Bibliothèque virtuelle
duMont Saint-Michel

Attention notice en cours de rédaction

Cote Rouen BM, mm 15 (suppl. CGM 116)
Cote(s) ancienne(s) 341 (garde, « cote d’entrée », biffée) ; 6.g.71 (garde) ; 7341 (garde)
Datation milieu du XI e siècle, années 1050 (datation retenue) ; X e siècle (Loriquet 1904) ; c. 1050-1065 (Alexander 1970)
Langue(s) Latin
Description matérielle brève
Nature : Manuscrit homogène
État : fragment (partie de manuscrit)
Importance matérielle : 45 ff.
Dimensions : 293 × 220 mm
Support : parchemin
Éléments de décoration : éléments de décoration
Illustrations : -
Notation musicale : -
Incipit repère Et pax eius sit semper uobiscum (f. 2r)
Explicit repère martyrum (et) caelestis miliciae ducem (f. 45r)
Nom du manuscrit Missale IX seculi
Intitulé Sacramentarium, ad usum, ut videtur, Ecclesiae Abrincensis.

Description matérielle détaillée

Couverture

Description : la reliure « Demi-reliure chagrin violet » du XIX e siècle (Loriquet 1904), a été remplacée au XX e siècle par une simple reliure en carton de couleur noire. Au dos, le titre « Missale IX seculi », avec, sur étiquette en queue, « Mss mm 15 ».

Décor : pas de décor.

Gardes : contregardes papier, 1 garde papier avec filigranne ’T’ en début de volume, 1 garde paper en fin de volume.

Foliotation – pagination

[1] + 45 folios + [1]

Dimensions

289 × 218 mm

Support

Parchemin

État

Bas du feuillet 12 découpé et restauré avec du parchemin moderne. Traces d’humidité dans la partie supérieure droite des folios 15-39 ( sur l’ensemble de la page aux ff. 37-38). Il s’agit de membra disjecta du Sacramentaire roman du Mont Saint-Michel, dont la partie la plus importante avec plusieurs enluminures à encadrement et à pleine page est conservée à la Pierpont Morgan Library (ms. New York, Pierpont Morgan Libray, 641).

Organisation du volume

6 cahiers, majoritairement des quaternions, sauf les n°1 (quinion) et 2 (binion) : 1 (f. 1- 10), 2 (f. 11-14), 3 (f. 15-22), 4 (f. 23-30), 5 (f. 31-37, quaternion dont il manque un feuillet), 6 (f. 38-45).

Organisation de la page

    Piqûres

  • pas de piqûres visibles (marges rognées)

    Règlure

  • type : pointe sèche (style Muzerelle 1-1/0/2-2/J).

    Lignes d’écriture

  • 20 lignes/page

    Colonnes

  • 1 (longues lignes)

    Justification

  • 192 x 119 (f. 1r)

Écriture

Ecriture caroline montoise du milieu du XI e siècle

Notation musicale

Pas de notation musicale

Décoration

Deux lettres ornées romanes de style montois, avec usage d’une large palette de couleurs (f. 14r et 22v). Titres rouge-orangés (minium ?) sur fond jaune, en lettres capitales et onciales mêlées. Initiales de couleurs rouge-orangée, verte ou bleu, souvent sur fond jaune.

Héraldique

Marques de possession

Tampon « Bibliothèque de Rouen » à l’encre bleue aux folios. 1r, 14r, 22v et 45v. Tampon « Bibliothèque municipale de Rouen » à l’encre bleue sur la première garde papier.

Historique (production et conservation)

Origine : Produit par le scriptorium de l’ abbaye du Mont Saint-Michel lors du premier âge d’or de production de la période romane, dans les années 1050, comme le prouvent l’écriture et le décor du manuscrit (Alexander 1970). La présence de rouge-orangé plutôt que de rouge intense suggère l’absence de vermillon, donc une date de production antérieure aux années 1060.

Destinée : Le sacramentaire roman du Mont Saint-Michel est vraisemblablement resté dans cette abbaye tout au long du Moyen Âge et en est sorti seulement à l’époque moderne, à une date toutefois difficile à préciser mais qu’il convient de placer entre la seconde moitié du XVI e siècle (1562) et la Révolution française (1791). Ce fragment de 45 feuillets a été acquis par la Bibliothèque municipale de Rouen lors de la vente de la collection du conchyliologiste Joseph Charles Hippolyte Crosse (1826-1898), à Paris le 23 novembre 1899 (vente réalisée par la Maison Sylvestre, 28 Rue des bons enfants à Paris et par le commissaire priseur Léon Tual, 56 rue de la Victoire à Paris : ce manuscrit correspond au n°23 du catalogue de vente, qui comprenait une vingtaine de manuscrits médiévaux issus de la collection Crosse). Un exemplaire du catalogue de vente est conservé à Bibliothèque municipale de Rouen sous la cote mm 1312 (Alexander, 1970, p. 241 n. 3). L’autre partie, la plus importante et la plus richement enluminée, est conservée à la Bibliothèque Pierpont Morgan de New York (Ms m 641).

Bibliographie

Catalogues

BnF Archives et Manuscrits [ Ressource en ligne]

The Morgan Library & Museum [ Ressource en ligne].

Crosse H. (1899), Catalogue de la bibliothèque et des collections de feu Crosse, directeur du Journal de conchybiologie… H. Crosse, Paris, n° 23 [exemplaire de ce catalogue : ms. Rouen, BM, mm 1312] .

Leroquais V. (1924), Les sacramentaires et les missels manuscrits des bibliothèques publiques de France, Paris, t. I, n°29, p. 75.

Loriquet H. (1904), Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements — Tome XLIII. Rouen supplément, Paris, Plon- Nourrit.

Études

Alexander J.J.G. (1970), Norman illumination at Mont St Michel, 966-1100, Oxford, cité p. 127, 131 n. 1, 231, 240-242, planches 4c et 46e.

Avril F. (1975), Manuscrits normands, XI e-XII e siècles , Catalogue d’exposition, Rouen, cité p. 30, notice n° 16.

Bourgeois-Lechartier M. (1967), « A la recherche du scriptorium de l’abbaye du Mont Saint-Michel », Millénaire monastique du Mont Saint-Michel, Paris, t. II, p. 198.

Lemarié J. et Tardif H. (1967), « Le calendrier du Mont Saint-Michel », Millénaire monastique du Mont Saint-Michel, Paris, t. I, p. 287-301.

Lecouteux S. (2015), Réseaux de confraternité et histoire des bibliothèques. L’exemple de l’abbaye bénédictine de la Trinité de Fécamp. Thèse de l’Université de Caen Normandie/École Pratique des Hautes Études , 2 vol., Caen-Paris, cité vol. I p. 421 n. 4 et 592.

Tardif H. (1967), « La liturgie de la Messe au Mont Saint-Michel aux XI e, XII e et XIII e siècles », Millénaire monastique du Mont Saint-Michel, Paris, t. I, p. 353-377.

Ff. 1-10v

Division Ff. 1-10v
Numérisations
Description matérielle
texte partiel
Titre donné par le manuscrit s. t.
Identification Benedictiones (28 bénédictions à l’usage de l’abbé, la fin manque)

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début :

B(ENEDICTIO) IN VIGILIA NATALIS DOMINI (f. 1r)

Incipit :

Om(ni)p(oten)s D(eu)s, qui incarnatione Unigeniti sui mundi tenebras effugauit […] (f. 1r)

Explicit :

[…] diuersitate(m) linguaru(m) in unius fide(i) confessione adunare ; in eadem uos […] (f. 10v, la fin manque)

Intitulé de fin : -

Remarque : Contient 28 bénédictions à l’usage de l’abbé du Mont Saint-Michel : bénédictions de la vigile de Noël (f. 1r-1v) ; de Noël (f. 1v-2r) ; de saint Etienne premier martyr (f. 2r) ; de saint Jean l’Evangéliste (f. 2r-2v) ; des saints innocents (f. 2v-3r) ; de l’octave de Noël (f. 3r-3v) ; de l’Epiphanie (f. 3v-4r) ; de la purification de la Vierge (f. 4r-4v) ; du septuagésime (f. 4v) ; du sexuagésime (f. 4v-5r) ; du quinquagésime (f. 5r), du quadragésime ou premier dimanche du Carême (f. 5v), de la 2 e bénédiction du quadragésime (f. 5v-6r), de la 3 e bénédiction du quadragésime (f. 6r-6v), de la 4 e bénédiction du quadragésime (t. 6v), de la 5 e bénédiction du quadragésime (f. 6v-7r), du dimanche des Rameaux (f. 7r-7v), de la semaine Sainte (f. 7v), du jeudi saint (f. 7v-8r), du samedi saint (f. 8r-8v), du dimanche de Pâques (f. 8v), de l’octave de Pâques (f. 8v-9r), de la résurrection (f. 9r-9v et 9v), du jeûne (f. 9v-10r), de l’Ascension (f. 10r), de la vigile de la Pentecôte (f. 10r-10v), de la Pentecôte (f. 10v, incomplet : lacune de texte entre les f. 10v et 11r).

Zone des notes

Note sur la description matérielle

Décoration : Titres en lettres capitales rouge-orangées (minium ?) sur fond jaune. Initiales de couleur rouge-orangées et vertes sur fond jaune.

Analyse du contenu liturgique

Bénédictions : f. 1r « Ben. in uigilia Natalis Domini. » - F. 1v. « Ben. in die Natalis Domini. » - F. 2r. « Ben. in Natale s. Stephani prothomart. » - « Ben. in Natale s. Iohannis euang. » - F. 2v. « Ben. in Natale ss. Innocentium. » - F. 3r. « Ben. in octabas Domini. » - F. 3v. « Ben. in Theophania. » - F. 4r. « Ben. in Purificatione s. Marie. » - F. 4v. « Ben. in Septuagesimam. » - « Ben. in Sexagesimam. » - F. 5r. « Ben. in Quinquagesimam. » - F. 5v. « Ben. in initio Quadragesimae. » - « Ben. dominicae II in Quadragesima. » - F. 6r. « Ben. dominicae III in Quadragesima. » - F. 6v. « Ben. dominicae IIII in Quadragesima. » - « Ben. dominicae V in Quadragesima. » - F. 7r. « Ben. in Ramis palmarum. » - F. 7v. « Item alia Ben. de Passione. » - « Ben. in Cena Domini. » - F. 8r. « Ben. in sabbato sancto. » - F. 8v. « Ben. in die s. Pasche. » - « Ben. in octabas Pasche. » - F. 9r. « Ben. de Resurrectione. » - F. 9v. « Item alia benedictio. » - « Ben. de ieiunio. » - F. 10r. « Ben. in die Ascensionis Domini. » - « Ben. in vigilia Pentecostes. » - F. 10v. « Ben. in die s. Pentecosten » (bénédiction incomplète).

Mémento

Bibliographie

Édition(s)

-

Études

-

Accès controlés

Ff.11r-14v

Division Ff.11r-14v
Numérisations
Description matérielle
texte partiel
Titre donné par le manuscrit s. t.
Identification Temporal

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début : -

Incipit :

[…] & mentis n(ost)rae tenebras gratia tuae uisitationis illustra […] (f. 11r, finale de la collecte du 3 e dimanche de l’Avent ; le début manque)

Explicit :

[…] ITEM IN NOCTE S(AN)C(T)A, IN P(RI)MA MISS(A) DE GALL… (f. 14v, début de la première messe de la vigile de Noël ; la fin manque)

Intitulé de fin : -

Remarque : Lacune de texte entre les folios 10v et 11r. La suite du f. 14v se trouve en tête du manuscrits 641 de la Pierpont Morgan Library (f. 1r) (Alexander 1970)

Zone des notes

Analyse du contenu liturgique

Incomplet du début et à la fin.

F. 11r [Dominica tertia ad sanctum Petrum] « …et mentis nostrae tenebras gratia tuae uisitationis illustra. Qui uiuis. » (cf. GR, t. I, n°188). F. 11v. « Feria IIII. Statio ad s. Mariam. » - F. 12r. « Feria VI. Ad s. Apollinarem. » - F. 12v. « Sabbato in XII lc. Statio ad s. Petrum. » - F. 13v. « Dominica I ante Natale Domini. » - F. 14r. « In uigilia Natalis Domini. Ad s. Mariam. » - F. 14v. « Item in nocte sancta in prima missa de Gallicantu. »

Note sur la description matérielle

Lettres ornées : au f. 14r, lettre ornée ’d’ oncial de « Deus » (au début de l’office de la vigile de Noël), de style montois (lettre à tiges végétales avec tête animale à l’extrémité, oiseau et feuillage dans les volutes végétales remplissant la panse de la lettre, présence de grappes de raisin et de bagues [style comparable aux mss. Avranches, BM, 59, 72 et à la Bible Bordeaux, BM, 1]), usage de couleurs verte, bleue, rouge, brune, jaune et blanche.

Initiales de couleurs rouge-orangée, verte ou bleu, souvent sur fond jaune.

Mémento

Bibliographie

Édition(s)

-

Études

-

Accès controlés

Livres liturgiques

Ff. 15r-22r

Division Ff. 15r-22r
Numérisations
Description matérielle
texte partiel
Titre donné par le manuscrit s. t.
Identification Commun des saints

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début :

M(I)SS(A) IN VIG(I)L(IA) VNIVS AP(OSTO)LI (f. 15r)

Incipit :

Concede nobis q(uo)s om(n)ipotens D(eu)s, uentura(m) beati ap(osto)li tui […] (f. 15r)

Explicit :

[…] pontificis semp(er) adiuuemur meritis in cuius haec ueneratione p(er)egimus. P(er) (f. 22r)

Intitulé de fin : -

Remarque : Le texte s’arrêtait initialement en haut du f. 22r. La messe pour la translation de saint Aubert a été ajoutée par une autre main, probablement de la fin du XI e siècle (le rouge utilisé pour le titre et les initiales de couleur est différent : le minium rouge-orangé semble avoir été remplacé par du vermillon). Victor Leroquais datait cette main du XII e siècle et proposait d’identifier cette translation à celle faite en 1158 par Robert de Torigni (Leroquais, 1924), mais nous pensons que cette main est plus ancienne que celles contemporaines de l’abbatiat de Robert et que le texte se rapporte plutôt à une translation réalisée dans la seconde moitié du XI e siècle.

Zone des notes

Analyse du contenu liturgique

(Relevé non exhaustif) f. 15r. « In uigilia unius apostoli. » - « In natale unius apostoli. » - F. 15v. « In die ad missam. » - « In uigilia plurimorum apostolorum. » - F. 16r. « In die ad missam. » - F. 16v. « In uigilia unius confessoris. » - F. 17r. « In natale unius martyris. » - F. 17v. « Item alia missa in natale unius martyris. » - F. 18r. « In natale plurimorum martyrum. » - F. 19r. « In natale unius confessoris. » - F. 20r. « In natale plurimorum confessorum. » - F. 20v. « In natale unius uirginis. » - F. 22r. Addition : « In translatione s. Autberti. »

Note sur la description matérielle

Initiales de couleurs rouge-orangée, verte ou bleu, souvent sur fond jaune.

Mémento

Bibliographie

Édition(s)

-

Études

-

Accès controlés

Livres liturgiques

Ff. 22v-43r

Division Ff. 22v-43r
Numérisations
Description matérielle
texte partiel
Titre donné par le manuscrit s. t.
Identification Messes votives et messes diverses

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début :

M(I)SS(A) DE S(AN)C(T)A TRINITATE (f. 22v)

Incipit :

Om(ni)p(oten)s sempiterne D(eu)s, qui dedisti famulis tuis in confessione uerae fidei […] (f. 22v)

Explicit :

[...] te fauente aeterna ac te(m)poralia premia benigne adquirant. Per Dominum (f. 43r)

Intitulé de fin : -

Remarque: Contient les messes votives suivantes : à la trinité (f. 22v-23r : « M(I)SS(A) DE S(AN)C(T)A TRINITATE ») ; à la Sainte Croix (f. 23r-23v : « M(I)SS(A) DE S(AN)C(T)A CRUCE ») ; à la Vierge Marie (f. 23v-24v : « M(I)SS(A) IN COMMEMORATIONE S(AN)C(T)AE MARIAE ») ; pour les suffrages des anges (f. 24v-25r : « M(I)SS(A) AD SUFFRAGIA ANGELORU(M) ») ; pour les reliques possédées (f. 25r : « M(I)SS(A) P(RO) RELIQUIIS QUAE HABENT(UR) IN PRESENTI ») ; pour la commémoration de tous les saints (f. 25r-25v : « M(I)SS(A) IN COM(M)EMORATIONE OM(N)IU(M) S(AN)C(T)OR(UM) ») ; pour la commémoration de tous les saints pour lesquels l’église possède des reliques (f. 25v-26r : « M(I)SS(A) IN CO(M)MEMORATIONE S(AN)C(T)ORU(M) QUORU(M) RELIQ(UI)AE IN ECCL(ESI)AE HABENT(UR) », avec mention de saint Jean, dont l’abbaye possédait effectivement des reliques et une chapelle lui étant dédiée) ; en congrégation (f. 26r-26v : « M(I)SS(A) IN CONGREGATIONE ») ; pour la paix (f. 26v-27r : « M(I)SS(A) PRO PACE ») ; contre les tempêtes et la foudre (f. 27r : « M(I)SS(A) CONTRA TE(M)PESTATE(M) VEL FULGURA ») ; contre la stérélité de la terre (f. 27r-27v : « M(I)SS(A) PRO STERELITATE TERRE ») ; pour les voyageurs/pèlerins (f. 27v-28r : « M(I)SS(A) PRO ITER AGENTIBUS ») ; contre les tentations de la chair (f. 28r-28v : « M(I)SS(A) CONTRA TEMPTATIONE(M) CARNIS ») ; contre les tentations diaboliques (f. 28v : « M(I)SS(A) C(ON)TRA TE(M)PTATION(EM) DIABOLICA(M) ») ; pour ses propres amis (f. 28v-29r : « M(I)SS(A) PRO AMICO PROPRIA »), pour les amis (f. 29r-29v : « M(I)SS(A) PRO AMICO ») ; pour les familiers (f. 29v-30r : « M(I)SS(A) PRO FAMILIARIB(US) ») ; pour les familiers (f. 30r-30v : « ITE(M) ALIA M(I)SS(A) PRO FAMILIARIBUS ») ; pour n’importe quel problème (f. 30v-31r : « M(I)SS(A) DE QUACU(M)Q(UE) TRIBULATIONE ») ; pour un problème (f. 30v-31r : « ITEM ALIA M(I)SS(A) DE TRIBULATIONE ») ; pour un problème (f. 31r-31v : « M(I)SS(A) PRO TRIBULATIONE ») ; pour solliciter la pluie (f. 31v : « M(I)SS(A) AD PLUVIA POSTULANDAM ») ; pour les prêtres (f. 31v-32r : « M(I)SS(A) SACERDOTIS PROPRIA ») ; pour les prêtres (f. 32r-33r : « ITEM ALIA MISSA ») ; contre le mépris (f. 33r : « MISSA IN CONTE(M)PTIONE ») ; contre la peste des animaux (f. 33r-33v : « MISSA PRO PESTE ANIMALIUM ») ; pour un infirme/un malade (f. 34r : « M(I)SS(A) PRO INFIRMO ») ; pour un malade proche de la mort (f. 34r-35r : « MISSA PRO INFIRMO QUI E(ST) PROXIMO MORTI ») ; pour le défunt de ce jour (f. 35r-35v : « MISSA PRO DEFUNCTO IN IPSA DIE ») ; pour le jour de l’enterrement (f. 35v-36v : « MISSA IN DIE DEPOSITIONIS ») ; pour l’anniversaire de certains défunts (f. 36v-37r : « MISSA IN ANNIVERSARIO ALICUI(US) DEFUNCTI ») ; pour un évêque défunt (f. 37r-37v : « MISSA PRO EP(ISCOP)O DEFUNCTO ») ; pour un prêtre ou un abbé défunt (f. 37v-38r : « MISSA PRO SACERDOTE UEL ABBATE DEFUNCTO ») ; pour un défunt (f. 38r-38v : « MISSA PRO UNO DEFUNCTO ») ; pour un défunt (f. 38v-39r : « ITE(M) ALIA MISSA ») ; pour [un défunt de] la congrégation (f. 39r-39v : « M(I)SS(A) IN CONGREGATIONE ») ; pour une défunte femme (f. 39v : « MISSA PRO DEFUNCTA FEMINA ») ; messe générale pour les défunts (f. 39v-40r : « MISSA GENERALIS PRO DEFUNCTIS ») ; pour le salut des vivants et des morts (f. 40r- 40v: « MISSA PRO SALUTE UIUORUM ET DEFUNCTORUM ») ; pour le salut des vivants et des morts (f. 40v-41v : « ITE(M) ALIA MISSA ») ; pour le salut des vivants et des morts (f. 41v-42v: « ITEM ALIA MISSA PRO SALUTE UIVORUM ET DEFUNCTORUM ») ; pour le salut des vivants et des morts (f. 42v : « ITEM ALIA MISSA »).

Zone des notes

Note sur la description matérielle

Lettres ornées : au f. 22v, lettre ornée ’O’ de « Om(ni)p(oten)s » (au début de la messe votice à la trinité), de style montois (lettre compartimentée avec oiseau et dragon enlassés dans les feuillages de volutes végétales remplissant la panse de la lettre, présence de grappes de raisin, feuilles trilobées et de bagues [style comparable aux mss. Avranches, BM, 59, 72 et à la Bible Bordeaux, BM, 1]), usage de couleurs bleue, rouge-orangée, jaune et lilas/rose.

Initiales de couleurs rouge-orangée (minium ?), verte ou bleu, souvent sur fond jaune. Titres en rouge-orangé (minium ?).

Analyse du contenu liturgique

F. 22v. « De s. Trinitate. » - F. 23r. « De s. Cruce. » - F. 23v. « In commemoratione s. Mariae. » - F. 24v. « Ad suffragia angelorum. » - F. 25r. « Pro reliquiis quae habentur in presenti (sic) » - « In commemoratione omnium sanctorum. » - F. 25v. « In commemoratione ss. quorum reliquie in ecclesie (sic) habentur. » - F. 26r. « In congregatione. » - F. 26v. « Pro pace. » - F. 27r. « Contra tempestatem uel fulgura. » - F. 27v. « Pro sterelitate terre. » - « Pro iter agentibus. » - F. 28r. « Contra temptationem carnis. » - F. 28v. « Contra temptationem diabolicam. » - « Pro amico propria. » - F. 29r. « Pro amico. » - F. 29v. « Pro familiaribus. » - F. 30r. « Item alia missa pro familiaribus. » - F. 30v. « De quacumque tribulatione. » - « Item alia missa de tribulatione. » - F. 31r. « Pro tribulatione. » - F. 31v. « Ad pluuiam postulandam. » - « Sacerdotis propria. » - F. 32r. « Item alia missa. » - F. 33r. « In contemptione. » - « Pro peste animalium. » - F. 34r. « Pro infirmo. » - « Pro infirmo qui est proximo (sic) morti. » - F. 35r. « Pro defuncto in ipsa die. » - F. 35v-36r. « In die depositionis. » F. 36v-37r. - « In anniversario alicuius defuncti. » - « Pro episcopo defuncto. » - F. 37v. « Pro sacerdote uel abbate defuncto. » - F. 38r. « Pro uno defuncto. » - F. 38v. « Item alia missa. » - F. 39r. « In congregatione. » - F. 39v. « Pro defuncta femina. » - « Generalis pro defunctis. » - F. 40r. « Pro salute uiuorum et defunctorum. » - F. 40v. « Item alia missa. » - F. 41v-42r. « Item alia missa pro salute uiuorum et defunctorum. » - F. 42v. « Item alia missa. »

Mémento

Bibliographie

Édition(s)

-

Études

-

Accès controlés

Livres liturgiques

Ff. 43r-45v

Division Ff. 43r-45v
Description matérielle
texte partiel
Titre donné par le manuscrit s. t.
Identification Sanctoral

Transcription du texte

Transcription du texte

Intitulé de début :

Missa de s(an)c(t)o Iuliano ep(iscop)o et conf(essore) (f. 43r)

Incipit :

D(eu)s qui aeccl(esi)e tue beatu(m) Iulianu(m) mirabile(m) tribuisti […] (f. 43r)

Explicit :

[...] beate Katerine uirginis & martyris tuae iugiter manans, languidorum corp(or)a sanat, sic euis oratio cunctas a nobis iniquitates expellat (f. 45v)

Formule conclusive :

P(er) d(omi)n(u)m n(ost)r(u)m Ih(esu)m (Christu)m (f. 45v)

Annotation(s) : -

Glose(s) : -

Zone des notes

Notes sur l’identification

Messes ajoutées au XII e siècle.

Messes : Julien évêque et confesseur (f. 43r-43v : « MISSA DE S(AN)C(T)O IULIANO EP(ISCOP)O (ET) CONF(ESSORE) »), d’une autre main, initiales et titres exclusivement en rouge (vermillon ?) ; Conception de la Vierge (f. 44r : « MISSA IN DIE CONCEPTIONIS S(AN)C(T)E MARIAE »), d’une autre main, initiales rouges, vertes et bleues, titre en rouge (vermillon ?) ; saint Nicaise et ses associés (f. 44v : « MISSA DE S(AN)C(T)O NICHASIO SOCIORU(M)QUE EIUS »), d’une autre main, initiales rouges et vertes, titre en rouge (vermillon ?) ; sainte Foy (f. 44v -45r: « MISSA DE S(AN)C(T)A FIDE GL(ORI)OSA VIRGINE »), d’une autre main, initiales rouges et vertes, titre en rouge (vermillon ?) ; sainte Catherine, vierge (f. 45r-45v : « MISSA DE S(AN)C(T)A KATERINA VIRG(INIS) »), d’une autre main, initiales rouges et bleues, titre rouge et bleu.

Édition(s) de référence : -

Analyse du contenu liturgique

F. 43r. « De s. Iuliano ep. et conf. » - F. 44r. « In die Conceptionis s. Mariae. » - F. 44v. « De s. Nichasio sociorumque eius. » - « De s. Fide gloriosa virg. » - F. 45r. « De s. Katerina virg. »

Édition(s) de référence : -

Note sur la description matérielle

Initiales de couleurs rouge-orangée (minium ?), verte ou bleu, souvent sur fond jaune. Titres en rouge-orangé (minium ?).

Illustrations : -

Mémento

Bibliographie

Édition(s)

-

Études

-

Accès controlés

Livres liturgiques