaire monastique du Mont Saint-Michel, t. 2, Vie montoise et rayonnement intellectuel, R. Foreville (dir.), Paris, P. Lethielleux (Bibliothèque d’histoire et d’archéologie chrétiennes), 249 n. 6.

Nortier G. (1966), Les bibliothèques médiévales des abbayes bénédictines de Normandie, Caen, Caron et Cie, p. 149 n. 91 et 93, p. 158.

Prinzivalli E. (1994), « La tradizione manoscritta e l’edizioni delle ’Omelie sui Salmi’ di Origene tradotte da Rufino », Vetera Christianorum, 31, p. 155-169.

F. 1r

Division F. 1r
Numérisations
Description matérielle
Texte sans lacune apparente
Titre donné par le manuscrit Prologus Rufini presbiteri in explanatione origenis super psalmum tricesimum sextum
Identification ?

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début :

Incipit p(ro)logus rufini p(res)b(yte)ri in explanatione origenis super psalmu(m) t(r)icesimu(m) sextum (et) t(r)icesimum septimu(m) (et) t(r)icesimu(m) octauu(m). (f. 1r)

Incipit :

Quoniam tricesimi sexti et tricesimi septimi et tricesimi octaui psalmi expositio (f. 1r)

Explicit :

[…] prouidentia u(el) molliciem carnis intexuiss(et) u(e)l blandimenta pinguedinis (f. 1r)

Intitulé de fin :

Explicit prologus. (f. 1r)

Formule conclusive : -

Annotation(s) : -

Glose(s) : -

Zone des notes

Notes sur l’identification

Inédit ?

Note sur la description matérielle

Texte : Initiales filigranées de couleur rouge ornées, de taille variable, marquant le début des chapitres. Rubriques à l’encre rouge.

Illustrations : -

Autres informations codicologiques : -

Mémento

Bibliographie

Édition

-

Études

n. r.

Accès controlés

Sources philosophiques et théologiques

Commentaires

Ff. 1r-46r

Division Ff. 1r-46r
Numérisations
Description matérielle
Texte sans lacune apparente
Titre donné par le manuscrit Explanatio psalmi tricesimi sexti secundum Origene
Identification Origenes 🔎 , trad. : Rufinus Aquileiensis 🔎 Explanatio super Psalmos 36, 37, 38

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début :

Incipit explanatio psalmi tricesimi sexti secundum origene(m). Omelia (prima). (f. 1r)

Incipit :

Multifarie multisq(ue) modis d(eu)s locutus e(st) patrib(us) in p(ro)ph(et)is aliq(ua)n(do) q(u)idem ineffabilia sacramenta nos edocet […] (f. 1r ; texte)

Explicit :

P(ro)pterea (er)g(o) et sermo nos p(ro)ph(et)icus adhortatur dicens : post dominu(m) deum n(ost)r(u)m ibim(us) (et) ip(s)i adherebim(us). (f. 46r)

Intitulé de fin : -

Formule conclusive :

S(ed) et nos ipsi dicamus adhesit anima mea post te in chr(ist)o iesu d(omi)no n(ost)ro cui est honor et gl(or)ia in s(e)c(u)la s(e)c(u)l(o)r(um). Am(en). (f. 46r)

Annotation(s) : quelques signes Nota en marge (ex. : f. 5r). Signes S (pour scriptura) en marge pour signaler les passages bibliques cités dans le texte.

Glose(s) : sans

Zone des notes

Notes sur l’identification

PG, t. 12, col. 1319-1410.

Prinzivalli 1995 (Sources chrétiennes 411).

Note sur la description matérielle

Texte : Initiales filigranées de couleur rouge ornées, de taille variable, marquant le début des chapitres. Rubriques à l’encre rouge. Petites lettrines de couleur rouge au fil du texte. Le texte contient des mots en écriture grecque ; la translittération latine des lettres y est suscrite (ex. f. 5r).

Illustrations : -

Autres informations codicologiques : -

Mémento

Bibliographie

Édition

Migne J.-P. (éd.) (1857), Patrologiae cursus completus. Series graeca, Paris, J.-P. Migne, t. 12, col. 1319-1410.

Prinzivalli E. (éd.), (1995), Origène, Homélies sur les Psaumes 36 à 38 [version latine de Rufin], Paris, Le Cerf (Sources chrétiennes 411).

Études

n. r.

Accès controlés

Sources philosophiques et théologiques

Commentaires

Ff. 46v-47r

Division Ff. 46v-47r
Numérisations
Description matérielle
Texte sans lacune apparente
Titre donné par le manuscrit Prologus Origenis in Job
Identification Origenes Pseudo 

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début :

Incipit prologus origenis in iob. (f. 46v)

Incipit :

Peritorum mos est medicor(um) ut cu(m) ad infirmum int(r)oierint (et) qualitate(m) passionis agnou(er)int egrotantis […] (f. 46v)

Explicit :

[…] su(m)mo studio deo suffragante in om(n)ib(us) diligent(er) implere curauim(us) (f. 47r)

Intitulé de fin :

Explicit prologus (f. 47r)

Formule conclusive :

[…] hi requiescent in p(er)petuo apud d(eu)m patre(m), cui gl(or)ia in s(e)c(u)la s(e)c(u)lor(um) amen. (f. 47r)

Annotation(s) :

Glose(s) :

Zone des notes

Notes sur l’identification

CSL 96 ; PL, 17, col. 371-522.

Il s’agit d’un Pseudo-Origène : cf. Stegmüller n o 6192.

Édition de référence : Steinhauser 1996 (CSL 96).

Note sur la description matérielle

Texte : Initiales filigranées de couleur rouge ornées, de taille variable, marquant le début des chapitres. Rubriques à l’encre rouge. Petites lettrines de couleur rouge au fil du texte.

Illustrations : -

Autres informations codicologiques : -

Mémento

Bibliographie

Édition

Migne J.-P. (éd.) (1857), Patrologiae cursus completus. Series graeca, Paris, J.-P. Migne, t. 17, col. 371-522.

Steinhauser K. B. (éd.) (2006), Anonymi in Iob commentarius, Wien, Verlag der Österreichischen Akademie der Wissenschaften (CSEL 96), p. 85 sq.

Études

n. r.

Accès controlés

Sources philosophiques et théologiques

Commentaires

Ff. 47r-131v

Division Ff. 47r-131v
Numérisations
Description matérielle
Texte sans lacune apparente
Titre donné par le manuscrit Prologus Origenis in Job
Identification Origenes Pseudo 

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début :

Incipit tractat(us) origenis in iob. (f. 47r)

Incipit :

Sicut c(a)eli luminaria ac syd(er)um in firmamento c(a)eli a deo collocata cu(n)ctis indesinent(er) […] (f. 47r)

Explicit :

Beati qui simili(ter) ut tu in fide (et) pietate, atque in omniu(m) s(ibi) accidentiu(m) consumati fu(er)int. (f. 131v)

Intitulé de fin :

Explicit liber t(er)tius. (f. 131v)

Formule conclusive :

Hi requiescent in p(er)petuo apud d(eu)m patre(m) cui gl(or)ia in s(e)c(u)la s(e)c(u)lor(um) amen. (f. 131v)

Annotation(s) : quelques signes Nota en marge (ex. : f. 5). Signes S (pour scriptura) en marge pour signaler les passages bibliques cités dans le texte.

Glose(s) :

Zone des notes

Notes sur l’identification

CSL 96 ; PL, 17, col. 371-522.

Il s’agit d’un Pseudo-Origène : cf. Stegmüller n o 6192.

Édition de référence : Steinhauser 1996 (CSL 96).

Note sur la description matérielle

Texte : Initiales filigranées de couleur rouge ornées, de taille variable, marquant le début des chapitres. Rubriques à l’encre rouge. Petites lettrines de couleur rouge au fil du texte.

Illustrations : -

Autres informations codicologiques : -

Mémento

Bibliographie

Édition

Migne J.-P. (éd.) (1857), Patrologiae cursus completus. Series graeca, Paris, J.-P. Migne, t. 17, col. 371-522.

Steinhauser K. B. (éd.) (2006), Anonymi in Iob commentarius, Wien, Verlag der Österreichischen Akademie der Wissenschaften (CSEL 96), p. 85 sq.

Études

n. r.

Accès controlés

Sources philosophiques et théologiques

Commentaires

Ff. 131v-138v

Division Ff. 131v-138v
Numérisations
Description matérielle
Texte sans lacune apparente
Titre donné par le manuscrit Tractatus Origenis super Johannem
Identification Johannes Scotus Erigena 🔎 ,

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début :

Iniciu(m) s(an)c(t)i eu(a)ng(e)lii s(e)c(un)d(u)m ioh(ann)em [début texte biblique]. Tractat(us) origenis sup(er) ioh(ann)em. (f. 131v)

Incipit :

Vox spiritalis aquile auditum pulsat eccl(es)i(a)e. Ext(er)ior sensus t(r)anseuntem accipiat sonitu(m) […] (f. 131v)

Explicit :

[…] q(uonia)m ip(s)e est fons (et) plenitudo gr(ati)ar(um) u(er)itas symbolor(um) legalium finis p(ro)ph(eti)car(um) visionum. (f. 138v)

Intitulé de fin : -

Formule conclusive :

[…] cui gl(or)ia cu(m) patre (et) sp(irit)u s(an)c(t)o in secula s(e)c(u)lor(um). Amen. (f. 138v)

Annotation(s) : -

Glose(s) : -

Zone des notes

Notes sur l’identification

PL, t. 122, col. 283-296. Ce texte, autrefois attribué à Origène, a eu une grande influence sur la pensée occidentale. Ceci est illustré par le grand nombre de manuscrits qui nous en ont transmis le texte : plus de 70 (Jeauneau et Hicks 2008).

Identification : Jean Scot Érigène, Homiliae in prologum Johannis (Stegmüller, n o 4959-1 [Band 9.1 Seite 233] : Repertorium Biblicum).

Jeauneau & Hicks 2008.

Note sur la description matérielle

Texte : Initiales filigranées de couleur rouge ornées, marquant le début du texte. Rubriques à l’encre rouge.

Illustrations : -

Autres informations codicologiques : -

Mémento

Bibliographie

Édition

Migne J.-P. (éd.) (1879), Patrologiae cursus completus. Series latina, Paris, Garnier et J.-P. Migne, t. 122, col. 283-296.

Jeauneau E. (éd.) (1969), Jean Scot Érigène. Homélie sur le prologue de Jean, Paris, Le Cerf (Sources chrétiennes, 151), p. 200-316.

Jeauneau E. et Hicks A.J. (éd.) (2008), Jean Scot Érigène, Homilia et commentarius in euangelium Iohannis, Turnhout, Brepols (Corpus Christianorum Continuatio Mediaevalis, CCCM 166).

Études

n. r.

Accès controlés

Sources philosophiques et théologiques

Commentaires