Bibliothèque virtuelle
duMont Saint-Michel

Cote Avranches BM, 33
Cote(s) ancienne(s) n o 65 (contreplat) ; n o moderne 54 (contreplat) ; 2.0.7 (contreplat) ; n. 157 (f. 1r) ; D 26 (f. 2r sur morceau de parchemin) ; II 8 (f. 140r sur morceau de parchemin)
Datation XIV e siècle (Delisle 1872 ; Omont 1889)
Langue(s) latin
Description matérielle brève
Nature : Manuscrit hétérogène Recueil factice
État : Manuscrit complet
Foliotation : 3 éléments réunis au XVII e siècle. 3]-317-[2] ff.
Dimensions : 423 × 305 mm (f. 81r)
Support : parchemin
Éléments de décoration : éléments de décoration
Illustrations : ill.
Notation musicale : -
Incipit repère [… ratio]nalem p(r)i(m)a c(om)ponit a(n)i(ma)m s(ecunda) rerum n(atur)as scrutatur tertia p(ro)prietates u(er)bor(um) exigit […] (f. 2r)
Explicit repère […] ex quo i(n)ter no(m)i(n)a debitorum relatum n(on) est quodcumq(ue) priuil(egiu)m fisco […] (f. 316v ; texte)
Nom du manuscrit Jo. de Hisdino in epistulam Pauli ad Titum (contreplat)
Nom du manuscrit Omont 1889 Joannis de Hisdino commentarii in epistolam Pauli ad Titum, in Marcum, et Codex Justiniani

Description matérielle détaillée

Couverture

Origine : Reliure refaite au XX e siècle, mais non datée. « Reliure veau noir » (Omont 1889). Omont désigne probablement une reliure mauriste dont subsiste un morceau de l’ancienne garde collée sur le contreplat supérieur.

Technique : -

Décor : n. r.

Gardes : gardes papier datant de la reliure actuelle.

Foliotation – pagination

[3 (papier)]-317-[2 (papier)] ff.

317 ff. (Omont 1889 ; Samaran & Marichal 1984) ;

Dimensions

423 × 305 mm (f. 81r)

grand in-folio (Delisle 1872) ; 425 × 282 mm (Omont 1889) ; 423 × 305 mm (Samaran & Marichal 1984) ;

Support

Parchemin

État

« Quelques feuillets ont été déchirés » (Delisle 1872)

Bon état sauf f. 131 déchiré ; ff. 132-139 abîmés et tachés par l’humidité ; f. 310 et 311 abîmés.

Organisation du volume

Cahiers : 1 12-3 12, 4 12(-1), 5 12-6 12, 7 4-8 4, 9 12-13 12 14 12-10, 15 12-19 12, 20 12-8, 21 12, 22 4(+1), 23 10, 24 12+1, 25 12-1, 26 10, 27 12-29 12, 30 6, 31 2-32 2, 33 10(-4).

3 unités codicologiques réunies au XVII e siècle. Voir dans chaque unité codicologique la description détaillée et les anomalies constatées dans le montage des cahiers.

Organisation de la page

    Piqûres

  • Voir dans chaque unité codicologique.

    Réglure

  • Réglé en noir
  • Voir type de schéma et mesures dans chaque unité codicologique.

    Lignes d’écriture

  • de 49 à 65 l. selon les unités codicologiques
  • jusqu’à 103 l. pour la glose de la 3 e unité codicologique

    Colonnes

  • 2 colonnes

    Justification

  • variable selon les unités codicologiques.

Écriture

gothique.

Notation musicale

-

Décoration

Texte :

Héraldique

-

Marques de possession

Istu(m) lib(rum) co(n)pillatu(m) a Jo(hanno) de hysdigno sup(er) marchu(m) et […] acquisiuit frater P(etrus) regis abbas hui(us) loci que(m) isti mo(naster)io co(n)tulit et ipsum in libraria ad usu(m) et utilitatem om(nium) fr(atru)m reponi uoluit (f. 1r).

iste liber est abb(at)ie monas- (note de propriété partiellement rogné f. 1r)

Historique (production et conservation)

Origine : La première partie du manuscrit aurait été écrite à l’ Abbaye du Mont Saint-Michel selon Samaran & Marichal 1984, 555. Le commanditaire de ce manuscrit est l’abbé Pierre Le Roy comme en témoigne l’annotation f. 1r. Le nom premier copiste est donné f. 79v à la fin de la première postille :

Ego Iohannes Cachelart, bach(alarius) in decretis, prescripsi et compleui istam presentem lecturam pro reuerendissimo in Christo patre[…] magistro Petro Regis[…] abbate Beati Michaelis in Monte Tumba, anno Domini M mo CCC mo nonagessimo primo. Deo gratias

f. 79v à la fin de la première postille. Le copiste du Codex de Justinien se nomme à la fin de l’œuvre (f. 307) : « Explicit nonus liber Codicis domini Iustiniani. Iohannes Le Cronier, pre[s]biter, scripsit istu(m) librum ».

Destinée : « Au bas du feuillet, de la main de dom Anselme Le Michel :

Hic codex scriptus est anno 1391 jussu Petri Leroy, abbatis Sancti Michaelis ad mare

 » (Delisle 1872).

Numérisation en ligne sur la BVMM : Avranches BM, 33.

Bibliographie

Catalogues

Delisle L. (1872), Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements, publié sous les auspices du ministre de l’instruction publique , t. IV Arras – Avranches – Boulogne, Paris, Imprimerie nationale, 1872, p. 445.

Omont H. (1889), Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France, t. X, Paris, E. Plon – Nourrit, p. 18-19.

Samaran C. et Marichal R. (1984), Catalogue des manuscrits en écriture latine, t. 7, Paris, Éditions du CNRS, p. 53, p. 555.

IRHT, Répertoire des manuscrits reproduits et recensés, Medium

IRHT, Catalogue de manuscrits enluminés, Initiale

Études

Avril F. (2001) « Le parcours exemplaire d’un enlumineur parisien à la fin du XIV e siècle : La carrière et l’œuvre du Maître du Policratique de Charles V », in De la sainteté à l’hagiographie. Genèses et usages de la ’Légende dorée’ (XII e-XV e siècles) , actes du colloque de Genève, avril 1999, Barbara Fleith et Franco Morenzoni (éd.), Genève, p. 265-282 (en particulier p. 275).

Bourgeois-Lechartier M. (1967), « À la recherche du scriptorium de l’abbaye du Mont Saint-Michel », in Millénaire monastique du Mont-Saint-Michel, t. 2, Vie montoise et rayonnement intellectuel, R. Foreville (dir.), Paris, P. Lethielleux (Bibliothèque d’histoire et d’archéologie chrétiennes), p. 179, p. 180, p. 182, p. 188, p. 196, p. 200.

Deuffic J.-L. (2009), « Le copiste Jehan Cachelart : breton ou anglais ? », in Notes de bibliologie. Livres d’heures et manuscrits du Moyen Âge identifiés (XIV e-XVI e siècle) , Turnhout, Brepols (Pecia, le Livre et l’Ecrit ; 7 ), p. 151-155.

Deuffic J.-L. (2010), « Copistes bretons du Moyen Âge (XIII e-XV e siècles) : une première “handlist” », in Du scriptorium à l’atelier. Copistes et enlumineurs dans la conception du livre manuscrit au Moyen Âge, Turnhout, Brepols (Pecia, le Livre et l’Ecrit ; 13), p. 173-174, n° 93 (Jean Cachelart).

Deuffic J.-L. (2009), « Le “Maître du Policratique de Charles V” : un enlumineur breton ? », Blog Pecia (billet du 8 avril 2009), consultable en ligne

Jacqueline B. (1967), « Les études juridiques au Mont Saint-Michel des origines au XVI e siècle », in Millénaire monastique du Mont-Saint-Michel, t. 2, Vie montoise et rayonnement intellectuel, R. Foreville (dir.), Paris, P. Lethielleux (Bibliothèque d’histoire et d’archéologie chrétiennes), p. 267 n. 70, p. 273.

Lefebvre C. (1967), « La culture juridique médiévale d’après la bibliothèque du Mont Saint-Michel et autres centres intellectuels de Normandie », in Millénaire monastique du Mont-Saint-Michel, t. 2, Vie montoise et rayonnement intellectuel, R. Foreville (dir.), Paris, P. Lethielleux (Bibliothèque d’histoire et d’archéologie chrétiennes), p. 279.

Nortier G. (1966), Les bibliothèques médiévales des abbayes bénédictines de Normandie, Caen, Caron et Cie, p. 149 n. 89 et 90, p. 158.

ff. 1r-139v

Division ff. 1r-139v
Cote(s) ancienne(s) D 26 (f. 2r sur morceau de parchemin)
Datation 1391 (Samaran & Marichal 1984)
Langue(s) Latin
Description matérielle brève
Importance matérielle : 139 ff.
Dimensions : 420 × 305 mm (f. 109)
Support : parchemin
Éléments de décoration : éléments de décoration
Illustrations : ill.
Notation musicale : -
Incipit repère [… ratio]nalem p(r)i(m)a c(om)ponit a(n)i(ma)m s(ecunda) rerum n(atur)as scrutatur tertia p(ro)prietates u(er)bor(um) exigit […] (f. 2r)
Explicit repère […] passionis mist(er)i n(on) p(ro)pi(n)q(u)iorib(us) s(i)b(i) reuelare […] (f. 138v)

Description matérielle détaillée

Foliotation – pagination

139 ff.

Dimensions

420 × 305 mm (f. 109)

Support

Parchemin

État

Bon état

Organisation du volume

1 12-3 12, 4 12(-1), 5 12-6 12, 7 4-8 4, 9 12-13 12

Les signatures sont tracées à l’encre rouge sur les feuillets qui précèdent la corde ; le premier feuillet après la corde porte parfois une croix, tracée elle aussi à l’encre rouge : cf. f. 19, 54.

Les réclames – comme les titres courants dans la marge opposée – s’inscrivent entre deux lignes tracées à 25/30 mm de la dernière ligne justifiante. Elles sont parfois agrémentées de dessins à la plume : le plus remarquable est la couronne royale du f. 127v.

Le cahier d a été perdu ; le cahier e a perdu son dernier feuillet, celui qui portait la réclame c’est pourquoi il finit sur un côté poil. Le cahier g a été perdu. Le cahier 7 ne compte aujourd’hui que quatre feuillets. Si le côté de première est un côté chair, comme dans tous les cahiers de l’élément, au côté poil du f. 72v fait suite un côté chaire : un feuillet au moins a été perdu entre les feuillets chiffrés 72 et 73 – ce que confirme l’examen du texte. Les feuillets 73-75 se suivent sans solution de continuité.

f. 139v : présence d’une réclame ornée (encadrement) qui ne correspond pas au texte du folio suivant : le texte de cette première unité codicologique est donc incomplet.

Organisation de la page

    Piqûres

  • visibles seulement sur quelques folios : lignes de titre courant (f. 22), en marge inférieure sur encadrement principal et entrecolonne (f. 23) ; sur cadre principal (f. 62)

    Réglure

  • en noir
  • Type (f. 8) : 18 + 6 + 18 + 85 + 22 + 88 + 28 + 8 + 30 x 8 + 8 +20 + 280 + 54 + 6 + 45
  • Type (f. 67) : 10 + 20 +5 + 80 + 22 + 85 + 7 + 22 + 50 x 15 + 6 + 20 + 308 + 28 + 5 + 40
  • Type (f. 81, 2 e unité textuelle) : 10 + 7 + 14 + 90 + 22 + 91 + 28 +8 + 22 x 12 + 5 + 22 + 295 + 38 + 5 + 40

    Lignes d’écriture

  • 57/65

    Colonnes

  • 2

    Justification

  • 258/308 × 195/205 mm (Samaran & Marichal 1984)

Écriture

n. r.

Notation musicale

-

Décoration

Texte : Hiérarchie du décor : Initiale ornée champie à entrelacs végétaux avec prolongation marginale, hybride zoomorphe (dragon ?) (f. 1r), puis lettrines filigranées en bleu et rouge ; pieds de mouche de couleur rouge ou bleue en alternance.

Héraldique

-

Marques de possession

Note de propriété partiellement rognée au f. 1r : iste liber est abb(at)ie monas[…]

Historique (production et conservation)

Origine : Le nom du copiste est donné f. 79v à la fin de la première postille :

Ego Iohannes Cachelart, bach(alarius) in decretis, prescripsi et compleui istam presentem lecturam pro reuerendissimo in Christo patre[…] magistro Petro Regis[…] abbate Beati Michaelis in Monte Tumba, anno Domini M mo CCC mo nonagessimo primo. Deo gratias

Bibliographie

Catalogues

Samaran C. et Marichal R. (1984), Catalogue des manuscrits en écriture latine, t. 7, Paris, Éditions du CNRS, p. 53.

Études

n. r.

Ff. 1r-79v

Division Ff. 1r-79v
Numérisations
Description matérielle
Texte sans lacune
Titre donné par le manuscrit Lectura magistri Johannis de Hysdino
Identification Johannes de Hisdinio 🔎 Lectura in epistolam Pauli ad Titum

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début :

Incipit :

Erudi filium tuum et refrigerabit te Et dabis [sic] delicias a(n)i(m)e sue […] (f. 1r)

Explicit :

[…] Item ubi tractatur senectus uide ex(tr)a ad propo(s)itu(m) (f. 79v)

Intitulé de fin :

Explicit lectura magistri iohannis de hysdino doctoris in theologia (f. 79v)

Formule conclusive :

Souscription du scribe à la suite du texte (f. 79v) :

Ego Iohannes Cachelart, bach[alarius] in decretis perscripsi et compleui istam presentem lecturam pro reuerendissimo in Christe patre ac domino magistro Petro regis diuina prouidentia abbate beati Michaelis in monte Tumba anno domini M moCCC mo nonagessimo primo. Deo gratias.

Souscription sur l’acquisition de l’ouvrage (f. 1r) :

Istum librum compillatum a Io. de Hysdignio super Marchum et Athitum acquisiuit frater P. Regis abbas huius loci quem isti monasterio contulit et ipsum in libraria ad usum et utilitatem omnium fratrum reponi uoluit.

Annotation(s) : -

Glose(s) : -

Zone des notes

Notes sur l’identification

Stegmüller, Repertorium Biblicum medii aevi : 1951, vol. III n. 4556 ; 1977, vol. IX n. 4556.

Note sur la description matérielle

Texte : Initiales de couleur rouge et bleue (dont certaines plus travaillées) ; initiale ornée : E (f. 1r) (accompagnée d’une ornementation en marge).

Illustrations : -

Autres informations codicologiques : -

Mémento

Bibliographie

Éditions

-

Études

n. r.

Accès controlés

Sources philosophiques et théologiques

Commentaires

Ff. 80r-139v

Division Ff. 80r-139v
Numérisations
Description matérielle
texte partiel
Titre donné par le manuscrit Postilla magistri et fratris Johannis de Hysdinio super Marchum
Identification Johannes de Hisdinio 🔎 Postillae super Marcum

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début :

Incipit postilla magistri et fratris iohannis de hysdinio ordinis hospitalis ierosolimitani doctoris in theologia super marchum. (f. 80r)

Incipit :

Similis factus est leoni in op(er)ibus suis. p(r)imo mach(abeorum) III. […] (f. 80r)

Explicit :

[…] quod deffectus nostre mutabilitatis […] (f. 139v)

Intitulé de fin : -

Formule conclusive : -

Annotation(s) : -

Glose(s) : -

Zone des notes

Notes sur l’identification

Stegmüller (1950), vol. III n. 4553.

Note sur la description matérielle

Texte : Initiales de couleur rouge et bleue ; initiale ornée : S (f. 80r) (accompagnée d’une ornementation entre les colonnes).

Illustrations : -

Autres informations codicologiques : -

Mémento

Bibliographie

Éditions

-

Études

n. r.

Accès controlés

Sources philosophiques et théologiques

Commentaires

ff. 140r-307r

Division ff. 140r-307r
Cote(s) ancienne(s) II 8 (f. 140r sur morceau de parchemin)
Datation XIV e siècle (Delisle 1872 ; Omont 1889) ; Fin du XIV e siècle
Langue(s) Latin
Description matérielle brève
Nature : Manuscrit homogène
État : Manuscrit mutilé
Foliotation : 168 ff.
Dimensions : 420 × 305 mm (f. 109)
Support : parchemin
Éléments de décoration : éléments de décoration
Illustrations : ill.
Notation musicale : -
Incipit repère […] uenditare uel ten(er)e potes s(ed) tutele c(ir)c(a) eius potestates succ(ess)ores t(ib)i competit […] (f. 2r)
Explicit repère […] remanent in c(aus)a bo(no)r(um) publicator(um) nec ex ordine e(st) q(uo)d petis ut c(ir)c(a) […] (f. 306v)

Description matérielle détaillée

Foliotation – pagination

139 ff.

Dimensions

420 × 305 mm (f. 109)

Support

Parchemin

État

Bon état

Organisation du volume

Manuscrit relié en désordre

14 12-10, 15 12-19 12, 20 12-8, 21 12, 22 4(+1), 23 10, 24 12+1, 25 12-1, 26 10, 27 12-29 12, 30 6.

Le cahier 1 est constitué par le bifeuillet extérieur du cahier originel. le cahier 7 a perdu, avant et après la corde, quatre feuillets, soit huit feuillets en tout ou quatre bifeuillets. Le cahier 9 commence par un côté chair, mais finit par un côté poil. Le cahier suivant commence par un côté chair : il y a rupture de la règle de Gregory et perte de matière. Le cahier 11 est affecté d’une triple solution de continuité : entre les f. 232v et 233r sans rupture de la règle de Gregory ; entre les f. 242v et 243r avec rupture de la règle de Gregory ; entre les f. 243v et 244r sans rupture de la règle de Gregory. Les feuillets 243 et 244 sont des feuillets isolés constituant, depuis la restauration de la reliure, un bifeuillet artificiel : le f. 243 prend la suite du f. 265v et 244, celle du f. 242v. Le cahier 12 a perdu son premier feuillet, d’où la rupture de la règle de Gregory.

Organisation de la page

    Piqûres

  • n. r.

    Réglure

  • en noir
  • Type : 50 + 67 + 11 + 66 + 88 x 48 + 260 + 122 (f. 140)

    Lignes d’écriture

  • 48/49

    Colonnes

  • 2

    Justification

  • 244 x 260 (f. 140)

Écriture

gothique

Notation musicale

-

Décoration

Texte : Hiérarchie du décor : Initiales filigranées bleues et rouge (de type « puzzle »), puis initiales filigranées simples, lettrines monochromes , pieds de mouche rouges ou bleus. Titres courants sur double page en bleu et rouge. Commentaires en marge encadrés de rouge ( passim, ex. f. 161r). Certains passages en capitales, avec lettres cadeaux figurant parfois des têtes humaines (ex. f. 175r, col. A, dernière ligne : IMP(ER)ATOR ; f. 189v, col. B, dernière ligne).

Têtes humaines dessinées ff. 297v et 298r

Héraldique

-

Marques de possession

n. r.

Bibliographie

Catalogues

Samaran C. et Marichal R. (1984), Catalogue des manuscrits en écriture latine, t. 7, Paris, Éditions du CNRS, p. 53.

Études

n. r.

Ff. 140r-307r

Division Ff. 140r-307r
Numérisations
Description matérielle
Texte partiel
Titre donné par le manuscrit Libri codicis Justiniani
Identification Justinianus I 🔎 Code Justinien (I-IX)

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début : -

Incipit :

-tatem no(n) tem(er)e nec clanculo s(ed) publice (con)test(ati)one deposita […] (f. 154r)

Explicit :

non dampnationis s(ed) lenitatis p(ater)nae testem habeant. […] (f. 307r)

Intitulé de fin :

[…] Explicit nonus liber codicis domini iustiniani iohannes le cronier prebiter [sic] scripsit istum librum. (f. 307r)

Formule conclusive : -

Annotation(s) : -

Glose(s) : -

Zone des notes

Notes sur l’identification

Mommsen (éd.) 1872 .

Ordre dans lequel il convient de lire le Code Justinien :

  • ff. 154r-189v : Prologue, livre I, incipit du l. II ;
  • ff. 190r-202v : III 12,11 - III 38, 8 ;
  • ff. 203r-216v : IV 19, 10 - IV 40, 2 ; IV 40, 4 ;
  • ff. 142r-153v : IV 40, 3 ; IV 41,1 ; titulus de IV 41 ; IV 41, 2 - V 4, 23
  • ff. 140r-141v : V 17, 7 - V 18, 11, 2 ; V 51, 10 - V 56, 3 ;
  • ff. 217 - 221v : V 56, 3 - V 75, 6 (fin du l. V) ;
  • ff. 222r-232v : VI 35, 10 - VI 55, 7 ;
  • ff. 245-251v : VI 35, 10 - VI 55, 7 ;
  • ff. 251v-265v : VII 1, 1 - VII 39, 3.
  • f. 243r-v : VII 39, 3 - VII 39, 7, 6 ;
  • ff. 233-242v : VII 39, 7, 6 - VII 64, 8 ;
  • f. 244r-v : VII 64, 8 - VII 68, 1 ;
  • ff. 266-3[0]7r : VII 68, 1 - VIII - IX (fin)

Note sur la description matérielle

Texte : Initiales de couleur rouge et bleue ; initiale ornée : H (f. 158r).

Illustrations : -

Autres informations codicologiques : le manuscrit a été relié en désordre.

Mémento

Bibliographie

Éditions

Mommsen T. (éd.) (1872), Corpus juris civilis, Berlin, Weidmann.

Études

n. r.

Accès controlés

Sources juridiques

Lois

Ff. 308r-317v

Cote(s) ancienne(s) Ff. 308r-317v
Datation XIV e siècle
Langue(s) latin
Description matérielle brève
État : Manuscrit complet
Importance matérielle : 9 ff.
Dimensions : 255 × 415 mm
Support : parchemin
Éléments de décoration : éléments de décoration
Illustrations : ill.
Notation musicale : -
Incipit repère […] mati uenerant sed alibi tendebant p(ro)inde (et)si cum armatos audiss(et) uenire […] (f. 309r)
Explicit repère […] ex quo i(n)ter i(n)ter no(m)i(n)a debitorum relatum n(on) est quodcumq(ue) priuil(egiu)m fisco […] (f. 316v ; texte)

Description matérielle détaillée

Foliotation – pagination

Ff. 308r-317v

Dimensions

255 x 415

Les cahiers semblent avoir été fortement rognés, notamment en haut de page.

Support

parchemin

État

FF. 310-312 tachés.

Organisation du volume

31 2-32 2, 33 10(-4)

Il n’existe aucun élément de comparaison qui permette de déterminer exactement la nature originelle des cahiers. Les cahiers 1 et 2 sont constitués du bifeuillet extérieur des cahiers primitifs. Le bifeuillet 310-311 a été retourné lors de la reliure. Le cahier 3 de ce troisième élément commence et finit par un côté chair - ce qui donne à penser que le bifeuillet extérieur du cahier a été perdu. La quantité de matière perdue entre, d’une part, les feuillets 313 et 314 et, d’autre part, les feuillets 315 et 316 représente à chaque fois le contenu d’un feuillet - soit environ une page et demie de l’édition Mommsen. Ainsi s’explique la rupture de la règle de Gregory entre ces mêmes feuillets. Le cahier 3 du troisième élément était très vraisemblablement à l’origine un quinion. Un calcul semblable mettant en œuvre les mêmes données, appliqué aux deux premiers cahiers de l’élément, donne la formule chiffrée suivante : 1 8(-6)-2 8(-6).

Organisation de la page

    Piqûres

    Réglure

  • type : 15 + 22 + 8 +60 + 10 + 42 + 30 x 7 + 28 +10 + 240 + 10 + 120 (f. 310)

    Lignes d’écriture

  • 100/115 (glose)
  • 48/51 (texte principal)

    Colonnes

  • 2 + 2 colonnes latérales de commentaire (glose encadrante)

    Justification

  • 133 × 240 (f. 310, pour le texte principal)

Écriture

gothique

Notation musicale

sans

Décoration

Manuscrit richement décoré : miniature (1), initiales figurées, initiales ornées avec prolongements, initiales filigranées.

Héraldique

-

Marques de possession

-

Bibliographie

Catalogues

-

Études

-

Ff. 308r-317v

Division Ff. 308r-317v
Numérisations
Description matérielle
Texte sans lacune
Titre donné par le manuscrit s. t.
Identification Justinianus I 🔎 Digestum novum (extr. Lib. 48 et 49)

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début : -

Incipit :

[…] competit ut acc(i)ones cedant p(ro)i(n)de si quis int(er)possu(er)it p(er)sonam titii […] (f. 308r)

Explicit :

[…] accepit si aut sciebat cum accipiebat […] (f. 317v)

Intitulé de fin : -

Formule conclusive : -

Annotation(s) : –

Glose(s) :

inc. : []cius q() pit ipse fecisset s(cilicet) p(ate)r defictore iuris cum per alium fec(e)rit

Exp. : officioso testamento i(d est) materi()s (cel) p(ro)cima t.l.m. q() finali

Zone des notes

Notes sur l’identification

Mommsen (éd.) 1872 .

Note sur la description matérielle

Texte : Initiales de couleur rouge, bleue et verte ; initiales ornées : P (f. 310r), I (f. 310v), L et S (f. 311v), P (f. 312r), A et C (f. 313r), U (f. 314r), Q et S (f. 314v), S et P et A (f. 315v).

Hiérarchie du décor : miniature ; rubrique ; initiales ornées (couleurs rouge, rose, bleue et dorures – fonds ou boulons aux angles de la panse) avec prolongements marginaux (entrelacs géométriques et végétaux; têtes humaines, hybrides zoomorphes : initiales monochromes bleues filigranées ; lettrines rouges ; pieds de mouche. Dans la glose : initiales filigranées.

La glose est parfois présentée dans une forme décorative non rectangulaire (ex. f. 317)

Illustrations : f. 313 : scène de déposition devant un juge ; la miniature est prolongée par une scène de combat entre un hybride zoomorphe (dragon ?) et un oiseau échassier.

f. 314 : oiseau vert sur le prolongement d’une initiale

f. 314v : tête d’évêque (portant une mitre) sur le prolongement d’une initiale S

f. 315v : tête d’homme dans une initiale P

Autres informations codicologiques : -

Mémento

Bibliographie

Éditions

Mommsen T. (éd.) (1872), Corpus juris civilis, Berlin, Weidmann.

Études

n. r.

Accès controlés

Sources juridiques

Lois