Sources liturgiques du Mont Saint-Michel

Le corpus des sources liturgiques du Mont Saint-Michel présenté sur ce site est composé d’une édition des féries et des fêtes du temporal et du sanctoral des ordinaires (Avranches, BM, ms 46 et ms 216) correspondant au cycle de Noël, et de l’édition de trois pièces mentionnées à plusieurs reprises au sein des prescriptions de ces manuscrits : les messes votives de la Vierge Marie et de saint Michel, et l’office des morts.

Riche source d’informations sur le rôle des officiers, la disposition des espaces traversés par les processions ou encore les objets et ornements utilisés pendant les offices et la messe, l’ordinaire décrit avec précision le cérémonial et le cursus de chaque journée de l’année liturgique. L’étude comparative des deux ordinaires montois, copiés au XIVe et au XVe siècles, permet de saisir certaines caractéristiques de l’usage du Mont Saint-Michel ainsi que des évolutions tardives de son ordo. L’ordinaire 46 a sans doute servi de modèle, avec d’autres sources, à l’ordinaire 216. Le texte de chaque ordinaire, présenté dans un parcours de lecture distinct, est pourvu d’un apparat critique rendant compte des variantes du deuxième ordinaire.

Les messes de la Vierge Marie et de saint Michel étaient célébrées, spécialement pendant l’Avent, dans les premières heures du jour (messe matutinale), avant la grand-messe. Le texte de ces messes a été édité à partir du missel conservé à Avranches sous la cote 42 : les variantes relevées dans le sacramentaire mm 15 de la Bibliothèque municipale de Rouen sont présentées en notes. Composé de trois offices (vêpres, matines et laudes), l’office des morts était récité chaque jour en complément de la liturgie quotidienne, sauf lors des solennités, de l’octave de la Nativité, de l’octave de la Fête-Dieu et durant les semaines succédant à la fête de Pâques. L’édition de l’office des morts a été établie à partir du bréviaire 16°/1 conservé dans la bibliothèque de l’abbaye de Maredsous : un apparat critique signale les variantes relevées dans le manuscrit 39 (bréviaire) et le manuscrit 168 (lectionnaire) de la Bibliothèque d’Avranches.

L’édition des ordinaires, de l’office des morts et des messes de la Vierge Marie et de saint Michel a été réalisée en XML-TEI. Au sein de ces textes, ont été indexés les noms de saints, ainsi liés aux notices du Thesaurus des saints de la liturgie du Mont Saint-Michel, les oraisons, les chants et les lectures, liés aux notices du Thesaurus des pièces de la liturgie du Mont Saint-Michel, les indications de changement de page, liées aux images numériques des manuscrits, et les corrections de seconde main. Le texte des ordinaires et de l’office des morts a en outre été divisé en offices. Les processions sont séparées de l’office auquel elles succèdent par un saut de ligne : le saut de ligne est également utilisé pour distinguer les nocturnes des matines. L’édition restitue la graphie des mots et des noms propres observée dans les manuscrits ; des titres et une ponctuation ont été introduits dans le texte pour en faciliter la compréhension.

L’édition des ordinaires a été initiée dans le cadre d’une thèse d’histoire dirigée par Véronique Gazeau et Catherine Jacquemard (CRAHAM - Caen), et soutenue en 2019.

Abréviations des manuscrits cités dans l’apparat critique :

  • A39 : Avranches, BM, ms 39
  • A46 : Avranches, BM, ms 46
  • A168 : Avranches, BM, ms 168
  • A216 : Avranches, BM, ms 216
  • R15 : Rouen, BM, ms mm 15 - suppl. CGM 116

Responsabilités

Louis Chevalier (éd.)

Centre Michel de Bouärd (Craham - UMR 6273)

louis.chevalier@unicaen.fr