Les groupes de mains

  • Version par défaut
  • Choisir des groupes de mains
  • Tout cocher
  • ColmieuA [Pierre de Colmieu (v. 1239-1241)]
  • RigaudA [Eudes Rigaud (v. 1248-1258)]
  • RigaudB [Eudes Rigaud (v. 1258-1269)]
  • RigaudC [Eudes Rigaud (v. 1258-1269)]
  • RigaudD [Eudes Rigaud (v. 1262)]
  • RigaudE [Jean de Neuilly-en-Thelle (1270-1271)]
  • RigaudF [Eudes Rigaud (après 1270/1271)]
  • FlavacourtA [Guillaume de Flavacourt (v. 1278-1279)]
  • FlavacourtB [Guillaume de Flavacourt (v. 1280-1300)]
  • FlavacourtC [Guillaume de Flavacourt (fin de l'archiépiscopat)]
  • FargesA [Bernard de Farges (v. 1306-1311)]
  • XIV [Ajouts du XIVe siècle]
  • XVII [Ajouts des XVIIe-XVIIIe siècles]
Pour citer cette page : Laboratoire de textes Norécrit, Registre des églises ou pouillé du diocèse de Rouen (1236-1306)« Decanatus de Rivo  », état d’établissement du texte annoté par Emeline Mancel, sous la responsabilité de Grégory Combalbert, consulté le . [En ligne : ]

Decanatus de Rivo

Commentaires :

1. Il semble que le nombre de paroissiens ait d'abord été VIIxx V et qu'une barre ait été grattée pour passer de VIIxx à VIxx.

2. « Cette redevance est très singulière, la plupart des cas d’incorporation ne comprenant pas l’obligation de payer à l’évêque autre chose que les habituels droits de synode et de visite. Cette redevance étant due à l’archevêque et à l’archidiacre, on peut supposer qu’elle est destinée à servir de compensation pour un droit que ces deux personnages ne pourront plus exercer à l’avenir à cause de la desserte par les frères, en l’occurrence le droit de déport. » — Combalbert G., Mancel E. « Un écrit d’administration... », à paraître.

3. Le parchemin est troué entre la fin de ce paragraphe et le début du paragraphe suivant, laissant entrevoir le fol. 19 recto.

4. Le terme « abbas » a été modifié, probablement d'une main du XIVe siècle : L. Delisle transcrit le mot comme « abbatissa », puisque l'abbaye Saint-Désir, dont il est question, était tenue par des religieuses bénédictines. Mais cela reste cependant difficile à lire. - Delisle Léopold, « Polyptychum Rotomagensis Diocesis », p. 243.

5. Le terme « Rovroi » a été écrit une première fois, dans la continuité du texte, sans doute par-dessus un terme gratté. Peu lisible, le scribe l'a réécrit une seconde fois dans la marge, à gauche.

6. Le V de « XXXV » semble avoir été corrigé ou réécrit par-dessus un texte gratté.

7. Il semble que le nombre initial de paroissiens ait été « XLVII » et que le dernier bâton ait été gratté ou effacé.